Article 

Areola, Buffon, Trapp : les dernières tendances selon RMC

Publié le lundi 13 mai 2019 à 13:33 par Jean Chemarin
L'avenir des gardiens de buts du PSG est pour le moins incertain et RMC a livré les dernières tendances concernant Gianluigi Buffon, Alphonse Areola ou encore Kevin Trapp. On fait le point.

En annonçant vendredi dernier de manière très claire qu'il n'y aurait plus de rotation entre ses futurs gardiens de but la saison prochaine, Thomas Tuchel a déjà mis fin à une anomalie et une situation qui n'a pas vraiment servi son équipe cette saison. Pour autant, l'entraîneur allemand n'a pas donné vraiment d'éclaircissement concernant l'identité de ses futurs gardiens et pour cause, personne ne semble vraiment savoir ce qu'il en sera, pas même les principaux intéressés.

Le numéro 2 ne sera pas un jeune inexpérimenté

Alors que la grosse rumeur du moment fait état d'un possible retour de Kevin Trapp au PSG, RMC a tenté de faire le point sur les dernières tendances, gardien par gardien. Première information, Tuchel et ses dirigeants sont sur la même longueur d'onde concernant la nécessité de mettre fin à l'alternance des gardiens de but la saison prochaine. Toujours ça de pris. Ensuite, il y a aussi un consensus entre l'Allemand et ses supérieurs sur la nécessité d'avoir deux gardiens de haut niveau la saison prochaine, ce qui exclut la possibilité que le futur numéro 2 soit un jeune gardien inexpérimenté. Ainsi, si RMC confirme que le jeune portier polonais Marcin Bulka (Chelsea) est bien proche de signer au PSG pour cinq ans, ce serait bien dans l'idée qu'il soit au mieux numéro 3 dans un premier temps, mais pas numéro 2.

Place maintenant à l'incertitude concernant l'identité du fameux numéro 1 et du numéro 2 pour la saison prochaine. Cette saison, le PSG avait deux numéros 1, comme le Barça en son temps avec Ter Stegen et Bravo : Alphonse Areola, qui a disputé 30 matches au total, et Gianluigi Buffon, qui en a disputé 24, mais qui a notamment été titulaire pour les matches couperets de Ligue des champions : les retours face à Naples, Liverpool et Belgrade, ainsi que l'aller et le retour face à Manchester United, avec sa fameuse boulette au retour.

Dans son actuel contrat au PSG, qui expire au 30 juin, le gardien italien de 41 ans dispose d'une option pour année supplémentaire actionnable par les deux parties. Ce week-end, La Gazzetta dello Sport expliquait que le gardien italien attendait de rencontrer ses dirigeants avant de trancher, mais avait en tout cas la volonté de poursuivre sa carrière et disposait déjà d'autres propositions de clubs qualifiés pour la prochaine Ligue des champions. Le quotidien au papier rose assurait aussi que le PSG avait déjà formulé une offre à son gardien en avril dernier, mais que les deux parties attendaient de se revoir afin de prendre une décision. Selon RMC, c'est plutôt le PSG qui temporisait jusque-là, mais les deux parties doivent se voir avant la fin du mois et il sera notamment question pour Paris de savoir si Buffon est prêt à rester en tant que numéro 2.

Areola et Trapp veulent être numéro 1

Concernant Alphonse Areola, qui a pourtant prolongé jusqu'en 2023, son avenir est lui aussi incertain. Ses performances ne font toujours pas l'unanimité auprès des décideurs et des supporters parisiens et il n'a pas non plus totalement convaincu Tuchel, qui a préféré miser sur l'expérience de Buffon pour les fameux matches de Ligue des champions cités précédemment. Selon RMC, Areola a aussi eu vent que le PSG cherchait un nouveau gardien, ce que le club dément pourtant en interne selon la radio, expliquant que le recrutement d'un nouveau numéro 1 est trop compliqué financièrement. RMC explique toutefois que la situation de David De Gea, censé être en fin de contrat en juin, mais que Manchester United aurait déjà prolongé automatiquement en 2020 selon certaines sources, est à surveiller. En tout cas, une chose est claire concernant Areola, il ne restera pas à Paris pour être numéro 2 et a déjà reçu la promesse d'obtenir un bon de sortie si le PSG décidait de confier le poste de numéro 1 à un autre gardien que lui.

Ce futur numéro 1 peut-il être Kevin Trapp ? L'hypothèse grandit depuis la semaine dernière. SportBild avait commencé à parler d'un retour de Trapp à Paris mercredi dernier et liait ce retour au départ de Buffon. L'Equipe a ensuite révélé que le PSG envisageait de prolonger le gardien allemand, sans trop se mouiller sur son futur statut. Dimanche, Téléfoot est allé un peu plus loin en affirmant que le PSG voulait installer Trapp en numéro 1 et se séparer de Buffon. Selon RMC, un retour de Trapp à Paris est bien crédible, mais là encore à une condition : l'Allemand ne reviendra pas pour être numéro 2.

L'incertitude De Gea

Pour résumer la tendance actuelle, Areola et Trapp ne resteront au PSG que s'ils ont la certitude d'être numéro 1. Pour Buffon, cette condition semble moins marquée, du moins il ne l'a jamais revendiqué publiquement jusque-là et avec son âge avancé, la logique voudrait qu'il ait plus de chances d'accepter ce rôle que Areola et Trapp. Si Buffon refuse d'être numéro 2 à Paris, le PSG devra forcément recruter un gardien cet été. A l'inverse, si l'Italien accepte ce rôle, il pourrait repartir pour un tour avec Areola ou cohabiter avec Trapp. A moins que le PSG ne recrute ce fameux gardien de top niveau, mais à part De Gea, dont la situation contractuelle reste floue, tous les autres gardiens de haut niveau sont sous contrat avec leur club et ne seront pas disponibles gratuitement cet été. Le PSG veut-il vraiment investir à ce poste cet été ? Pour RMC, ce n'est pas vraiment la tendance.

Enfin, la radio donne des nouvelles de Sébastien Cibois (21 ans), l'actuel troisième gardien du PSG. Ce dernier est courtisé en Ligue 2 et en première division belge, où Courtrai pense à lui. La tendance est à un départ, reste à savoir sous quelle forme : un prêt ou un transfert avec un pourcentage à la revente. Apparu quelques fois dans le groupe pro cette saison, Thomas Chesneau (20 ans) n'a pas signé de contrat pro avec le PSG et va quitter le club cet été normalement. Prêté à Clermont cette saison, Rémy Descamps (22 ans) devrait lui aussi être transféré cet été.

Joueur(s) lié(s) 


News 

jeudi 18 juillet

mercredi 17 juillet

mardi 16 juillet

lundi 15 juillet

dimanche 14 juillet

samedi 13 juillet

vendredi 12 juillet

jeudi 11 juillet

mercredi 10 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux