Article 

Dortmund presse Haaland de trancher pour son avenir

Publié le samedi 15 janvier 2022 à 18:21 par Philippe Goguet
Alors qu'il est dans le viseur de toutes les meilleures équipes européennes, Erling Haaland a vu son club du Borussia Dortmund lui signifier qu'il était prié de trancher rapidement son avenir, afin que le club s'organise.

La soirée de vendredi ressemblait à de nombreuses autres pour Erling Haaland, machine à buts norvégienne de 21 ans qui venait encore de faire trembler les filets à deux reprises contre Fribourg (5-1). Mais l'après-match a vite basculé sur un thème qui a tout pour pourrir la vie du Borussia Dortmund dans les prochains mois, à savoir l'avenir du goleador norvégien convoité par tous les plus grands clubs européens. Le président du Barça en parle tous les quatre matins, la presse madrilène le voit déjà au Real et Manchester City serait particulièrement intéressé par ses services. Quant au PSG, on a forcément coché son nom pour remplacer Mbappé.

Interrogé par la presse sur son futur, Haaland a tenu des propos inattendus au micro de ViaPlay, traduit par DailyMercato.com : « Ces six derniers mois, j'ai choisi de ne rien dire par respect pour Dortmund, mais maintenant le club a commencé à me mettre la pression pour que je prenne une décision, mais tout ce que je veux, c'est jouer au football. Mais ils me pressent de prendre une décision maintenant concernant mon avenir. Cela signifie donc que je dois prendre une décision rapidement... »

Après avoir répété à plusieurs reprises que son club a « commencé à mettre beaucoup de pression » sur lui, Haaland a tenu à expliquer qu'il aurait de son côté préféré se concentrer sur les matchs, nombreux en ce moment. Malgré cette pression mise par le Borussia pour qu'il se décide concernant son avenir, le norvégien de 21 ans a assuré qu'il ne prendrait « pas maintenant » sa décision. Le BVB ayant acté de son côté qu'il ne partirait pas cet hiver, c'est donc en vue de la saison prochaine qu'il est prié de trancher. Il y a quelques semaines, BILD évoquait la date butoir de fin février.

Watzke : «Nous ne pouvons pas attendre jusqu'à fin mai. »

De son côté, le directeur général du Borussia Dortmund Hans-Joachim Watzke n'a pas mis bien longtemps à répondre à son avant-centre puisque, quelques minutes plus tard, il a commenté auprès du journal local Ruhr Nachrichten les déclarations de son joueur : « C'est une personne spontanée, un jeune garçon. Il a le droit de le faire. Il n'y a aucun problème avec Erling. Mais il doit aussi comprendre notre situation. Nous ne pouvons pas attendre jusqu'à fin mai. »

Aux dernières nouvelles, le BVB espérait encore conserver son joueur en lui proposant un nouveau contrat avec une très forte augmentation de salaire, jusqu'à 16M € annuels, contre la suppression de sa clause libératoire. Il semble toutefois très peu probable que le joueur reste bien longtemps dans la Ruhr, comme l'avait expliqué son agent Mino Raiola il y a quelques semaines. Mais pour faire venir la machine à buts norvégienne, il faudra être riche, très riche. L'Équipe estimait ainsi que le package total allait coûter autour de 300M €...


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

Aujourd'hui

dimanche 22 mai

samedi 21 mai

vendredi 20 mai

jeudi 19 mai

mercredi 18 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux