Article 

Areola face à ses pairs, par Nicolas Dehon

Publié le mercredi 6 juin 2018 à 10:42 par Julien Peschaux
Dans L’Equipe du jour, l’ex-entraîneur des gardiens, Nicolas Dehon, porte un avis sur les trois entraîneurs de l’équipe de France qui seront à la Coupe du Monde, dont Alphonse Areola, qu’il a entraîné lors de son second passage parisien.

Malgré un passage au Camp des Loges dont la qualité du travail divise, Nicolas Dehon reste un observateur privilégié pour parler des gardiens français actuels, dont Alphonse Areola, qu’il a pu entraîner pendant deux saisons à Paris lors de son second passage comme entraîneur des gardiens, et il a pu donner son avis sur le sujet dans L’Equipe du jour.

Pour Dehon, ce qu’il manque au gardien actuel du PSG, c’est essentiellement « de l’expérience », notamment celle « du très haut niveau » : dans ce sens, c’est une «  chance » pour lui « d’être derrière Lloris et Mandanda pour progresser ». Un point de vue qu’il donne sur un aspect plus particulier du jeu des gardiens porte sur les interventions du gardien parisien dans sa surface : « il a ce petit défaut de vouloir tout prendre dans la surface de réparation, parce qu’il considère que c’est sa maison ». Mais rien d’irrémédiable pour lui dans ce domaine, car selon lui, « il va le gommer avec les matches ».

Actuellement sans poste après son passage au PSG, Nicolas Dehon explique également qu’Areola « s’est amélioré dans la gestion des emotions » et met en avant l’une des forces techniques du gardien issu du centre de formation parisien : « les un contre un », dans lesquels « il ne se jette pas, un peu dans le style allemand », ce qui est pour lui un avantage.

Si Alphonse Areola n’a que peu de chance de fouler les pelouses russes pendant la Coupe du Monde sans blessure de ses co-équipiers, pour Dehon, il y a un domaine dans lequel le Parisien excelle, les tirs au but : « sans doute le meilleur des trois » dans ce secteur, Dehon juge également qu’ « il bouge toujours sur sa ligne, prend beaucoup de place, ce qui peut perturber les attaquants ». Une faculté qui peut effectivement avoir son importance dans la seconde phase du tournoi et les matches à éliminations directes.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 20 novembre

lundi 19 novembre

dimanche 18 novembre

samedi 17 novembre

vendredi 16 novembre

jeudi 15 novembre

mercredi 14 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux