Article 

Sa forme, Dortmund, le 3-4-3, le rebond attendu, etc, la conf' de Marquinhos avant PSG/Bordeaux

Publié le dimanche 23 février 2020 à 11:51 par Philippe Goguet
Avant le PSG/Bordeaux de ce dimanche qui doit relancer les Parisiens après leur défaite à Dortmund, Marquinhos était présent en conférence de presse pour évoquer la semaine compliquée des Parisiens, de la défaite à Dortmund à la fête d'anniversaire.

Vite rebondir pour le PSG :

« Il faut ça après une défaite : du silence, du travail, rester tranquille et calme. »

« C'est très bien de rejouer dès le dimanche après une défaite en Ligue des Champions. On va suivre notre schéma pour atteindre nos objectifs. Dès maintenant, il faut bien se mettre dans le sujet pour faire un bon match et continuer dans la bonne voie. La meilleure réponse c'est le terrain et ce n'est pas parce qu'il y a eu une défaite qu'il faut tout changer, tout déstabiliser, tirer les gens vers le bas. Il faut juste continuer notre travail, continuer dans l'entraînement intense comme on l'a fait. C'est là où le groupe a donné une bonne réponse au cours des trois jours qui ont suivi avec des entraînements très intenses. C'est bien, il faut ça après une défaite : du silence, du travail, rester tranquille et calme. »

Son état physique :

« Je suis à 120% (rires). Je me sens de mieux en mieux, après une longue période de pause en raison d'une blessure, je reviens. C'est déjà mon troisième match, j'ai joué 45 minutes en ligue 1 et 90 en ligue des champions, je me suis senti très bien, les jambes ont bien répondu. Maintenant il faut travailler s'adapter au rythme et à l'intensité. »

Une semaine compliquée pour le PSG...

« C'est vrai que c'était une semaine compliquée mais ce sont des choses qu'il faut régler surtout en interne, il ne faut pas rentrer dans ce sujet-là. C'est le moment de rester calme, tranquille et continuer à travailler. Le plus important c'est le terrain, penser à ce qu'on peut faire de mieux en match et à l'entraînement et rester calme par rapport à ce qui ne concerne pas le foot. »

Une erreur de diffuser les images de la fête d'anniversaire de jeudi ?

« C'est vrai que c'était une erreur de voir des images être diffusées comme ça. On est tous d'accord et conscients de ça mais c'était un anniversaire prévu avant le match, ce n'était pas une question de résultat. Il faut dire à nos supporters que ce n'était pas un manque de respect ou quoi que ce soit ça. C'était un petit moment où on essayait d'oublier le foot, de passer un moment ensemble, de rigoler, de ne pas penser qu'à notre match ou à notre tactique. Nous, on est vraiment visé 24h/24 et il y a des gens qui ont filmé, pas pour faire du mal ni rendre ça public, mais c'est notre vie de joueur et il faut faire attention à ça car il y a des gens qui vivent pour le club et font des kilomètres pour le club. Quand on perd un match, ils sont vraiment très déçus et ne sortent même pas de chez eux. Cela a été aussi le cas pour nous, après le match on était aussi très déçus, tristes. Deux jours après, on a fait l'anniversaire de trois joueurs et ce n'était pas pour manquer de respect. C'était juste un petit moment passé ensemble et une volonté d'oublier le foot. » 

Les déclarations de Meunier sur son carton après Dortmund/PSG (2-1) :

« Des fois, on joue tellement de matches qu'on oublie les cartons qu'on a pris avec la Ligue 1, les coupes, la Champions League. C'est peut-être ce qu'il s'est passé avec Thomas. »

De la peur à Dortmund comme l'a expliqué Tuchel ?

« Même si on n'était pas bien, le résultat n’est pas le plus catastrophique du monde. »

« Il a dit ça, qu'on a joué avec la peur ?Je ne veux pas commenter, je veux voir sa déclaration avant de parler. De la peur, je ne pense pas. On est de grands joueurs, habitués à faire de grands matches. On a des joueurs qui ont gagné la Ligue des champions, des champions du monde. Vous n'allez pas me dire que des joueurs comme ça ont peur de jouer un match... On n’a peut-être pas fait un bon match, ce n'était pas notre meilleure soirée, mais peut-être les gens pensaient qu’on allait gagner facilement à Dortmund, contre l'une des meilleures équipes en Allemagne, avec une très haute intensité. C’est le jeu. Même si on n'était pas bien, le résultat n’est pas le plus catastrophique du monde. On aura toutes nos forces au Parc des Princes, avec nos supporters. On connait notre force. Ce sera très difficile pour eux de faire, au Parc, le même match qu'ils ont fait chez eux. Il ne faut pas tout jeter en l'air quand une défaite arrive. Encore une fois, c’est le moment de rester calme, uni, de travailler ensemble et de donner une bonne réponse sur le terrain. Sinon, ce sera toujours les mêmes mots, les mêmes excuses. C'est sur le terrain qu'il faut répondre. » 

Le 3-4-3 choisi par Thomas Tuchel pour Dortmund/PSG 

« Il y a beaucoup de choses qui peuvent expliquer cette contre-performance. »

« Le coach a ses décisions, ses manières de penser, il analyse très bien les matches, surtout ceux de nos adversaires, et nous donnent des informations. Il essaye des fois de trouver un schéma tactique qui peut nous donner un avantage dans le match. C'était un moment où il y avait aussi beaucoup de joueurs qui revenaient de blessures et n'étaient peut-être pas dans leur meilleure forme, c'est peut-être pour ça qu'il a changé de schéma de jeu. Il y a beaucoup de choses qui peuvent expliquer cette contre-performance. »

Thiago Silva, un joueur à prolonger ?

« Oui, je pense. Il le démontre sur le terrain, il fait vraiment des bons matches. Même s'il a 35 ans, il continue de jouer à un très haut niveau. C'est un grand ami et une bonne personne que j'ai à côté de moi dans le vestiaire. Il m'aide et me pousse toujours vers l'avant. Si je dois choisir, bien sûr que je veux qu'il reste. »

Comment le PSG a géré Neymar avant Dortmund/PSG :

« C'est dur car ce n'est pas notre décision. C'est vrai qu'ils ont fait beaucoup de réunions mais on n'a pas participé, c'était entre le staff médical, staff technique et lui. Ils ont analysé tout ce qui était autour. Nous, les joueurs, on veut toujours être sur le terrain, surtout avant des matches comme ça afin d'avoir du rythme. C'était juste ça que Neymar a dit mais il faut analyser tous les côtés pour la bonne décision. C'est ce qu'ils ont essayé de faire, je ne peux rien dire par rapport à ça. »

Ce que se sont dit les Parisiens après la défaite : 

« On connaît notre force, surtout au Parc à Paris avec nos supporters »

« On est très conscients de tout ce qu'on fait et de ce qu'on a fait. Tout de suite, il y avait la frustation du résultat, de la contre-performance aussi, mais je pense qu'on connaît notre force, surtout au Parc à Paris avec nos supporters. Il y avait aussi le côté confiance de savoir qu'on peut vraiment le faire. On a quatre matches d'ici au retour, il faut juste travailler avec une bonne intensité,  à l'entraînement comme en match, afin d'arriver avec un bon rythme, de la confiance et un bon état d'esprit afin que tous les joueurs puissent arriver au au top de leur forme. Je pense qu'on pourra alors faire un très bon match et se qualifier. »

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 08 avril

mardi 07 avril

lundi 06 avril

dimanche 05 avril

samedi 04 avril

vendredi 03 avril

jeudi 02 avril

mercredi 01 avril

mardi 31 mars

lundi 30 mars

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux