Article 

Olips se retire du virage Auteuil, le CUP veut «tourner la page»

Publié le mercredi 6 novembre 2019 à 9:36 par Jean Chemarin
Visée par le CUP, qui réclamait son départ du virage Auteuil, la société de sécurité Olips a annoncé mardi la fin de sa collaboration avec le PSG concernant la sécurité du virage en question. Le CUP a de son côté officialisé hier soir la fin de son boycott et sera bien présent ce soir pour PSG/Bruges.

Le Collectif Ultras Paris encouragera bien le PSG ce soir face à Bruges. Dans un communiqué publié sur son compte Twitter hier soir, le collectif a confirmé avoir mis fin à son boycott suite à des échanges «constructifs» ces derniers jours avec le Paris Saint-Germain. Une décision qui aurait été prise lundi soir par le CUP, après une nouvelle réunion avec la direction du club.

Un peu plus tôt, le PSG avait également reçu des dirigeants de la société de sécurité Olips selon L'Equipe. Une société qui s'occupait entre autres de la sécurité du virage Auteuil occupé par le CUP ainsi que des déplacements des supporters parisiens à l'extérieur. C'est cette société de stadiers qui était dans le collimateur du CUP, qui réclamait depuis mercredi dernier son départ après notamment un nouvel incident lors du récent PSG/OM.

Mardi, dans un communiqué transmis à la presse, la société Olips a annoncé sa décision «de se désengager unilatéralement du contrat qui consistait à assurer la sécurité du Virage Auteuil lors des matches au Parc des Princes depuis 4 ans pour le compte du Paris Saint-Germain». La société a justifié sa décision par «la situation observée ces derniers temps» qui lui empêchait selon elle d’accomplir ses missions «dans des conditions optimales». Disposant encore d'autres contrats de sécurité avec le PSG, la société Olips a pris soin de «remercier le Paris Saint-Germain pour la confiance que le club lui témoigne depuis plusieurs années et souhaite voir le Parc des Princes demeurer ce stade convivial et passionné qui nourrit sa réputation à travers le monde.»

Si Olips affirme s'être désengagé de son propre chef, certains pensent évidemment que le PSG lui a demandé de le faire suite à la pression du CUP. Selon L'Equipe, le PSG transmet lui le message qu'il n'a pas cédé à la pression de ses supporters. Les deux salariés du PSG visés d'ailleurs par le CUP devraient ainsi bien rester au club selon le journal. De son côté, le CUP semble déjà se satisfaire de ce départ d'Olips et a fait part hier soir de sa volonté «prodonde de tourner la page» et de «placer à nouveau toute son énergie dans un soutien sans faille au maillot parisien et à toutes les équipes qui l'honorent.»

Le message complet du CUP :

Match lié 


News 

mercredi 20 novembre

mardi 19 novembre

lundi 18 novembre

dimanche 17 novembre

samedi 16 novembre

vendredi 15 novembre

jeudi 14 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux