Article 

Neymar passeur de la victoire dans le Superclásico, Marquinhos solide

Publié le mardi 16 octobre 2018 à 22:06 par Philippe Goguet
Le Superclásico des Amériques entre le Brésil et l'Argentine a donné lieu à un match accroché comme toujours entre les deux équipes. Neymar a été dangereux, bien qu'irrégulier, et il offre notamment la passe décisive à Miranda sur le seul but du match dans les arrêtes de jeu tandis que Marquinhos a signé un bon match en défense.

Bien que joué en Arabie Saoudite, ce Superclásico des Amériques entre le Brésil et l'Argentine a été à l'image de la rivalité éternelle entre les deux géants du football sud-américain, à savoir dure, intense, et nombreuse en coups donnés (ou reçus). A l'issue d'un match que le Brésil a dominé sans vraiment se créer beaucoup d'occasions franches et où les fautes ont été bien plus nombreuses que les jolis gestes, c'est le défenseur central Miranda qui a offert la victoire aux Auriverde sur un coup de tête parfait suite à un corner de Neymar dans le temps additionnel.

Bien qu'irrégulier dans son jeu, Neymar a encore été le grand inspirateur de son camp durant les 90 minutes qu'il a jouées. Ailier gauche très libre d'un 4-3-3, il va forcément faire pencher le jeu de son équipe vers son aile et signe une première demi-heure de haut vol, les Argentins l'arrêtant souvent à base de fautes. Malheureusement, il va aussi bien personnifier le début de seconde période très quelconque d'un Brésil qui peine collectivement et s'enferme dans l'individualisme, alors à tort.

Le capitaine de la Seleção va toutefois très bien finir la partie, retrouvant du jus en même temps qu'un placement de plus en plus axial au fur et à mesure des minutes. Dribbles, percées, ouvertures, il va tout tenter pour faire la décision, longtemps sans réussite. Cette belle fin de match trouve une fin en or quand son corner parfaitement tiré est repris au premier poteau par Miranda dans les arrêts de jeu de la partie, offrant la victoire à son équipe.

Concernant Marquinhos, le défenseur central du PSG était aligné dans l'axe droit avec Miranda à ses côtés. Face à une équipe d'Argentine pour le moins limiitée dans son expression collective, le Parisien n'a pas eu grand chose à faire mais il a à peu près tout réussi d'un point de vue défensif. Il signe notamment un triple dégagement important à l'heure de jeu alors que l'Argentine avait un semblant de temps fort. Dans la relance, il n'a pas spécialement brillé, une habitude pour lui.

Joueur(s) lié(s) 


News 

mardi 20 novembre

lundi 19 novembre

dimanche 18 novembre

samedi 17 novembre

vendredi 16 novembre

jeudi 15 novembre

mercredi 14 novembre

mardi 13 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux