Article 

Une place toujours à trouver pour Sergio Ramos

Publié le vendredi 14 janvier 2022 à 9:15 par Pierre Bastide
Alors qu’il n’a pas encore joué en 2022, Sergio Ramos peine à s’imposer au PSG où il n’a fait que trois apparitions depuis son arrivée l’été dernier. Il pourrait néanmoins connaître sa première au Parc des Princes face à Brest, samedi (21h).

La nouvelle année n’a pour le moment pas bouleversé la situation de Sergio Ramos au PSG. Suspendu pour la première sortie des Parisiens lors du 16e de finale de Coupe de France contre Vannes (4-0), le 3 janvier, l’espagnol est resté sur le banc pour le choc contre Lyon (1-1) le week-end dernier. Pas de quoi clarifier le statut du défenseur de 35 ans à Paris, alors que se profile le huitième de finale aller de Champions League contre son ancien club dans un mois.

Arrivé dans la capitale française cet été, l’ancien capitaine du Real Madrid avait jusque-là enchaîné les blessures et avait dû attendre le déplacement à Saint-Étienne (3-1) le 28 novembre dernier pour évoluer pour la première fois sous le maillot parisien. Et depuis, pas grand-chose de plus. Il est apparu pour une mi-temps contre l’Entente Feignies Aulnoye (N3) en Coupe de France le 19 décembre. Puis pour une deuxième à Lorient quand il a remplacé Nuno Mendes à la pause, et est ressorti avant même la fin du match en étant expulsé.

Une discrétion loin d’être idéale pour s’intégrer dans un nouvel effectif, surtout quand on connaît le caractère de leader pleinement assumé de l’espagnol. Si bien que selon Le Parisien, le défenseur central souffrirait de cette situation. Il se sentirait parfois en décalage avec le reste du groupe, notamment avec la jeune génération. Débarrassé de ses blessures, il aura pourtant un rôle à jouer en seconde partie de saison. Reste à savoir lequel.

Pour expliquer la non-utilisation de Ramos face à Lyon, Mauricio Pochettino a invoqué « un choix » face à la « concurrence » à son poste. Reste que pour un joueur de ce statut – quatre Champions League, une Coupe du monde, deux Euro – ce rôle d’intermittent n’est pas durable sur la longueur. Les alternatives de l’entraîneur parisien pour intégrer l’espagnol sont limitées. Souvent évoquée, le passage à trois défenseurs axiaux et l’intégration de Ramos à la charnière Kimpembe-Marquinhos est rarement mis en place par le coach argentin, ou alors en cours de match comme à Lorient. 

Reste que Pochettino se retrouve bloqué par la remise sur pied tardive de sa recrue estivale. Entre la volonté de l’intégrer à l’effectif et l’importance de ne pas bouleverser les repères de son équipe à l’approche des matchs à enjeux, l’équation est compliquée.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

samedi 22 janvier

vendredi 21 janvier

jeudi 20 janvier

mercredi 19 janvier

mardi 18 janvier

lundi 17 janvier

dimanche 16 janvier

samedi 15 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux