Article 

PSG/Guingamp (6-0) en cinq remarques

Publié le samedi 9 mai 2015 à 12:15 par Philippe Goguet
Retour sur le triomphe parisien d'hier face à Guingamp (6-0) en cinq remarques.

Festival offensif ou réalisme en hausse ?

Le PSG a inscrit six buts pour la seconde fois de la saison, 13 jours à peine après avoir appliqué le même tarif offensif à Lille, confirmant l'exceptionnel allant offensif du moment puisque Paris a inscrit vingt buts sur ces cinq derniers matches de L1. Précédemment, le PSG avait déjà eu des matches avec un nombre important d'occasions sans marquer autant, preuve que Paris a bien augmenté son niveau devant les buts. A la pause, les deux buts avaient été inscrits en quatre occasions à peine avant que la machine n'accélère ensuite, continuant de convertir une occasion sur deux environ. Au final, le PSG marque six buts en onze tirs cadrés, un ratio très au-dessus des standards de la saison (7 tirs cadrés pour un but à Lille par exemple). Pour autant, ce n'est pas qu'une question de réalisme puisque le nombre d'occasions franches est lui aussi en hausse. A titre de comparaison, le 6-1 passé aux Lillois avait été réalisé en seulement sept tirs cadrés.

Le meilleur match des deux côtés du terrain ?

Le PSG a marqué six buts face à Guingamp et la prestation offensive a été brillante, tous les joueurs de l'attaque se mettant au diapason pour faire payer aux Bretons la défaire du match aller (1-0). La prestation offensive a été une des toutes meilleures de la saison mais la prestation défensive a elle aussi été des plus intéressantes. Les rapides attaquants guingampais n'ont pas existé et il est très rare de voir une équipe adverse se procurer aussi peu d'occasions (un coup-franc de 40m et une tête ratée sur un corner). Si les attaquants recoivent des louanges méritées, les défenseurs méritent également d'être cités vu leur match. Et le PSG a enchaîné deux matches de L1 sans prendre de buts pour la première fois depuis fin janvier.

Cavani, Ibra, des stats superbe pour un duo qui a marché :

Les amateurs de statistiques offensives ont pu se faire plaisir hier et auront remarqué que Cavani a inscrit son premier triplé avec le PSG. Hasard du calendrier, son dernier était il y a presque deux ans pile, le 5 mai 2013 contre l'Inter Milan. Il égale au passage ses 16 buts en L1 de la saison passée alors qu'il reste encore deux rencontres à jouer. Souvent décrié, son duo avec Ibra a très bien fonctionné et le Suédois a même donné une balle de but à l'Uruguayen. L'autre poids lourd de l'attaque parisienne a lui aussi eu des stats très impressionnantes avec deux buts, deux passes décisives et un penalty provoqué. Cinq actions décisives en un seul match, c'est aussi un record cette saison...

Verratti, roi du coup-franc vite joué :

Marco Verratti s'est offert un doublé de passes décisives hier, une première pour lui sous le maillot du PSG, en servant Ibrahimovic puis Cavani (histoire de ne pas faire de jaloux) et l'une d'entre elles a été réalisée par le biais d'une spécialité de l'Italien : le coup-franc vite joué. C'est en effet la troisième fois cette saison qu'un coup-franc lointain botté rapidement le petit hibou finit au fond des filets adverses. Lors de la 2ème journée, il avait déjà trouvé Cavani pour un but très similaire contre Bastia. Et à Toulouse, c'est Bahebeck qu'il avait envoyé au but pour permettre au PSG d'égaliser.

Paris a validé sa qualification directe en C1 :

C'est passé inaperçu alors que le PSG file vers le titre mais il a validé hier sa qualification directe pour la Champions League, garantissant au passage une belle somme d'argent pour la saison prochaine. Avec 77 points, le PSG ne peut plus être rejoint par l'AS Monaco, troisième avec 65 points. Avec six points d'avance sur Lyon et une différence de buts désormais en faveur du PSG (+45 contre +41), il faudrait également que Paris perde au moins un match pour que Lyon ait une chance d'être champion.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

samedi 24 octobre

vendredi 23 octobre

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux