Article 

Verratti : «C'est normal que je ne sois pas à 100%»

Publié le vendredi 26 août 2016 à 15:57 par Philippe Goguet
En conférence de presse, Marco Verratti est revenu sur son état de santé du moment mais aussi sur le tirage au sort de la Ligue des Champions, l'après Zlatan, la concurrence en L1 ou encore son positionnement.

Sa forme du moment :

« L’important, c’est que je suis revenu avec le groupe. J’ai passé une année très difficile et c’est déjà bien pour moi de pouvoir m’entraîner avec l’équipe et de retourner à la compétition. C’est normal que je ne sois pas à 100% et je vais travailler pour revenir à 100%. On travaille bien ici, tous les jours, pour ça. Pour le moment, je suis content et j’espère que cela se passera toujours comme ça. »

Des doutes au cours de la saison dernière ?

« La pubalgie, ce n’est pas comme un genou ou tout autre chose. Quand le genou est cassé, tu sais que tu en as pour 6 mois et c’est plus facile pour la tête. La pubalgie, il y a des jours où j’étais bien et d’autres très mal. C’est plus difficile car je ne savais pas comment j’allais réagir le jour d’après à l’entraînement ou en match. C’est très difficile mentalement. J’ai essayé jusqu’à la fin, surtout pour essayer de jouer les phases finales de la Champions League ou de l’Euro mais j’ai décidé à la fin me faire opérer car je suis jeune et je dois encore penser à ma santé. Je pense que c’était le meilleur choix car je suis bien maintenant. »

Le tirage de la Ligue des Champions :

« On a suivi le tirage et je ne dis pas que c’est un bon tirage, même si Paris est plus fort que les autres équipes sur le papier. Si on veut aller loin en Champions League, on doit passer la première phase, c’est toujours difficile et cela va être compliqué mais notre objectif est d’arriver premier du groupe. Après, c’est difficile de programmer une victoire en Champions League, on doit enchaîner match par match, on doit être très ambitieux et concentrés à 100% car cette compétition se gagne avec des petits détails. Pour le moment, nous n’avons pas gagné et il y a des équipes meilleures mais on fait tout pour essayer d’arriver au niveau de Barcelone ou du Real Madrid. »

La sélection nationale italienne :

« Demain, il y a la convocation et j’espère que je serai dedans. Mon objectif est de bien faire avec la Nazionale, comme je veux bien faire ici. On a changé d’entraîneur et c’est aussi pour ça que c’est bien d’y aller. Je veux le connaître, la manière qu’il a d’entraîner. Tout le monde me parle très bien de lui, c’est un grand entraîneur et, pour continuer le travail de Conte qui est aussi un coach très dur, je pense que c’est bien de continuer avec Ventura. »

La vie sans Zlatan au PSG :

« C’est un peu difficile, c’est différent. Avec Zlatan, on avait un bon rapport aussi en dehors du terrain mais le football est comme ça. C’est le sport le plus joli du monde, tu vas trouver beaucoup d’amis et à la fin ils partent et c’est difficile de se voir après car on a beaucoup de travail. J’ai perdu Pocho (Lavezzi) et Ibra, ce sont des grands amis et je suis un peu désolé et j’espère qu’on va faire pour eux un grand championnat car ils méritent de faire une grande saison. »

Un besoin de concurrence en L1 pour le PSG ?

« D’une part, c’est bien de lutter jusqu’à la fin pour la première place. Comme ça, on a comme toujours beaucoup de motivation et on doit toujours essayer de faire plus. Mais c’est vrai aussi qu’on ne va pas faire des matches nuls pour arriver à la fin avec une équipe derrière. L’an passé, on a démontré qu’on était un peu comme une machine parce que c’est difficile de toujours gagner. Je sais que vous pensez toujours que c’est facile car le PSG a beaucoup de joueurs mais c’est difficile car on va affronter des équipes qui vont se battre pour le maintien, quand on joue à l’extérieur. Et c’est aussi difficile dans la tête d’être toujours concentré. Nous, on doit penser à faire le maximum car certains matches vont être plus difficiles, comme celui de Monaco. On le sait, on le prépare très bien, on a beaucoup de respect pour Monaco et j’espère qu’on va faire un grand match et gagner car c’est important.

Son positionnement :

« Tous les coaches ont une manière différente de voir le football. Emery est un entraîneur qui veut toujours aller de l’avant, toujours chercher les attaquants, toujours être offensif. On a peut-être un peu moins de possession de balle mais on est très efficaces, on veut tout de suite aller de l’avant. Peut-être qu’il va changer encore ma position mais je suis ici pour m’améliorer. J’ai fait trois bonnes saisons ici et je remercie Blanc parce qu’il m’a donné beaucoup de confiance. Maintenant, on a un nouvel entraîneur maintenant et je veux m’améliorer avec lui aussi. »

Monaco/PSG, un match pour envoyer un message ?

« Je pense qu’on a déjà démontré qu’on est prêts, on a gagné tous les matches qu’on a fait, en amical ou dimanche dernier. On sait qu’on n’est pas à 100%, on n’a pas commencé à travailler avec le nouveau coach il y a très longtemps et on va s’améliorer beaucoup. Le coach nous le dit et on sait qu’on peut faire encore mieux. Contre Monaco, un match difficile, c’est là que tu vas grandir, que les choses aillent mal ou bien. »

 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

dimanche 07 mars

samedi 06 mars

vendredi 05 mars

jeudi 04 mars

mercredi 03 mars

mardi 02 mars

lundi 01 mars

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux