Article 

France/Chine (2-1 Amical), ultime succès français avant le début de la Coupe du Monde

Publié le vendredi 31 mai 2019 à 22:55 par Bruno Hermant
A une semaine du début de la Coupe du Monde, l'équipe de France féminine affrontait la Chine et s'est imposée 2-1. Eve Périsset et Kadidiatou Diani ont démarré la rencontre. Diani a inscrit le but de la victoire française. Geyoro est entrée en fin de rencontre.

Composition de la France : Bouhaddi (c) - Torrent, Mbock, Renard, Périsset - Bilbault, Bussaglia - Diani, Thiney, Cascarino - Gauvin

A 7 jours du début de la compétition, la France affrontait la Chine au Stade Duvauchelle de Créteil, dans le but de se préparer à son match d'ouverture contre la Corée du Sud. Face à une équipe qui devrait évoluer dans un style similaire, Corinne Diacre doit encore se passer de trois joueuses de l'OL, Henry touchée, Le Sommer et Majri sont laissées au repos après une longue saison et une préparation décalée. Elles sont remplacées respectivement par Bilbault, Cascarino et Périsset dans le onze de départ. Côté chinois, la parisienne Wang Shuang est remplaçante.

Le match : 

Devant un peu plus de 10000 spectateurs, la France entame le match de meilleure manière que face à la Thaïlande une semaine plus tôt. Les Bleues sont dangereuses notamment grâce à ses ailières rapides Cascarino et Diani, mais sont peu mises en évidence à cause d'un bloc bien organisé chinois. Torrent peut donner un bon centre de la droite pour Gauvin qui coupe de la tête, la gardienne détourne la tentative et les françaises obtiennent un corner, joué en deux temps, Diani tente une frappe enroulée de 25m qui file vers la lucarne que la gardienne peut encore sortir (11e). La Chine n'est pas en reste, un centre de la gauche coupé au premier poteau est dégagé par la défense (12e). La Chine force la France à relancer long, en pressant ses défenseures. A contrario, la France tente d'évoluer rapidement devant, en passes courtes ou à la suite de récupérations. La France trouve finalement la faille, Diani sur la gauche élimine puis centre pour Cascarino au second poteau, la défense renvoie le ballon sur Torrent qui frappe mais le tir n'est pas cadré, Gauvin présente dans les 6m et reprend le tir qui termine au fond avec l'aide de la barre (1-0, 30e). Premier changement chinois à la 37e, Tan est remplacée par Zhang. Bilbault s'essaye de loin face au bloc compact adverse mais le ballon s'envole (41e). Les Bleues rentrent au vestiaire sur cette avance.

En seconde période, les onze françaises retrouvent le terrain, côté chinois, Wang Shuang entre en jeu pour se placer côté droit. Bussaglia conclue un mouvement venu de la gauche suite à une récupération de Diani mais le tir s'envole (49e). La France se fait surprendre sur une récupération suivant un dégagement de Bouhaddi, le ballon arrive sur Wang Shuang qui sert Wang Shanshan qui trompe Bouhaddi d'une petite pichenette (1-1, 51e). Les Bleues réagissent mais la frappe de Gauvin n'est pas cadrée (53e). Li et Yao sortent, Yan et Song entrent (54e). Gauvin tente encore sa chance sur une frappe hors de la surface, la gardienne voit le tir dévié finir dans ses bras. La France reprend l'avantage grâce à une joueuse en état de grace. Sur une grosse percée côté gauche, Diani résiste, s'approche de la surface et décoche une lourde frappe du droit à 18m, la gardienne touche le ballon mais ne peut pas la dévier suffisamment pour éviter le but (2-1, 58e). Diani pas loin de doubler la mise quelques minutes plus tard, Cascarino sur la droite perce et centre au second poteau pour Diani qui reprend de la tête mais c'est facilement bloqué par la gardienne sur sa ligne (60e).

Cascarino et Gauvin sortent, remplacées par Asseyi et Laurent (61e). Un centre tendu venu de la gauche de la parisienne Wang fait trembler l'arrière garde bleue qui s'en sort (71e). Diacre fait entrer Karchaoui à la place de Diani, auteure d'un très bon match (72e). Le jeu est de plus en plus hâché, les fautes se succédant au fil des remplacements. Li Wen remplace Wang Shanshan (78e). Sur un coup franc obtenu par Karchaoui, Thiney place une belle combinaison, une défenseure est proche de trouver sa propre lucarne en déviant le centre . Sur le corner, Bilbault peut contrôler et reprendre au second poteau mais la gardienne bloque bien le ballon (80e). Geyoro remplace Bussaglia (84e). Renard est tout de même proche de marquer contre son camp sur un centre tendu venu de la droite (86e). Un coup franc bien tiré par Karchaoui arrive dans les 6m et la portière chinoise percute Mbock qui reste au sol (89e). La France n'est pas inquiétée en fin de rencontre et s'impose pour son ultime répétition avant le début de sa Coupe du Monde à domicile.

Prestation des parisiennes : 

Sur le côté gauche, on retrouvait un tandem parisien avec Périsset derrière et Diani devant. Les deux parisiennes ont livré une bonne rencontre. Périsset a été combative et présente dans les duels, apportant une solution sur l'aile même si elle a peu été servie. Devant elle, Diani percuante et virevoltante encore une fois, malgré des difficultés dans cette position d'ailière gauche, notamment sur les centres. Elle a encore marqué des points et surtout un but sur une percée rageuse. Geyoro est entrée durant les dernières minutes, à un moment du match où les Bleues tentaient de mettre le pied sur le ballon. 

Côté chinois, Wang Shuang est entrée à la pause, elle est à l'origine du but égalisateur chinois servant parfaitement Wang Shanshan entre deux défenseures françaises. Mais après, son impact s'est peu à peu étiolé face à ses partenaires.

Prochain rendez-vous :

La France débutera sa Coupe du Monde le 7 juin à 20h00 face à la Corée du Sud au Parc des Princes.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

vendredi 14 août

jeudi 13 août

mercredi 12 août

mardi 11 août

lundi 10 août

dimanche 09 août

samedi 08 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux