Article 

Cinq déplacements d'affilée, une première depuis 7 ans pour le PSG

Publié le mardi 30 janvier 2018 à 12:21 par Marius Cassoly
Le Paris Saint-Germain s'apprête à disputer cinq matchs à l'extérieur d'affilée. Une première depuis la saison 2010-2011.

Après avoir lancé un partenariat avec les Rolling Stones, le Paris Saint-Germain part en tournée pour les quinze prochains jours. Blague à part, le PSG débute ce soir à Rennes un marathon de cinq matchs, comme souvent à cette période là ces dernières années. Un indice d'ailleurs positif, puisque cela signifie que les Parisiens sont encore en lice dans les quatre compétitions (Ligue 1, Coupe de France, Coupe de la Ligue et Ligue des Champions). Seulement voilà, ce marathon 2017-2018 est un peu particulier : tous les matchs se disputeront à l'extérieur, bien loin du Parc des Princes. Fait rare pour être souligné, c'est la première fois en sept ans que cela arrive. Lors de la saison 2010-2011, les hommes d'Antoine Kombouaré avaient enchainé cinq déplacements consécutifs, à la même époque de la saison comme le rappelle le site Histoire du PSG. Le bilan de l'époque était de 3 victoires et 2 défaites, et notamment une à... Rennes pour finir la série

  1. Montpellier 1-0 PSG (Coupe de la Ligue, 18 janvier)
  2. Agen 2-3 PSG (Coupe de France, 23 janvier)
  3. Arles-Avignon 1-2 PSG (Ligue 1, 29 janvier) 
  4. Martigues 1-4 PSG (Coupe de France, 2 février)
  5. Rennes 1-0 PSG (Ligue 1, 5 février)

Plus récemment, lors de la saison 2012-2013, le club de la capitale avait enchaîné quatre déplacements. Du 6 au 17 avril 2013, les Parisiens s'étaient rendus à... Rennes, Barcelone, Troyes et Evian, où David Beckham avait notamment reçu un carton rouge. Là encore, le bilan n'était pas forcément très positif avec deux victoires et deux matches nuls.

Un finish au Bernabeu

Un bilan de trois victoires pour deux défaites, et des organismes mis à mal. Tripy Makonda, présent dans l'équipe parisienne en 2010-2011, se souvient de ce marathon à l'extérieur dans Le Parisien : «Quand on enchaîne les voyages, les retours à Paris sont forcément très tardifs et l'organisme ne récupère pas comme il faut. Encore plus à cette période de l'année où il fait froid. Le corps ne répond pas toujours aussi favorablement à cette accumulation de matchs. Moralement, c'est dur aussi car on est loin du Parc, de nos supporters et on laisse notre famille qui ne vient pas à l'extérieur »

Des rencontres qu'il faudra donc bien gérer physiquement, avec une rotation de l'effectif qui sera primordiale. D'autant plus que le match qui se tient en point d'orgue de cette course effreinée n'est autre que le déplacement à Santiago Bernabeu face au Real Madrid, en huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Les hommes de Zinedine ZIdane, eux, n'ont plus que deux rencontres à disputer avant de recevoir le Paris Saint-Germain. Un avantage qui n'inquiète pas Unai Emery : «Avec l'élimination en Coupe du Roi, ils vont jouer deux matchs, nous quatre. Mais on va bien gérer les temps de jeux, protéger les joueurs. La meilleure des préparations c'est d'être compétitif » Mais avant ce choc européen, les hommes d'Unai Emery, dont la gestion de l'effectif sera suivie attentivement, se rendront à Rennes, Lille, Sochaux et Toulouse. Un tour de France avant l'heure. 

  1. Rennes-PSG (CDL, mardi 30 janvier à 21h05)
  2. Lille-PSG (Ligue 1, samedi 3 février à 17h)
  3. Sochaux-PSG (CDF, mardi 6 février à 21h05)
  4. Toulouse-PSG (Ligue 1, samedi 10 février à 17h)
  5. Real Madrid-PSG (LDC, mercredi 14 février à 20h45)

La récupération physique est l'un facteurs clés des périodes marathons où les matchs s'enchainent tous les trois jours. Cela permet notamment de prévenir et d'éviter les blessures. «Après un retour tardif, le coach peut décider de mettre les joueurs au repos le matin et d'organiser les entraînements l'après-midi pour favoriser la récupération. On effectue un footing, des exercices d'aérobie pour permettre au corps de mieux digérer les efforts produits la veille en match. Mais aujourd'hui, les joueurs savent se gérer et l'équipe est armée physiquement. Elle se trouve dans une période où elle est censée atteindre son pic de forme» analyse Tripy Makonda. 

Mais, supporters parisiens, rassurez-vous : le PSG fera son retour au Parc des Princes le samedi 17 février face à Strasbourg, pour le compte de la 26ème journée de Ligue 1. Soit trois semaines après son dernier match...

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 07 mars

samedi 06 mars

vendredi 05 mars

jeudi 04 mars

mercredi 03 mars

mardi 02 mars

lundi 01 mars

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux