Article 

Le triumvirat Al-Khelaïfi-Henrique-Tuchel parti pour rester (LP)

Publié le lundi 25 mars 2019 à 9:19 par Jean Chemarin
Malgré l'élimination face à Manchester United en Ligue des champions, il ne devrait pas y avoir de révolution au sein de l'organigramme du PSG. Selon Le Parisien, Nasser Al-Khelaïfi, Antero Henrique et Thomas Tuchel devraient toujours être là la saison prochaine.

On prend les mêmes et on recommence ? C'est l'énorme tendance décidée en interne selon Le Parisien, qui estime que sauf révolution venue de Doha, ce qu'il ne faut jamais écarter, le trio Al-Khelaïfi-Henrique-Tuchel sera toujours au PSG la saison prochaine. Alors qu'il était le plus menacé du trio, Antero Henrique est donc bien parti pour rester à en croire le quotidien français. Une tendance qui se dessine depuis plusieurs jours maintenant, malgré les régulières critiques qu'il reçoit et la récente élimination face à Manchester United.

Ndombele au PSG grâce à Fernandez ?

Déjà soutenu publiquement et conforté à son poste par Nasser Al-Khelaïfi le mois dernier, le Portugais répéterait en privé qu'il ne se sent pas menacé et le retour de Monchi à Séville tend à le conforter dans cette certitude puisque l'Espagnol faisait partie des hommes susceptibles de le remplacer. Et Wenger ? Pour le quotidien francilien, il n'y a quasiment aucune chance de le voir rejoindre le PSG. Selon Le Parisien, Henrique a aussi déjà commencé à sonder le marché en vue de l'été prochain et cherche toujours en priorité un milieu de terrain. Le Portugais ciblerait ainsi Tanguy Ndombele dans ce secteur de jeu et certains analysent le retour aux affaires de Luis Fernandez comme une volonté du PSG de se réconcilier avec la famille Fernandez, l'un des fils de Luis s'occupant des intérêts du milieu lyonnais. 

Concernant Thomas Tuchel, Le Parisien confirme aussi la tendance d'une prolongation imminente. Le quotidien francilien avait été le premier à en parler peu après l'élimination face à Manchester United et Téléfoot a révélé ce dimanche qu'un accord avait été trouvé entre l'Allemand et le PSG pour une prolongation jusqu'en 2021 (sans mentionner d'année supplémentaire en option). Le fait que l'Allemand a été nommé par Doha et a le soutien de ses cadres aurait joué en sa faveur à l'heure des comptes.

Prolonger ou vendre Cavani cet été

Enfin, s'il a lui aussi reçu de vivre critiques après l'élimination face aux Red Devils, Nasser Al-Khelaïfi ne serait pas non plus menacé à titre personnel. Le Parisien souligne d'ailleurs qu'il va avoir un choix très important à faire cet été, en concertation avec son directeur sportif et son entraîneur : prolonger ou vendre son meilleur buteur Edinson Cavani, qui arrive en fin de contrat en juin 2020. Ces derniers mois, l'Uruguayen a fait savoir qu'il voulait honorer son contrat jusqu'au bout, sans forcément prolonger. Visiblement, ce scénario ne se produira pas. Soit il signera un nouveau contrat, soit il sera vendu cet été.

A noter enfin que ce statu quo au sein de l'organigramme du PSG serait une première depuis 2015 puisque depuis trois ans, il y avait toujours eu soit un changement de direction sportive, soit un changement d'entraîneur au PSG à l'issue de la saison. L'heure serait-elle à la continuité au PSG ? «Je crois que cette fois, le président a réalisé qu'il devait continuer avec le même entraîneur pour créer quelque chose sur le long terme, et pas seulement sur un ou deux ans. C'est important pour le club, pour les joueurs, pour tout le monde», confiait il y a peu Di Maria. Visiblement, il a été entendu.



News 

Aujourd'hui

dimanche 25 août

samedi 24 août

vendredi 23 août

jeudi 22 août

mercredi 21 août

mardi 20 août

lundi 19 août

dimanche 18 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux