Article 

L’Argentine cale encore, Paredes neutre, Di Maria rétrogradé

Publié le jeudi 20 juin 2019 à 18:26 par Simon Piotr
Après une défaite 2-0 face à la Colombie, l’Argentine signe une nouvelle performance décevante et est tenue en échec face au Paraguay (1-1). Paredes a joué 90 minutes dans un match où il perd en influence. Di Maria lui a perdu sa place de titulaire est n’est entré que pour jouer les 30 dernières minutes, sans vraiment peser.

Où va l’Albiceleste ? 

Ni les changements dans le onze de départ ni les quelques ajustements tactiques n’auront su remettre l’équipe de Lionel Scaloni dans le droit chemin. La sélection argentine n’a pas de football. Le constat est sévère, mais depuis deux matches, l’équipe de Messi ne montre presque aucune qualité dans le jeu. Rigidité extrême dans l’animation, pertes de balles immédiates au moment d’attaquer, absence de vitesse et de menace dans l’espace, manque de pressing sur la relance adverse et à la perte de balle. Et par-dessus le marché, une défense elle aussi très friable. Nerveux et brouillons, les Argentins n'ont rien proposé hormis quelques mécanismes de relance corrects.

S’ils avaient mérité de marquer en deuxième mi-temps face à la Colombie en multipliant les situations intéressantes, les deux seuls tirs cadrés face aux Paraguayens viennent de Messi sur des coups de pied arrêtés (un coup franc lointain, et un pénalty très généreusement accordé). Au final, le nul est même bien payé car, avec un pénalty raté et de bonnes transitions mal conclues, le Paraguay aurait pu se défaire assez aisément de l’Argentine.

Paredes moins en vue qu'au premier match

De nouveau titulaire au milieu, c’est cette fois dans un double pivot aux côtés de Lo Celso plutôt que Rodriguez que Paredes va jouer. Il occupe en réalité une position de regista seul devant la défense. Assez gêné par le marquage quasi individuel d'Almirón, le Parisien va tout de même toucher un volume de ballons conséquent (73), mais avec un moins bon rendement qu’au premier match. S'il pouvait être considéré comme le meilleur Argentin face à la Colombie, son match fut bien plus neutre la nuit dernière.

Avec ballon, il a été utile pour apporter de la continuité à la possession, via du jeu à une ou deux touches, très peu d’erreurs, et une tendance à gratter des fautes sous pression qui se confirme lors de ces matches « virils » de Copa. Utile certes, mais sans coup d’éclat. Alors qu’il sera passé plusieurs fois proche d’ouvrir le score contre la Colombie, il ne tente cette fois aucun tir du match. Peu d’influence non plus sur coups de pied arrêtés puisque Messi ne lui en a presque pas laissé contrairement au match précédent. Le plus dommage vu le profil du joueur est le manque de solutions vers l’avant et dans la profondeur qui ne lui permettent pas de faire parler sa vision et sa qualité de passe. 

D'un point de vue défensif, il s’est montré extrêmement prudent au moment d'intervenir étant sous la menace d’une suspension en cas d'avertissement. Lors du premier match, il avait clairement haussé son niveau d’intensité et réussi 4 tacles sur 6 (meilleur total de son équipe) mais il ne met cette fois-ci presque pas le pied avec seulement deux tacles tentés. D’ailleurs, il ne va pas au corps à corps lors du déboulé d’Almirón qui amène le but paraguayen. 

Di Maria sorti du banc sans succès

Après un remplacement sec à la mi-temps du premier match, Di Maria est laissé sur le banc pour cette rencontre. El Fideo n’est entré qu’en deuxième mi-temps pour jouer la dernière demi-heure. D’abord côté gauche puis vite replacé côté droit, le Parisien s’est montré très emprunté même s'il essayé d’apporter un peu d’énergie par ses provocations. Après 75 minutes de très faible niveau, il reste à voir comment évoluera son statut pour le dernier match sachant que le sélectionneur a longtemps hésité sur le cas Di Maria avant de le rappeler. 

Avec ou sans lui, l’Argentine sera dans l’obligation d’aller chercher un résultat dimanche soir face au Qatar. Dans le cas contraire, l’humiliation d’une élimination au premier tour de la Copa America serait très difficile à digérer. 

Joueur(s) lié(s) 


News 

vendredi 19 juillet

jeudi 18 juillet

mercredi 17 juillet

mardi 16 juillet

lundi 15 juillet

dimanche 14 juillet

samedi 13 juillet

vendredi 12 juillet

jeudi 11 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux