Article 

Vers des finales de Coupes nationales avec plus de 5000 personnes ?

Publié le mardi 9 juin 2020 à 9:53 par Marius Cassoly
À l'occasion d'une réunion de l'Instance nationale du supportérisme lundi, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a ouvert la porte à une hausse de la jauge actuellement fixée à 5000 personnes maximum pour un rassemblement. Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football (FFF), souhaite notamment pouvoir accueillir 20 000 spectateurs pour la finale de la Coupe de France entre le PSG et Saint-Étienne, selon RMC Sport.

Si la Ligue 1 a officiellement été arrêtée le 30 avril dernier par la Ligue de Football Professionnel (LFP), la saison 2019/2020 à l'échelle nationale n'est pas encore terminée puisqu'il reste deux finales de Coupes à disputer. Leur programmation n'a pas encore été rendue définitive mais les derniers échos de la presse française annonçaient une finale de la Coupe de la Ligue entre le PSG et l'OL le samedi 25 juillet, avant une finale de la Coupe de France entre le PSG et Saint-Étienne le samedi 1er août prochain. 

Vers une augmentation de la jauge ?

Alors que les dates de ces deux échéances restent donc encore à confirmer, les conditions d'organisation également, et notamment la question d'un potentiel accueil du public. À l'heure actuelle, la législation interdit les événements de plus de 5000 personnes sur l'ensemble du territoire jusqu'en septembre. Mais cette jauge pourrait-elle être revue à la hausse ? La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, n'a pas fermé la porte à cette idée, alors que Noël Le Graët souhaite lui pouvoir accueillir 20 000 spectateurs pour la finale de la CdF, selon les informations de RMC Sport

« Aujourd'hui, c'est 5 000 personnes. Nous allons évidemment travailler pour que, si la doctrine sanitaire le permet, la jauge puisse augmenter », a répondu Maracineanu au patron de la FFF lors d'une réunion de l'Instance nationale du supportérisme, lundi, dans des propos relayés par l'AFP, L'Équipe et Le Parisien. Avant de prôner « un retour progressif et prudent dans les stades afin que les supporters reviennent en toute sécurité la saison prochaine ».

« Les supporters respecteront l'ensemble des recommandations sanitaires »

« Il y a d'autres points à considérer que ceux d'un match de football qui entrent en ligne de compte. La problématique des 5 000 personnes ne touche pas qu'un secteur. Les décisions sont prises en interministérialité », a ensuite poursuivi la ministre des Sports dans un souci de cohérence. Et d'insister sur un point visiblement clé : « Il s'agit surtout, pour nous, de la manière dont les supporters se rendent au stade, avec quels moyens de transport. C'est pour ça qu'on tient à responsabiliser les acteurs d'événements aussi bien que les spectateurs pour proposer un protocole qui permet d'assurer tout le monde »

Face à ces ouvertures de la ministre des Sports, l'Association nationale des supporters a répondu par la voix de son avocat et membre, Pierre Barthélemy : « Les supporters respecteront l'ensemble des recommandations sanitaires. Mais nous demandons à ce que ces règles soient adaptées au cas par cas en fonction des situations locales, en fonction de l'offre de transports et de la jauge des stades. Les supporters sont à la disposition des clubs et des préfets localement pour prendre les meilleures décisions, avec deux lignes rouges : pas de discriminations entre les tribunes et pas de mécanismes artificiels de présence ou d'ambiance qui viendraient se substituer à l'émotion des supporters ».

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

vendredi 14 août

jeudi 13 août

mercredi 12 août

mardi 11 août

lundi 10 août

dimanche 09 août

samedi 08 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux