Article 

Pastore égratigne la Ligue 1 et voit grand pour Neymar

Publié le vendredi 12 juin 2020 à 17:07 par Bruno Hermant
L'Argentin Javier Pastore a été interviewé par l'émission Libero de TyC Sports. Dans ce long entretien vidéo, le meneur de jeu argentin est revenu sur sa période au PSG, la vision qu'il porte sur le championnat de France, jugé trop faible pour le PSG d'après lui. Pastore a évoqué la mentalité de Neymar également, avec des mots plutôt flatteurs.

Alors que l'AS Roma tente de le mettre à la porte en raison de son imposant salaire, l'ancien milieu parisien Javier Pastore a malgré tout pris le temps de se confier au média argentin TycSports. Il a notamment reconnu que sa carrière aurait pu être d'un calibre supérieur : « Je pense que cela aurait pu être mieux, beaucoup de gens me le disent. » Et le milieu de terrain offensif revient sur sa longue période de joueur du Paris Saint-Germain.

Figure de proue du projet QSI à Paris, Pastore s'en rappelle avec émotion : «C’était un très beau projet, j’ai beaucoup grandi en tant que joueur. J’ai joué avec des idoles, des références du football mondial. C’était beau de pouvoir partager cela avec autant de joueurs de ce niveau et d’avoir été dans ce club pendant sept ans.» El Flaco était surtout aux premières loges pour voir l'évolution éclair du nouveau maître du Championnat de France de Ligue 1 : «J'étais le premier à arriver avec les nouveaux propriétaires du club en 2011 et j'ai vu la croissance de celui-ci jusqu'au jour de mon départ. Il y a eu de nombreux changements, améliorant et augmentant toujours la qualité de l'équipe.»

« En France, tu peux passer un mois entier à jouer des équipes qui t’affaiblissent. » 

En revanche, il n'y va pas de main morte en évoquant le niveau global du championnat : «Ces dernières années, en Ligue 1, le PSG est très largement supérieur aux autres équipes, avec de très fortes individualités. Les matches sont pliés en première période et vous ne continuez pas sur le même rythme pendant 90 minutes. C’est pourtant ce que réclame un match de Ligue des champions, vous ne pouvez pas dormir une seule seconde. En France, tu peux passer un mois entier à jouer des équipes qui t’affaiblissent. » 

Plus loin dans cet entretien, l'international argentin aux 30 sélections détaille son état d'esprit et le passage de témoin de leader de l'équipe à une immense star : «Quand je suis arrivé à Paris, je sortais d’une excellente saison avec Palerme. Je me sentais comme un leader sur le terrain. Quand des joueurs comme Zlatan Ibrahimovic sont arrivés, il a pris la responsabilité de l’équipe. C’était lui, la star. Je n’ai pas arrêté de jouer, mais je l’ai laissé prendre la place de la star. J’ai toujours eu cette mentalité de vouloir gagner, mais je n’ai jamais pensé à être le meilleur du monde.»

« Je sais que dans sa tête, Neymar s’imagine devenir le numéro un »

Une mentalité qui selon lui, est présente chez Neymar et ne lui fera pas défaut : «Je sais que dans sa tête, il s’imagine devenir le numéro un. Les conditions sont réunies, il s’entraîne bien. A chaque match, quand il est bien, il peut le faire gagner à son équipe. Je pense qu’il peut donner encore plus que ce qu’il a déjà offert jusqu’à maintenant. Chaque joueur doit se trouver au bon moment dans une équipe qui pourra lui permettre de réaliser ce bond en avant, ce qui n’est pas chose facile. Nous parlons du niveau de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Il a la mentalité, et la condition physique pour y parvenir.»

Il a été demandé à Pastore d'établir un top 3 avec quatre joueurs. Ces derniers sont Kylian Mbappé, Neymar, Zlatan Ibrahimovic et Lionel Messi. Pastore met Neymar en 3e, Ibrahimovic en 2e et Messi en tête. Il se justifie d'avoir écarté Mbappé par qu'il n'y avait que trois choix possibles. Et il n'a pas tari d'éloges sur le Géant Suédois : «Pour moi, il est très fort. C'est un attaquant très complet. Avec lui, j'ai eu beaucoup d'alchimie sur le terrain. ça m'a beaucoup plus de partager le terrain et des actions de but avec lui.»

« Ibra a été le meilleur capitaine que j'ai eu dans tous mes clubs »

Malgré l'apparence d'un personnage compliqué, Pastore exprime son admiration pour Zlatan : «C'est son personnage qui est comme ça. Mais, en vérité, avec nous, il se comporte super bien. Il a été le meilleur capitaine que j'ai eu dans tous mes clubs. Ils défendaient ses partenaires à mort. C'est une très bonne personne au delà de ce qu'il laisse transparaître: l'arrogance et le reste. C'est ce qu'il vend et ça lui réussi dans sa carrière et c'est pour ça qu'il le fait.»

Dans cette interview, Pastore exprime également sa relation avec Totti, qu'il compare à Maradona d'un point de vue iconique pour les fans de l'AS Roma, le fait de ne pas vouloir être comparé à lui, puis sa façon de jouer, son manque d'implication défensive ou de replacement.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

lundi 10 août

dimanche 09 août

samedi 08 août

vendredi 07 août

jeudi 06 août

mercredi 05 août

mardi 04 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux