Article 

Le PSG en 3-5-2 et avec Di Maria face à Lille ?

Publié le samedi 19 décembre 2020 à 16:21 par Philippe Goguet
A la veille de la rencontre, l'entraîneur parisien Thomas Tuchel n'a bien évidemment pas donné sa composition d'équipe pour PSG/Lille mais il a donné quelques indices. Il ne voit pas de raison de ne pas rejouer en 3-5-2 et a laissé penser que Di Maria pouvait débuter.

Le 3-5-2 en vue pour Lille/PSG

Lille/PSG est l'une des grandes affiches de la saison de Ligue 1 mais ce n'est pas côté lillois que l'on devrait verser dans l'originalité au niveau tactique pour cette rencontre. Le LOSC joue depuis des mois en 4-4-2 à de rares exceptions et il n'est pas vraiment question de changer à en croire son entraîneur Christophe Galtier. Côté Paris, c'est en revanche un peu plus flou alors que Paris a alterné cette saison entre le 4-4-2, le 4-3-3 et plus récemment le 3-5-2.

« Les raisons pour lesquelles on a joué en 3-5-2 sont toujours les mêmes »

C'est d'ailleurs dans ce système que le PSG évolue depuis la fin de match réussie à Manchester, pour le pire (PSG/OL voire PSG/Lorient) et le meilleur (Montpellier/PSG, PSG/Istanbul). Interrogé sur sa volonté de continuer en 3-5-2 pour Lille/PSG, Tuchel n'a pas dit non : « Je ne dirais pas dans quelle structure on jouera demain, mais les raisons pour lesquelles on a joué en 3-5-2 sont toujours les mêmes. Ça n'a pas changé depuis trois jours... Ça dépend de si on a assez de défenseurs (sourire). »

Avec le retour de Marquinhos et la disponibilité de joueurs comme Thilo Kehrer ou Timothée Pembélé qui sont capables d'occuper le poste de défenseur central droit, il les a en théorie. Concernant les raisons, Tuchel expliquait il y une semaine que « ça nous donne la possibilité de défendre en avançant et avec un peu plus d’agressivité, de récupérer plus de ballons et d'avoir plus de possession. » Après PSG/Lorient, il avait « l'impression que ce 3-5-2 nous donne plus de stabilité quand l'adversaire a le ballon. »

« Les points clés sont d'avoir la possession, de faire un contre-pressing très vigilant, très agressif, et d'absolument pas perdre le ballon après l'avoir gagné »

Cela tombe bien, c'est une des clés du match : « Ils sont très forts collectivement, dans les contre-attaques, à la récupération du ballon et pour jouer des contres très vite, toujours à quatre avec les deux attaquants axiaux et les deux sur les côtés. Pour moi, les points clés sont d'avoir la possession, c'est sûr, de faire un contre-pressing très vigilant, très agressif, et d'absolument pas perdre le ballon après l'avoir gagné. C'est une situation très difficile parce que si on gagne le ballon et qu'on le perd dans la foulée, c'est le plus dangereux face à leurs contre-attaques. Si on ne peut pas arrêter les contre-attaques avant qu'elles commencent, c'est vraiment difficile de défendre parce qu'ils attaquent toujours à quatre, qu'ils sont très agressifs, très rapides et ont beaucoup de qualités devant le but. »

Di Maria possible titulaire, mais à quel poste ?

Ce système offre aussi trois places au milieu de terrain et deux en attaque. Certaines sont attribuées d'office, notamment pour Verratti au milieu et Mbappé en attaque, mais la concurrence est rude pour les trois places restantes et plusieurs joueurs sont candidats. Angel Di Maria candidate même sur deux postes : il avait joué en attaque lors de Montpellier/PSG (1-3) mais aussi comme milieu relayeur droit contre Istanbul (5-1) puis contre l'OL (0-1). Il est donc un concurrent à Gueye, Rafinha et Herrera au milieu et à Moise Kean en attaque, Draxler semblant encore trop juste pour espérer voir le onze départ.

L'Argentin n'est pas dans la forme de sa vie comme l'a reconnu Tuchel : « Dans les dernières semaines, c'était un peu plus dur pour lui. Il a perdu un peu trop de ballons faciles, ce n'était pas assez décisif, pas assez libre, pas comme avant. » Mais l'Allemand a aussi mis en avant le fait que l'Argentin « a tout son soutien » et qu'« il y a une grande possibilité de le voir débuter à Lille. » Reste désormais à savoir à quel poste. Si Di Maria débutait au milieu, ce sont Rafinha et Herrera qui seraient probablement les grands perdants de ce choix quand Moise Kean serait le sacrifié si Di Maria venait à jouer un cran plus haut. Réponse demain vers 20h.

 

 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

dimanche 07 mars

samedi 06 mars

vendredi 05 mars

jeudi 04 mars

mercredi 03 mars

mardi 02 mars

lundi 01 mars

dimanche 28 février

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux