Article 

Descamps : «Neymar est sans doute le plus difficile à lire»

Publié le vendredi 9 février 2018 à 11:46 par Philippe Goguet
Prêté cet hiver à Tours, Rémy Descamps suit désormais de loin le PSG, son club formateur. Mais le gardien de 21 ans s'est confié concernant Paris, ses joueurs, ou encore la concurrence entre les gardiens.

Troisième gardien du PSG jusqu'en décembre, Rémy Descamps est aujourd'hui le titulaire dans les buts du Tours FC, dernier de Ligue 2 et en quête d'une folle remontée au classement. Tout va bien pour le portier prêté puisqu'il joue enfin au niveau professionnel et enchaîne les rencontres dans les cages du club tourangeau, en étant plutôt performant qui plus est. Alors qu'il va défier le Paris FC ce vendredi soir, le joueur de 21 ans s'est confié à France Football et L'Equipe concernant sa situation mais aussi celle du PSG.

Il explique notamment ses séances avec le groupe parisien : «On se dit que c'est déjà bien d'y être et qu'il faut en profiter. S'entraîner avec autant de grands joueurs est quelque chose d'incroyable. Les côtoyer, avoir de bonnes relations avec eux : personne n'a ça ! Mais, d'un autre côté, il faut faire attention parce qu'on se doit d'être au niveau. Si ce n'est pas le cas, ça peut faire basculer certaines choses. Se mettre à la même hauteur que ces joueurs-là fait aussi partie de l'adaptation. Ça apporte de l'exigence, ça c'est sûr. Dans le vestiaire, je m'entendais bien avec Presnel Kimpembe et Adrien Rabiot. Il y a également eu tout de suite un bon feeling avec Alphonse Areola. On a un peu la même manière de penser.»

Avec les gardiens, il explique justement la situation : «On était vraiment solidaires, on parlait beaucoup. Personnellement, j'écoutais, pour apprendre d'eux, que ce soit avec Areola, Trapp, mais aussi Sirigu ou Douchez. Ça m'a été bénéfique. [...] Avec Sirigu, c'est vrai qu'il y avait un peu d'électricité lors des spécifiques gardiens. Mais entre Alphonse (Areola) et Kevin (Trapp), cela a toujours été très serein, très raisonnable, très sain. Et ça l'est encore aujourd'hui.»

Tous les gardiens se retrouvent finalement face aux mêmes phénomènes. Et là, un certain Neymar fait l'unanimité : «Pour le club, c'est quelque chose d'incroyable d'avoir une telle star dans son équipe. C'est vraiment grand de s'entraîner tous les jours avec lui. Il sait tout faire...» Le joueur complète dans L'Equipe : «Neymar est sans doute le plus difficile à lire. Les autres sont très forts, mais, forcément, il y a des gestes qui reviennent. Là, il peut tout faire face à vous, dribbler, piquer, plat du pied, c’est impressionnant.» 

Concernant son avenir, le joueur reste très flou, conscient qu'il a encore tout à prouver : «Dans ma tête, pour l'instant, je suis en prêt, et je n'ai pas d'idées arrêtées pour la suite. Ce sera vraiment en fonction de ce que je ferai, de ce que Paris décidera à mon sujet. Je suis en train de construire mon début de carrière. Personne n'a jamais la même ascension, à moi de monter mon propre parcours.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 22 mai

lundi 21 mai

dimanche 20 mai

samedi 19 mai

vendredi 18 mai

jeudi 17 mai

mercredi 16 mai

mardi 15 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux