Article 

L'autre monde pour Mbappé

Publié le samedi 28 octobre 2017 à 17:07 par Amezienne Rehaz
Après une semaine mitigée, émaillée des premières critiques de la saison à son encontre, Kylian Mbappé va probablement apprendre de ses erreurs et de ce que son nouveau statut implique. Retour sur la situation du prodige de Bondy, dont certains ont peut-être oublié qu'il était à peine majeur.

Pas un mot. Hier soir, Kylian Mbappé n'a pas bronché. D'habitude loquace en zone mixte, le tout récent Golden boy n'a peut-être pas encore digéré sa semaine difficile. Et a certainement appris aussi : parler après une prestation que certains qualifieront tout au mieux de "moyenne", n'est pas le must en terme de communication.

Aligné à gauche pour laisser le couloir droit à Di Maria, Mbappé n'a rien laissé transparaitre de positif. Que ce soit dans son repli défensif, son efficacité face au but, dans son langage corporel, rien ne semblait aller pour l'ancien monégasque. Même son sourire, qui irradie habituellement constamment son visage, avait disparu. Peut-être un detail. Mais le poids de la pression et l'enchainement des matches ne sont pas sans conséquences sur le gamin natif de Bondy.  

Face à Nice, tout avait bien commencé. C'est lui qui provoque le coup franc du premier but et il est à deux doigts de doubler la mise si Cavani, lancé dans sa course, ne lui avait pas retiré le cuir. Et puis ? Rien ou presque. Comme face à Jordan Amavi la semaine dernière, Mbappé a eu du mal à exister face à Christophe Jallet, son adversaire direct. Non pas que l'ancien capitaine du PSG fut irréprochable. Mais il a lu les gestes prévisibles du petit prodige. Là aussi, il devra peut-être se réinventer. Seul un rush ballon au pied, en diagonale, amenant un tir hors cadre, lui aura permis d'exister en seconde mi-temps.

La norme pour un joueur de 18 ans

Mais l'heure est-elle grave ? Pas vraiment. Mbappé a prouvé depuis ses débuts en pro que la pression ne lui faisait pas peur. Manchester City, Dortmund ou la Juve l'ont appris à leurs dépends. Idem pour le Bayern Munich cette saison.

En fait, c'est l'inverse qui serait préoccupant. À 18 ans, il ne fallait pas s'attendre à voir Mbappé faire une carrière linéaire. Bien évidemment, il y allait avoir des creux, des difficultés, même dans sa communication si parfaite jusqu'ici. Au PSG tout va très vite. Trop vite. L'ancien joueur de Monaco découvre un nouveau monde, un nouvel environnement qu'il va devoir apprivoiser. C'est aussi dans sa gestion des temps faibles qu'il grandira.

Jusqu'ici, Mbappé avait banalisé l'extraordinaire pour un gamin de 18 ans qui avait emerveillé l'Europe. Aujourd'hui, dans un monde d'adulte, il devra vite répondre aux doutes. Si tant est qu'ils existent réellement dans son esprit...

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

dimanche 07 mars

samedi 06 mars

vendredi 05 mars

jeudi 04 mars

mercredi 03 mars

mardi 02 mars

lundi 01 mars

dimanche 28 février

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux