Article 

Un Mbappé buteur qualifie la France pour les 1/8èmes

Publié le jeudi 21 juin 2018 à 23:03 par Iaro
L'Equipe de France a dominé le Pérou (1-0) lors de la deuxième journée de la poule C de la Coupe du Monde et se qualifier pour les huitièmes de finale. Titulaire à droite et buteur, Mbappé s'est montré en progrès.

Après une première victoire poussive contre l'Australie (2-1) lors du premier match, l'Equipe de France poursuivait sa Coupe du Monde face au Pérou ce mardi. Sortis vainqueurs (1-0) de la confrontation, les hommes de Didier Deschamps valident leur billet pour les huitièmes de finale sans attendre le dernier match du groupe C. On ne retiendra que l'essentiel à l'issue d'un match compliqué, avec une première période prometteuse et une seconde plus pénible pour les tricolores.

Cette fois disposée en 4-2-3-1, la France a peut-être trouvé son système, sans totalement convaincre mais avec davantage d'équilibre que lors du premier match. Buteur du jour, Mbappé était titulaire en tant qu'ailier et il a disputé 75 minutes inégales mais en progrès, laissant sa place à Dembélé pour le dernier quart d'heure. Areola et Kimpembe, eux, ne sont pas sortis du banc.

En première période, l'attaquant du PSG a été fortement sollicité. Fixé dans son couloir droit, il a énormément proposé, davantage dans les pieds que dans l'espace. Pas toujours heureux dans ses choix, il a pâti de l'absence d'activité de Pavard derrière lui, l'obligeant à rester proche de la ligne de touche pour donner de la largeur aux siens. On l'a quand même parfois vu combiner avec le défenseur de Stuttgart, avec notamment un très beau service de l'extérieur en une touche, en profondeur, pour son latéral. Plus impliqué défensivement que face à l'Australie, il a été récompensé de ses efforts avec et sans ballon en poussant dans le but vide un tir de Giroud freiné par le gardien à la 34ème, dans une position plus axiale.

Ce sera le seul but du match, la France se contentant de défendre son court avantage en seconde période, peut-être faute de pouvoir mieux faire. Les Bleus ont largement délaissé la possession aux Péruviens dans le second acte, mais n'ont pour autant pas su développer des contres en profitant de la vitesse de certaines de ses flèches offensives. On attendait notamment Mbappé dans ce registre et on l'a peu vu après le repos. Après une demi-heure plus en retrait, mais consciencieuse dans l'exécution de son registre d'homme de couloir, Dembélé l'a remplacé pour la fin des débats. Le Parisien a donc conservé sa place dans le onze de départ et on devrait encore le retrouver parmi les titulaires pour les débuts de la phase à élimination directe.

A noter que l'ancien du PSG Blaise Matuidi était titulaire à l'opposée du terrain, dans un rôle hybride entre faux ailier et vrai travailleur au milieu. S'il a donné de l'équilibre aux siens, il n'a jamais su apporter le danger dans les trente derniers mètres adverses pour autant, ni contribuer aux offensives des siens.

La France clôturera sa phase de poules mardi prochain, 16h, contre le Danemark, dans un match décisif pour le première place du groupe.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

jeudi 19 juillet

mercredi 18 juillet

mardi 17 juillet

lundi 16 juillet

dimanche 15 juillet

samedi 14 juillet

vendredi 13 juillet

jeudi 12 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux