Article 

Duel PSG/Chelsea, Emerson plan B, Inter en attente, les derniers échos autour de Hakimi

Publié le jeudi 10 juin 2021 à 13:17 par Philippe Goguet
Le transfert d'Achraf Hakimi continue de faire parler l'ensemble de la presse européenne et le bras de fer pour le latéral marocain de l'Inter Milan semble désormais se jouer entre le PSG que Chelsea. Entre offres égales, plan B qui apparaissent ou encore attente de relances de l'Inter, le point complet sur le dossier.

Cela fait maintenant près de deux semaines que le transfert d'Achraf Hakimi est annoncé comme imminent mais le latéral marocain de l'Inter Milan est toujours bien sous contrat chez les champions d'Italie. La presse européenne n'en finit pourtant plus de parler de ce départ annoncé et, alors qu'il a été longtemps promis au PSG, Hakimi semble parfois aujourd'hui aussi proche de Londres que de Paris. Dans ses fameux diagrammes à pourcentages, la Gazzetta dello Sport du jour donne ainsi 50 % de chances à Chelsea d'accueillir le joueur, contre 45 % au PSG et 5 % au Bayern, intéressé de longue date mais visiblement en retrait.

L'intérêt de Chelsea pour Hakimi plus ou moins avancé selon les pays

Ces derniers jours, la confirmation de l'avancée londonienne sur le dossier est arrivée de multiples sources, mais pas avec les mêmes informations. En Italie, Di Marzio ou la Gazzetta ont évoqué la même offre de 60M € qu'avait précédemment fait le PSG et qui avait été refusée par l'Inter, le club transalpin espérant autour de 80M € bonus inclus pour son latéral. Selon les sources, l'offre contiendrait des joueurs en contrepartie et deux noms sont régulièrement cités : l'arrière gauche Emerson Palmieri et le défenseur central Andreas Christensen.

En Angleterre, l'intérêt de Chelsea pour Achraf Hakimi est bien moins avancé que ce que les médias italiens décrivent. The Guardian affirme que Chelsea n'a pas fait d'offre formelle pour le joueur, simplement que les Blues sont bien intéressés et en contact avec l'entourage du joueur. Surtout, la priorité de Chelsea est un avant-centre et pas un arrière latéral, aussi performant soit-il. Le Telegraph confirme également qu'il n'est pas si certain que Chelsea passe à l'attaque.

L'Inter ne veut toujours pas de contreparties

A la fois contributeur pour les médias transalpins et britanniques, le journaliste spécialisé dans le mercato Fabrizio Romano expliquait ainsi que le PSG poussait toujours dans ce dossier Hakimi et plaçait Chelsea un cran derrière. La Gazzetta du jour relance quant à elle les bruits autour de Chelsea en en faisant le nouveau leader de la course au Marocain et continue d'évoquer des contreparties proposées par les Blues. Outre Emerson Palmieri et plutôt que Christensen, c'est désormais le latéral droit Davide Zappacosta qui est évoqué comme monnaie d'échange, un joueur directement capable de remplacer Hakimi.

Il n'empêche que ces propositions n'emballent pas l'Inter qui préfère toujours de l'argent et souhaite recruter ses joueurs indépendamment du dossier Hakimi, même si Emerson Palmieri pourrait effectivement débarquer à Milan cet été. Pour remplacer Hakimi, les Interistes pensent ainsi à Emerson Royal, arrière droit du Betis Séville rapatrié au Barça depuis peu. Un nom que la Gazzetta lie aussi au PSG, au cas où le dossier Hakimi échouait.

Il n'en reste pas moins que c'est bien Hakimi qui est la piste prioritaire côté parisien, même si l'Inter attend toujours que le PSG relance ce dossier avec une nouvelle offre plus proche des demandes milanaises. Les champions d'Italie ont toujours autant besoin d'argent mais ce ne sont désormais plus que 70M € à faire rentrer dans les caisses qui sont annoncés plutôt que les 100M € d'il y a quelques semaines. Et avec moins d'argent à trouver, les Milanais peuvent donc se permettre de refuser des offres qu'ils jugent insuffisantes pour leurs joueurs. 

Alors qu'il convient de mettre de côté les délires de Tuttosport qui envoie Paredes à l'Inter dans un échange, alors que le club milanais tente de faire des économies et ne va donc sûrement pas signer un milieu parisien avec un salaire hors de portée, un dernier point est à souligner dans ce dossier Hakimi : selon la presse allemande, l'Inter a trouvé son renfort sur le flanc gauche en la personne de Filip Kostic, très offensif latéral de Francfort. Mais pour boucler ce transfert, le club intériste doit d'abord vendre Hakimi. Autre conséquence que cette arrivée de Kostic aurait, Chelsea ne pourrait alors plus tenter de glisser dans le deal Emerson Palmieri.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

lundi 21 juin

dimanche 20 juin

samedi 19 juin

vendredi 18 juin

jeudi 17 juin

mercredi 16 juin

mardi 15 juin

lundi 14 juin

dimanche 13 juin

samedi 12 juin

vendredi 11 juin

jeudi 10 juin

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux