Article 

Clubs, anciens, prêtés, une L2 très parisienne en 2015/2016

Publié le vendredi 31 juillet 2015 à 19:21 par Philippe Goguet
La L2 reprend ce vendredi et rarement la seconde division française n'aura été aussi parisienne. Clubs, coaches, joueurs ou même prêtés, les Parisiens y sont nombreux. Certains combinent même les deux, à l'image de Florian Makhedjouf du Red Star (photo)

Après deux mois de trêve, le football professionnel français reprend ce vendredi soir avec la première journée de L2, un championnat très parisien, tant au niveau des clubs que des acteurs.

15% des clubs venus d'Île de France

Avec trois clubs parmi les vingt qui composent le championnat issus de la région parisienne, celle-ci est la plus représentée du plateau. C'est une nouveauté liée à la montée du Red Star et du Paris FC en L2 après quelques années en National. Ils ont rejoint Créteil, arrivé il y a trois ans, et le but va désormais être de se maintenir. Le hasard du calendrier a même placé un "derby" en première journée avec le match entre le Red Star et US Créteil-Lusitanos (20h, BeIN Sports 1). Symbole des difficultés des clubs parisiens, le match aura lieu à Beauvais et non pas dans l'antre historique du Red Star, le stade Bauer de Saint-Ouen. En effet, si les Parisiens sont en masse en L2, les structures ou l'engouement ne suivent pas forcément. L'US Créteil peine à remplir Duvauchelle, le PFC encore plus avec Charléty tandis que le Red Star est obligé de quitter son stade fétiche (et souvent bien rempli) car celui-ci n'est pas aux normes. 

Des glorieux anciens aux manettes

Si les trois clubs parisiens font figure d'attractions de par leur passé (surtout le Red Star et le Paris FC), la Ligue 2 a aussi de très beaux noms à mettre en avant, particulièrement du côté des coaches. Pablo Correa (Nancy) a beau être l'inventeur du 4-6-0, il ne fait pas rêver. En revanche, quand Safet Susic prend un club en main, les choses sont légèrement différentes, même si celui-ci se nomme Evian Thonon-Gaillard, relégué et privé de son bâtisseur Pascal Dupraz. Vingt ans après son départ de Cannes, le génial meneur de jeu du PSG de Francis Borelli revient donc en France avec pour mission de ramener les Savoyards dans l'élite. Pour un coach qui a mené la Bosnie-Herzégovine à la première Coupe du Monde de son histoire, cela devrait être facile. 

Un autre ancien Parisien bien connu sera aux manettes d'un des favoris à la montée, Antoine Kombouaré avec le Racing Club de Lens. Malgré une saison très pénible en L1 l'an dernier avec un effectif inadapté, le coach kanak a accecpté de rester dans le Nord et va tenter de remonter tout de suite. Enfin, Marco Simone fait lui aussi son retour dans l'hexagone et va diriger sa deuxième équipe professionnelle, une nouvelle fois en L2. Après Monaco il y a quelques saisons, c'est au Tours FC qu'il va retrouver les stades de France. 

Des Parisiens sur le pré

Outre les clubs et les coaches, les joueurs auront aussi un petit goût de Paris et le PSG a déjà envoyé deux éléments se faire les dents en L2 : Jordan Ikoko a été désiré et convaincu par Kombouaré à Lens tandis que Romain Habran a choisi de rejoindre le Stade Lavallois, malgré des propositions de L1. Le discours des coaches a su les convaincre, de même que la possibilité d'avoir un temps de jeu important, eux qui évoluaient déjà à ce niveau l'an passé, respectivement au Havre et à Sochaux. D'autres jeunes du PSG pourraient même les rejoindre, comme Mike Maignan ou Roli Pereira, voire Hervin Ongenda. 

Et si le PSG prête des joueurs sous contrat, il y a également un nombre non négligeable d'anciens joueurs passés ou formés au PSG dans l'antichambre de l'élite, notamment dans les clubs parisiens : Florian Makhedjouf (vu lors du Karpaty Lviv/PSG de décembre 2010) sera titulaire dans l'entrejeu du Red Star, de même que Thomas Gamiette dans celui du Paris FC. On peut également citer Loïck Landre, attendu en L1 mais finalement toujours présent dans la défense centrale lensoise, Fabrice Abriel, remplaçant à Valenciennes, ou encore Modeste M'Bami, passé par le PSG au milieu des années 2000 et même vainqueur de la Coupe de France 2004. D'autres noms sont moins connus mais ils sont bel et bien passés par le centre de formation ou de préformation du club, à l'image de Kevin Diogo (Châteauroux, milieu défensif), Kevin Afougou (Laval, défenseur central), Quentin Westberg (Tours FC, gardien), Ferland Mendy (Le Havre, arrière gauche) ou encore Alexandre Arenate (Red Star, milieu offensif).

Toute la saison de L2 sera à suivre sur BeIN Sports et Eurosport.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

lundi 12 avril

dimanche 11 avril

samedi 10 avril

vendredi 09 avril

jeudi 08 avril

mercredi 07 avril

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux