Article 

Draxler devrait débuter face aux Bleus, son poste incertain

Publié le lundi 15 octobre 2018 à 13:42 par Philippe Goguet
Remplaçant lors de la déroute face aux Pays-Bas samedi dernier, Julian Draxler devrait cette fois-ci débuter avec l'Allemagne face à l'équipe de France. Mais comme souvent, le poste qu'il pourrait occuper est bien flou.

Une partie de la presse l'avait annoncé comme milieu relayeur titulaire aux côtés de Joshua Kimmich et Toni Kroos, une prédiction qui s'est avérée fausse. C'est finalement comme électron libre plus ou moins numéro 10 que Julian Draxler a joué la dernière demi-heure du Pays-Bas/Allemagne de samedi dernier qui a vu la Mannschaft couler comme rarement (0-3). Pas exempt de tous reproches puisqu'il est impliqué dans les deux derniers buts encaissés avec des pertes de balles évitables, l'Allemand du PSG devrait malgré tout débuter face aux Bleus ce mardi soir au Stade de France (20h45).

Mais comme souvent avec le joueur, la question du poste est loin d'être tranchée ou même évidente, bien au contraire. Pour L'Equipe, le joueur est pressenti dans le rôle qu'il aurait dû occuper lors de la dernière rencontre, à savoir celui de milieu relayeur gauche du 4-1-4-1 (ou 4-3-3 selon la vision de la chose). Du côté des médias allemands, Draxler est aussi imaginé dans un autre rôle et Kicker en fait par exemple une possible fausse pointe dans un 4-3-3, un rôle qu'Unai Emery lui avait confié lors de Troyes/PSG (0-2) en mars dernier, le joueur y réussissant d'ailleurs plutôt une bonne performance.

Ces bruits d'avant-match peuvent encore changer alors que l'Allemagne doit s'entraîner une dernière fois du côté du Stade de France ce lundi à la veille du match, le sélectionneur allemand Joachim Löw n'étant pas non plus le dernier pour brouiller ses plans avant les rencontres. Lors du match face au Pérou le 9 septembre dernier, Draxler avait aussi joué sur l'aile gauche de l'attaque allemande, se montrant irrégulier au sein de la mi-temps qu'il avait disputée. Cette possibilité de le voir débuter sur l'aile gauche semble moindre pour le match face aux Bleus mais témoigne aussi du souci récurrent du joueur. A Paris comme avec l'Allemagne, il est parfois dur de lui trouver une place dans le onze de départ et sa polyvalence ne lui rend pas forcément service.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

dimanche 11 novembre

samedi 10 novembre

vendredi 09 novembre

jeudi 08 novembre

mercredi 07 novembre

mardi 06 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux