Article 

Le PSG «a constaté l'absence non autorisée de Neymar Jr» pour la reprise

Publié le lundi 8 juillet 2019 à 19:09 par Philippe Goguet
Dans un communiqué, le PSG a fait savoir qu'il avait constaté l'absence de Neymar à la reprise de l'entraînement alors qu'il n'avait pas été autorisé. Le club a déploré cette situation.

Présent hier soir à Rio pour la finale de la Copa America, Neymar n'était logiquement pas à la reprise de l'entraînement du PSG ce lundi matin et le club parisien n'a pas vraiment apprécié cette absence. Un communiqué officiel de réaction du PSG vient même d'être publié sur ce thème : « Ce lundi 8 juillet, Neymar da Silva Santos Junior était convoqué pour la reprise des activités du groupe professionnel du Paris Saint-Germain. Le Paris Saint-Germain a constaté que le joueur Neymar Jr ne s’était pas présenté à l’horaire et au lieu convenus, et ce sans en avoir été autorisé au préalable par le Club. »

Alors que l'entourage du joueur a expliqué ce dimanche à la presse que le joueur allait « bientôt » revenir à Paris, le PSG ne perd pas de temps et a déjà annoncé qu'il « déplore cette situation et prendra les mesures appropriées qui en découlent. » De son côté, les proches du joueur avaient laissé entendre à la presse que Neymar ne comptait pas sécher la reprise de l'entraînement. Vu le communiqué du club, il semblerait que cela a pourtant été le cas.

Pour la première fois depuis le début des rumeurs d'envie de départ du joueur, le PSG a donc communiqué de façon officielle sur ce thème et placé Neymar face à ses obligations contractuelles. Certains y verront le début de la guerre entre Neymar et le club mais un proche du club nous a assurés du contraire. C'est plutôt un rappel à l'ordre qu'il faut voir derrière ce communiqué.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

lundi 06 juillet

dimanche 05 juillet

samedi 04 juillet

vendredi 03 juillet

jeudi 02 juillet

mercredi 01 juillet

mardi 30 juin

lundi 29 juin

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux