Article 

Appréhension et défi, l'état d'esprit de l'OM avant de défier le PSG

Publié le lundi 19 février 2018 à 13:21 par Philippe Goguet
L'OM défiera le PSG dimanche prochain dans un des gros chocs de la L1 et, après leur pénible victoire contre Bordeaux, les joueurs de Rudi Garcia ont déjà donné leur avis sur ce choc, entre appréhension et défi.

Au lendemain de la tranquille victoire du PSG face à Strasbourg, l'OM s'est aussi imposé 1-0 face à Bordeaux avant le grand choc entre les deux clubs qui se jouera dimanche prochain. Leader, Paris va affronter une équipe qui est aujourd'hui troisième et s'est encore une fois appuyée sur sa défense pour tenir un bien faible Bordeaux. Avant de passer un grand test face au PSG, les défenseurs olympiens que sont Adil Rami et Jordan Amavi ont donné leur avis sur la partie.

Rami : «Paris, une équipe qui est supérieure à nous»

Interrogé sur le niveau de difficulté du déplacement à venir, Adil Rami a préféré jouer la carte de la prudence : «Je ne sais pas, on va voir ce qu’on peut montrer à l’extérieur dans un stade comme le Parc des Princes contre une des meilleures équipes d’Europe. On va voir… A l’aller, on a su montrer un gros caractère, à rééditer à l’extérieur. J’espère que ce sera un beau match, ce ne sera pas facile. On joue contre Paris, d’autant plus que c’est un Clasico, une équipe qui est supérieure à nous, il faut rester réaliste et garder la tête sur les épaules.» 

Pour autant, celui qui connaît très bien Unai Emery ne baisse pas les bras et imagine qu'il aura aussi sa chance : «Maintenant, on va essayer de mettre tous les atouts de notre côté. Sur un match, ils auront leurs moments mais nous aussi. Je ne sais pas comment ça va se passer, c’est mon premier Clasico à l’extérieur, j’appréhende un peu… Un classique, on oublie tout ce qu'il y a autour et on va au charbon pendant 90 minutes. Individuellement, je ne penserai à rien d'autre, seulement à être le plus performant possible.» 

Amavi : «Je ne me fais pas de souci pour l’équipe, on est bien en ce moment»

Sur le flanc gauche de la défense, Jordan Amavi aura de son côté une grosse tâche et il a faim : «Ça reste un gros match, ça reste un Classique, il faudra sortir les crocs. Il n’y a pas de plus fort ou de moins fort, c’est un match de foot, c’est comme ça qu’on aborde tous les matches. Un Classique, on l’aborde avec plus de concentration et de discipline. Mais je ne me fais pas de souci pour l’équipe, on est bien en ce moment et, en continuant comme ça, on peut faire de belles choses.»

Du côté parisien, Thiago Motta avait notamment affiché ses envies d'en découdre après PSG/Strasbourg : «Je suis prêt pour le classique. On va attaquer ce match comme on avait attaqué les précédents classiques. Jusqu'à présent, cela nous a réussi et on espère continuer comme ça. On aime jouer ces matches-là mais à l'aller, on a souffert.»

Match lié 


News 

mercredi 20 juin

mardi 19 juin

lundi 18 juin

dimanche 17 juin

samedi 16 juin

vendredi 15 juin

jeudi 14 juin

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux