Article 

Kimpembe chez les Bleus, «un signe important» pour Deschamps

Publié le lundi 19 mars 2018 à 18:24 par Philippe Goguet
Présents à tous les rassemblements depuis plus d'un an, Presnel Kimpembe attend toujours ses premières minutes en Bleu. Pour autant, le sélectionneur national a assuré que sa présence était déjà quelque chose d'important pour le joueur.

Presnel Kimpembe a intégré le groupe France il y a maintenant près d'un an et demi, sa première convocation en équipe nationale remontant désormais à octobre 2016. Toujours appelé, jamais blessé mais pas plus utilisé non plus, il est l'un des rares membres du groupe France dans cette situation avec son partenaire en club Alphonse Areola. Reste que ce dernier est le troisième gardien de l'équipe de France, un poste particulier, quand Kimpembe est un joueur de champ comme un autre.

Devant la presse, Deschamps a fait le point sur la situation de Kimpembe, 22 ans, et a rappelé qu'être là est déjà une très bonne chose : «Il est davantage dans l’alternance des défenseurs centraux que la saison dernière. Il est incorporé dans une rotation, il a plus de temps de jeu, plus de confiance en lui. Il confirme en gagnant en assurance et en sérénité. Même s’il n’a pas eu de temps de jeu en bleu, c’est lui qui vient régulièrement parmi les quatre centraux que je sélectionne. C’est un signe important.»

Pour autant, quand Deschamps va évoquer la situation en défense centrale, il va seulement citer les trois joueurs que sont Varane, Koscielny et Umtiti  : «Ils alterneront d’ici au Mondial. Avant l’Euro, on a connu la blessure de Raphaël (Varane) que j’avais le plus utilisé. Ces trois-là se connaissent bien, ils peuvent former des doublettes performantes avec des caractéristiques différentes. Je ne sais pas s’ils seront en pleine possession de leurs moyens. Pour l’instant, ils ont eu de la rotation et cela n’a pas eu d’effet sur les performances.»

Pour Kimpembe, un cran en dessous dans la hiérarchie, il est en revanche possible d'espérer un peu de temps de jeu comme l'a expliqué le sélectionneur : «Je ferai en sorte de concerner le maximum d’entre eux. Il y a des joueurs très sollicités qui le seront encore en fin de saison. Je ne ferai pas la même équipe sur les deux matchs. Il y a la possibilité de faire plus de changements lors des matchs amicaux. L’objectif est toujours le résultat avec la performance collective. Les changements sont parfois à l’encontre de cela mais s’ils sont 24 c’est pour être tous à un moment dans l’action.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

dimanche 22 juillet

samedi 21 juillet

vendredi 20 juillet

jeudi 19 juillet

mercredi 18 juillet

mardi 17 juillet

lundi 16 juillet

dimanche 15 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux