Article 

Javier Pastore : partira, partira pas ?

Publié le mardi 30 janvier 2018 à 10:27 par Marius Cassoly
A moins de deux jours de la clôture du mercato hivernal, l'avenir de Javier Pastore n'est toujours pas scellé. L'Inter Milan pousse toujours pour le recruter malgré des démentis publics.

Partira ? Partira pas ? À quelques heures de la fermeture du mercato hivernal, le cas Javier Pastore n'est toujours pas réglé. Lié jusqu'en 2019 avec le Paris Saint-Germain, l'Argentin est notamment convoité par l'Inter Milan, qui fait le forcing pour l'attirer. Seulement voilà, le club italien n'a pas les moyens de payer un transfert sec dès cet hiver. Comme alternative, l'Inter souhaiterait attirer le joueur de 28 ans sous la forme d'un prêt avec une option d'achat de 25 millions, qui serait payée avant le 1er juillet, selon l'Équipe. Une solution qui ne fait pas vraiment les affaires du club parisien, celui-ci souhaitant encaisser de l'argent en vue du fair-play financier. 

Vers un statu quo selon la presse française

Pastore, lui, semble partagé. Selon L'Équipe, El Flaco aimerait prolonger son aventure dans la capitale. Sa femme attend un deuxième enfant et sa famille se sent bien ici. Pourquoi toutes ces spéculations, alors ? Parce que Javier a le mondial en ligne de mire, et c'est un objectif qu'il prend très au sérieux. Sélectionné à ving-neuf reprises avec l'Argentine, le natif de Cordoba ne l'a plus été depuis septembre. Une dernière sélection au goût amer, puisque l'ancien Palermitain était revenu à Paris avec une blessure au mollet, l'éloignant des terrains plusieurs semaines.

Intermittent à Paris depuis le début de la saison (20 apparitions au total), il aurait une place de titulaire indiscutable s'il signait à l'Inter. Javier Pastore s'est exprimé à ce sujet samedi dernier, après la victoire du PSG face à Montpellier (4-0) : Ce n'est pas une décision facile. On va voir si d'ici quelques jours, on peut trouver un accord et une solution. Ça dépend quel club, le club doit avoir besoin d'un joueur comme moi, ce n'est pas partir pour partir. Je suis heureux ici. L'unique chose dont j'ai besoin, c'est de jouer beaucoup plus pour essayer d'aller au Mondial. L'Inter est un grand club. L'Italie est un championnat que je connais, que j'aime beaucoup. L'aspect familial est important. Je ne sais pas sincérement

Antero Henrique, directeur sportif du PSG, se montrerait très hostile à un départ de l'Argentin cet hiver. Même discours pour l'entraîneur parisien Unai Emery, qu'il lui a confié son envie qu'il reste à Paris. Quoi qu'il en soit, le dénouement du feuilleton Pastore sera connu dans les prochaines heures, puisque le mercato hivernal ferme ses portes demain soir. En attendant, Javier Pastore est bel et bien présent dans le groupe parisien qui affrontera Rennes ce soir en demi-finale de la Coupe de la Ligue. 

La presse italienne prête à s'enflammer

Du côté de l'Italie, le thème Pastore revient très souvent dans l'actualité et la presse continue de s'enflammer pour un rien alors que les deux directeurs sportifs intéristes ont calmé les choses hier soir au micro de Gianluca Di Marzio. Comme l'a expliqué Walter Sabatini, «je n'ai jamais vécu dans les rêves, toujours dans la réalité. Un feeling spécial avec Pastore ? J'ai des feelings pareils avec toutes les bonnes choses de la vie et tous les bons joueurs. C'est une phase de gestation. Il y a une névrose autour de Pastore. C'est une situation très complexe, et même improbable.»

Autant dire que l'enthousiasme était douché dans le camp intériste, et l'autre directeur sportif du club italien Piero Ausilio n'a pas remonté le moral des troupes : «Il n'y a aucune news sur Pastore ou sur quiconque. On ne vend pas du rêve, c'est seulement la réalité. Pastore ? Les conditions ne sont pas réunies pour lui ou pour nous en ce moment.» Pour autant, la presse transalpine ne s'est pas totalement calmée et Di Marzio explique par ailleurs que l'Inter devrait tenter sa chance jusqu'au bout. 

Dans la Gazzetta dello Sport, on évoque encore le possible transfert de Pastore mais on ajoute des conditions. D'après cette source, le PSG serait prêt à accepter un prêt avec une option d'achat qui ne serait pas obligatoire mais il demande 5M€ immédiatement pour ce prêt, une somme dont ne dispose pas l'Inter, plus 25M€ l'été prochain. L'Inter a besoin d'un coup de pouce de son actionnaire chinois pour boucler le dossier mais la tendance n'est pas favorable. Et Pastore est donc bien parti pour finir la saison à Paris...

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

jeudi 22 avril

mercredi 21 avril

mardi 20 avril

lundi 19 avril

dimanche 18 avril

samedi 17 avril

vendredi 16 avril

jeudi 15 avril

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux