Article 

Le mercato ne commencera pas le 1er juillet annonce un membre de la FIFA

Publié le dimanche 12 avril 2020 à 19:59 par Philippe Goguet
La situation sanitaire actuelle va impacter le mercato d'été 2020 vient d'annoncer le directeur juridique de la FIFA à une radio espagnole puisqu'il ne commencera pas le 1er juillet prochain. Le cas des joueurs prêtés, les prêts s'arrêtant au 30 juin, va aussi poser problème.

Le football mondial est à l'arrêt et doit adapter son calendrier au coronavirus, ce qui ne se fait pas sans heurts comme l'a expliqué le directeur juridique de la FIFA Emilio García Silvero à la radio espagnole Cadena COPE. La fédération internationale de football gère notamment les périodes de transferts et un premier impact va avoir lieu concernant le mercato d'été à venir selon ce ponte de l'institution. « Le marché d'été des transferts n'ouvrira pas le 1er juillet », a-t-il notamment annoncé.

La FIFA ne ferme toutefois pas la porte à une autre organisation de la saison plutôt que les habituels mercatos d'été et d'hiver : « Il pourrait y avoir plusieurs périodes (de transferts). Cela dépendra de la date de début et de fin de chaque compétition. L'idée est que la fenêtre (de transferts) se finisse juste avant le début de chaque championnat et ceux-ci n'ont pas à coïncider. »

Actuellement, chaque pays décide d'ailleurs des dates d'ouverture et de fermeture, les pays européens se rejoignant en général sur les gros des dates durant l'été et l'hiver. De son côté, la FIFA a ouvert la voie récemment à une troisième période de mercato qui pourrait apparaître dans la saison, sans réellement dire quand. Avec pour conséquence un total des périodes de mercato qui pourrait s'étendre à 16 semaines au lieu de 12 actuellement.

Le cas des fins de contrats aussi évoqué

L'autre point abordé par le directeur juridique de la FIFA concerne les joueurs en fin de contrat au 30 juin, notamment tous les joueurs prêtés dont les contrats temporaires se finissent à cette date : « La FIFA ne peut pas étendre les contrats après le 30 juin mais les périodes de transferts ne seront pas les mêmes et les joueurs ne seront donc pas en capacité d'être enregistrés (dans un autre club). Si le prêt d'un joueur se finit le 30 juin, le joueur devrait théoriquement retourner dans son club mais la fenêtre d'enregistrement des joueurs ne sera pas ouverte et l'inscription ne sera pas faite. »

Traduction, la FIFA ne peut pas imposer des prolongations de contrat automatique à l'échelle mondiale mais rien n'empêchera les clubs et les joueurs de négocier des prolongations éventuelles de quelques semaines. Un cas valable aussi bien pour les joueurs en fin de contrat que pour les prêtés qui ne pourront de toute façon pas finir la saison avec un autre club puisque la période d'enregistrement ne sera pas ouverte. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

jeudi 19 novembre

mercredi 18 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux