Article 

Les retours de blessures, Guingamp, les échéances à venir, les prolongations de contrat des cadres et du coach, la conf' de Jocelyn Prêcheur avant Guingamp/PSG

Publié le vendredi 12 avril 2024 à 13:37 par Bruno Hermant
Le technicien du PSG féminin Jocelyn Prêcheur a répondu aux questions de CulturePSG.com lors du point presse avant la rencontre opposant Guingamp au PSG. L'entraîneur des féminines a évoqué la rencontre à venir à Guingamp, l'état de ses troupes après le retour de la trêve internationale et des nombreuses blessures après PSG/Dijon, les échéances à venir en Ligue des Champions contre Lyon et en Coupe de France contre Fleury, mais aussi de sa situation personnelle et des prolongations de contrat des joueuses cadres de son équipe. Transcript complet.

Après ce retour de trêve internationale, est-ce que vous pouvez déjà nous faire un petit point sur le nombre de joueuses disponibles pour le match de Guingamp ? Est-ce que vous avez pu récupérer des joueuses blessées depuis le dernier match contre Dijon au Campus ?

« Par rapport à l'effectif, sur les points positifs, Jackie Groenen réintégre progressivement le groupe cette semaine, elle devrait pouvoir jouer un petit peu contre Guingamp si ça se passe bien aujourd'hui. Les autres pour le moment n'ont toujours pas réintégré le groupe mais ça se passe bien. Ca devrait être imminent. Lieke Martens devrait reprendre avec le groupe la semaine prochaine, on l'espère si tout se passe bien. Elisa De Almeida également. Pour Laurina Fazer, ça va être un petit peu plus long.

Et puis, par contre aussi en termes de bonne nouvelle, même si ce n'est pas pour le court terme, Paulina Dudek a commencé à faire des séances avec nous, même si elle est encore protégée. Elle fait des séances avec nous au niveau du groupe donc c'est plutôt chouette, après sa longue blessure, de la voir déjà se rapprocher petit à petit des terrains. Et par contre, sur les retours de sélections, Grace Geyoro est revenue avec une petite inflammation au niveau du talon d'Achille donc ça va être un peu court pour ce weekend. On va plutôt la ménager par rapport aux échéances qui doivent arriver.»

Justement ces échéances, ce sont une demi-finale de Ligue des Champions (aller-retour), plus une finale de coupe de France. Êtes-vous déjà tournés vers cet objectif ou évidemment Guingamp est la priorité du moment ?

« On ne va pas changer notre façon de faire. On arrive sur la fin de saison, on ne va pas changer notre manière de gérer les matchs. On les prend vraiment un par un, ça nous a plutôt réussi jusque-là. Et non au contraire, il va falloir que les esprits soient bien tournés sur le championnat. Notre 2e place n'est pas acquise encore, loin de là. Donc on sait qu'elle peut être importante pour la phase des playoffs. Et il va falloir que les esprits soient consacrés à Gunigamp et non pas trop anticiper et trop vite se tourner vers Lyon.»

Le PSG compte virtuellement 5 points d'avance sur le PFC (8 actuellement mais le PFC a un match de retard à disputer). Il ne restera plus que deux matchs de championnat à jouer, avec une victoire à Guingamp, il ne manquerait qu'un point au PSG pour s'assurer la seconde place...

« Oui, voilà, en cas de victoire demain, on se rapprocherait de cet objectif. Après, on a deux matchs quand-même, deux gros matchs qui nous attendent aussi sur cette fin de saison régulière en D1 Arkéma. Puisqu'on reçoit le PFC entre les deux matchs de Ligue des Champions, ce n'est pas le plus simple non plus. Et un déplacement à Reims, pareil, qui peut être compliqué si on ne fait pas le travail avant. Sachant que Reims est une équipe qui concourt encore pour la 4e place qualificative pour les playoff.

Deux gros matchs, d'où l'importance de bien gérer le match demain. Et on sait qu'après les retours de sélection, ça peut toujours être un petit peu compliqué de se remobiliser que ça soit sur le plan du projet de jeu, sur le plan mental. Donc il faudra aborder ce match avec toujours beaucoup de sérieux.»

Guingamp possède 6 points d'avance sur le premier relégable, qui est quasiment sauvé, il va pas manquer grand-chose pour. A quel type de match vous vous attendez ? Un match habituel pour le PSG avec une grosse domination face à un bloc regroupé ?

« Oui, si on est bons ! Si on est bons et qu'on impose notre jeu, qu'on arrive à le faire, on devrait être capable normalement d'avoir le contrôle du match. Pas totalement mais en tout cas, essayer de faire valoir nos forces et de prendre l'ascendant sur notre adversaire. Maintenant effectivement, ils sont quasiment sûrs d'être maintenus. Il faudrait vraiment un gros concours de circonstances et plusieurs exploits de leurs concurrents directs (Lille et Bordeaux) pour qu'ils se maintiennent pas.

Mais en contrepartie, au moins, ils vont être libérés. Is vont pouvoir jouer complètement libérés et essayer de tenter des coups. J'aime beaucoup le travail de Mathieu Rufié depuis qu'il est à Guingamp. Je trouve que c'est assez cohérent et en tout cas c'est quelqu'un qui essaie de faire du jeu. Pour revenir à la question, non peut-être pas un match complètement fermé, au contraire. On espère un match un peu ouvert au Roudourou, ça peut être un beau match.»

Un petit complément sur cette équipe de Guingamp, qui reste sur 3 défaites mais qui a quand-même eu des résultats intéressants (victoire contre Fleury, défaite de peu contre Saint-Etienne), quel est votre ressenti sur cette équipe ?

« J'aime bien, comme je viens de l'évoquer, le fait qu'ils essaient quand-même de jouer. Et ils y arrivent, c'est pour ça qu'ils ont réussi à performer et qu'ils ont obtenu ou qu'ils sont en passe d'obtenir leur maintien. Et puis je trouve qu'ils ont quand-même des qualités offensives intéressantes, avec plusieurs joueuses qui sont capables de percuter sur les couloirs, de prendre la profondeur, de marquer. Les buteuses sont différentes. Elles ont des qualités intéressantes. A nous encore une fois de jouer à notre niveau si on ne veut pas se faire piéger comme d'autres équipes ont pu se faire piéger par le passé.»

Un petit mot sur votre situation personnelle, on a appris que vous étiez admis pour la prochaine promotion du BEPF, avez vous une petite déclaration sur ce sujet ?

« Je ne sais pas (un peu gêné). Je ne vais pas vous mentir, je suis très content d'avoir passé les tests. C'est bien. C'est 1 étape importante dans la carrière d'un entraîneur. J'ai la chance de pouvoir intégrer cette formation relativement jeune. Et puis c'est aussi une bonne reconnaissance de la part des instances fédérales du foot féminin parce que j'ai quand-même fait l'essentiel de ma carrière dans le foot féminin.

Donc c'est aussi une reconnaissance, une mise en avant de la D1 Arkéma puisqu'on est quand-même deux entraîneurs sur cette promotion, il y avait deux entraîneurs cette année de D1 Arkéma (Fabrice Abriel, Sandrine Soubeyrand). Il y en aura deux la session prochaine. Je trouve que c'est un signal positif qu'envoie la Fédération par rapport au développement du foot féminin.»

Un autre sujet, complètement à part mais qui vous concerne, des rumeurs font état d'une possibilité de prolongation de contrat pour Tabitha Chawinga. Mais celle-ci serait liée à votre situation personnelle, dans le sens où si vous ne prolongeriez pas, elle ne prolongerait pas. Est-ce que vous êtes au courant ? Qu'avez-vous à déclarer sur ce sujet ?

« Ah ! (surpris) Bon, effectivement, on se connaît très très bien avec Tabitha. Je n'ai pas de doutes sur sa volonté de s'inscrire dans la durée. Je pense qu'elle se sent bien ici, donc j'ai pas de doutes sur sa volonté de poursuivre l'aventure au PSG. Après, je marque aussi un point d'honneur à ne pas trop me mêler des discussions qui peuvent avoir lieu avec son agent et le club. Je n'interviens seulement sur les aspects football et techniques et l'évolution en général. Je ne suis pas trop au courant de ce qu'il peut être dit.

Effectivement, je pense qu'elle veut que je reste. Je ne suis pas trop surpris de son souhait de me voir rester ici l'année prochaine, comme d'autres joueuses d'ailleurs. Mais qu'elle l'ait exprimé, ça, je ne sais pas. D'habitude, elle ne s'exprime pas trop donc c'est plutôt surprenant (rires) Mais je ne suis pas dans le bureau de la direction sportive donc je ne sais pas trop ce qui se dit quand ils discutent de l'avenir.»

On va profiter de vous avoir sous la main, avez-vous des nouvelles aussi par rapport à votre situation personnelle et sur les prolongations des joueuses cadres de l'équipe ?

« J'ai vu que ça discutait encore beaucoup cette semaine. La direction a été présente pour parler avec beaucoup de joueuses. Donc on espère comme d'habitude que ces discussions vont arriver au bout et que des bonnes nouvelles vont tomber très prochainement pour le PSG et pour la suite. Me concernant en revanche, pour le moment, malgré ce qui m'avait été un peu annoncé, les discussions vont être portées directement à la fin de saison. En tout cas après les playoffs. Ce qui veut dire qu'il va falloir que je sois bon sur les prochains matchs si je veux convaincre ma direction. Pour l'instant, ce que j'ai fait ne semble pas être suffisant.» (rires)


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

mercredi 22 mai

mardi 21 mai

lundi 20 mai

dimanche 19 mai

samedi 18 mai

vendredi 17 mai

jeudi 16 mai

mercredi 15 mai

mardi 14 mai

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee