Article 

La défense de Leipzig sur un fil avant de défier le PSG

Publié le mardi 24 novembre 2020 à 18:31 par Philippe Goguet
Si le PSG doit faire face à de nombreuses absences, la défense du RB Leipzig n'est guère mieux lotie puisque bon nombre de joueurs vont affronter le PSG en n'étant pas à 100 % de leurs capacités. Mukiele (photo) est notamment dans ce cas.

C'est l'un des thèmes récurrents de l'actualité du RB Leipzig, comme du PSG, et l'infirmerie du club allemand est encore bien pleine pour le match de ce mardi soir avec une défense bien touchée. Piliers du club depuis plusieurs saisons, le défenseur polyvalent Lukas Klostermann et le milieu Konrad Laimer n'ont même pas fait le déplacement jusqu'à Paris, pas plus que l'arrière gauche ou défenseur central Marcel Halstenberg. Mais ces trois titulaires en puissance ne sont pas les seuls à être manquants ou chancelants.

Trois autres joueurs de la ligne arrière vont en effet jouer contre le PSG en étant loins d'être à 100 %. Déjà incertain avant l'aller, le défenseur central ou arrière droit Nordi Mukiele est du voyage mais son entraîneur a expliqué qu'il pouvait jouer « une mi-temps, peut-être un peu plus » en raison de ses soucis musculaires. Dans l'axe, Willi Orban et Dayot Upamecano ne sont pas totalement prêts, à tel point que l'un a dû remplacer l'autre le week-end dernier à la pause, mais ils vont devoir jouer malgré « des risques résiduels en raison de leurs blessures musculaires. »

L'entraîneur a même laissé entendre qu'il pensait à laisser l'un des deux sur le banc pour qu'il puisse prendre la relève de l'autre en cours de partie, même si la presse allemande ne croit pas à cette explication et voit les deux débuter la partie. La seule solution à ce poste est un tout jeune joueur, Eric Martel, 18 ans et aucune minute en Bundesliga jusque-là. Ces états de forme incertains pourraient toutefois forcer Julian Nagelsmann à jouer avec une défense à quatre plutôt qu'à trois comme il l'apprécie.

Toujours du côté de la défense, le latéral droit venu de Monaco Benjamin Henrichs n'est pas non plus à 100 %, loin de là même. Comme l'a expliqué son entraîneur il souffre de « très grandes douleurs dans le genou » dès qu'il joue ou même s'entraîne, une douleur qui fait dire à Nagelsmann qu'il n'est « pas sûr à 100 % qu'il soit réellement en mesure de gérer le problème. » A tel point que Henrichs n'est évoqué, au mieux, que pour entrer en cours de match malgré l'état de santé précaire de Mukiele.

Très interventionniste en cours de match notamment via son coaching, Julian Nagelsmann se retrouve à devoir gérer un souci de plus, à savoir l'autonomie de joueurs qui sont en général des titulaires.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 24 janvier

samedi 23 janvier

vendredi 22 janvier

jeudi 21 janvier

mercredi 20 janvier

mardi 19 janvier

lundi 18 janvier

dimanche 17 janvier

samedi 16 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux