Article 

Le match, Icardi, Cavani, les temps faibles, Kimpembe/Kehrer, etc, la conf' de Tuchel après PSG/OL (4-2)

Publié le lundi 10 février 2020 à 1:22 par Philippe Goguet
Après la victoire 4-2 contre l'Olympique Lyonnais, le coach du PSG Thomas Tuchel s'est présenté en conférence de presse heureux. Il est longuement revenu sur cette victoire méritée malgré un gros temps faible et a disserté concernant plusieurs joueurs : Icardi, Cavani, ou encore la charnière Kimpembe/Kehrer.

Son analyse du match :

Nous lui avions demandé si la façon dont l'OL a parfois gêné le PSG avec des longs ballons pour sauter le milieu de terrain était un axe de progression défensif de l'équipe. 

« Oui, on peut mais on a contrôlé le match complètement en première mi-temps pour moi. On a commencé durant les 15 à 20 premières minutes pas assez fort, pas assez vite, pas assez clair, pas assez intensif. Après, c'était mieux et on a complètement contrôlé le match. Après le 3e but, peut-être qu'on a pensé que c'était fini mais ce n'est jamais le cas et il y a des choses sur lesquelles progresser, s'améliorer. N'oubliez pas, on joue beaucoup, on joue toujours, on joue trop. A 2-0 pour nous à Nantes, on contrôlait totalement le match comme on contrôlait celui de ce soir avec un 3-0. Après, on s'est tout de suite retrouvé à 3-2 et on a montré une bonne mentalité, une bonne réaction, on a de nouveau contrôlé le match et marqué un 4e but extraordinaire, très calme, avec beaucoup de possession, et on a encore contrôlé le match après. On a été la meilleure équipe ce soir et on a gagné de façon méritée. Il y a des choses à améliorer mais d'un autre côté, on doit dire qu'on gagne toujours. Oui, on fait des erreurs mais c'est plus mentalement ce soir, on a pensé que c'était fini après le 3-0. »

L'entrée d'Edinson Cavani, de quoi relancer la concurrence ?

« Oui, c'est bien. Toute concurrence est bonne, on en a besoin pour tous les joueurs, je l'ai toujours dit. On peut sentir qu'Edi est plus fort à l'entraînement en ce moment parce que les choses sont claires maintenant que le mercato est fini. C'était la suite depuis quelques jours. Il est entré très fort, a inscrit un but très important et c'est bien pour lui, pour nous. On a besoin de tous les joueurs, des joueurs d'expérience comme Edi, avec sa qualité. C'est nécessaire. Qu'il soit en forme est la meilleure chose pour nous. »

Comment il a trouvé Mauro Icardi ?

« C'est toujours la même chose, je suis seulement inquiet avec tous les attaquants qui ne marquent pas car on ne peut pas leur donner de la confiance. La confiance vient avec les buts et s'ils ne marquent pas, ils manquent de confiance. C'est comme ça. Il peut seulement travailler pour nous comme il l'a encore fait. Il a encore été très très fiable, très concentré, encore très discipliné, il ferme des espaces dans les constructions de Lyon. A chaque match, il fait ça. Il est fort défensivement pour nous et il va continuer à travailler, j'en suis sûr, et il va marquer encore. »

Une comparaison possible entre le trou d'air à Nantes et celui de ce PSG/OL ?

« Peut-être mais tous les matches sont différents donc on doit être un peu attentifs dans les comparaisons des situations. C'est toujours différent. Aujourd'hui à 3-0, normalement c'est fini à Nantes et pareil aujourd'hui. Pour moi et pour tout le monde peut-être, c'était fini car on avait eu beaucoup d'occasions. C'était un but bizarre, le troisième, et quand l'adversaire marque un but comme ça, c'est fini. On n'a pas assez serré les espaces assez vite et assez fort, on n'a pas été assez disciplinés et voilà. C'est une autre leçon : les choses sont jamais claires, jamais finies. Mais j'ai toujours l'impression que nous sommes la meilleure équipe, que nous sommes toujours là et capables de le montrer via une réaction et c'est ce qu'on a fait aujourd'hui. On peut trouver des choses mais on joue beaucoup et des erreurs arrivent. On va en parler mais je ne suis pas sûr que ce soit le moment pour être trop critique. On va parler des erreurs si on en a fait et on doit rester dans le match mentalement. Mais on a gagné et on a montré une belle réaction. L'équipe a fait très bien sans des joueurs clés comme Neymar, Thiago, Marquinhos. Il ne faut pas l'oublier. »

Son avis sur la charnière centrale Kehrer-Kimpembe ?

« J'ai l'impression que c'est un bon mix entre les deux car ils ont le même style pour défendre, ils aiment défendre en avançant, ils sont jeunes, très agressifs, et aiment jouer l'un avec l'autre. Thilo a fait un bon match à Nantes et on a eu l'impression qu'il était prêt à jouer encore pour nous après avoir manqué plusieurs semaines. Il a été bon et c'est important qu'il soit là car il nous manque aussi Abdou Diallo. On manque un peu trop de défenseurs et la décision a été prise entre lui et Tanguy Kouassi. Ce sont des petites choses, on a donné à Thilo aujourd'hui car il a l'expérience de jouer à ce niveau-là et c'était une petite décision entre les deux et les deux sont bons ensemble. »

Rassuré par le fait de voir le Borussia Dortmund encaisser beaucoup de buts ?

« Oui mais je suis aussi sûr qu'ils peuvent aussi mettre 6 ou 7 buts dans le même match et c'est presque comme ça à chaque match avec eux. Quand cette équipe perd, ils sont capables de gagner dans le même match avec beaucoup de buts. C'est une équipe super forte et j'ai vu beaucoup de choses hier (défaite 4-3 à Leverkusen). Ça va être un match super compliqué, super difficile. »

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 16 février

samedi 15 février

vendredi 14 février

jeudi 13 février

mercredi 12 février

mardi 11 février

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux