Article 

Le PSG a présenté des comptes à l'équilibre à l'UEFA (L'E)

Publié le mercredi 13 juin 2018 à 10:10 par Marius Cassoly
En pleine attente du verdict de l'UEFA concernant le fair-play financier, L'Équipe indique que les comptes présentés par le PSG sont bien à l'équilibre. Pour convaincre l'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC), les dirigeants parisiens ont pris appui sur les transferts de Zidane et Figo vers le Real Madrid.

Tic tac, tic tac... L'heure tourne et le PSG est toujours dans l'attente du verdict de l'enquête sur le fair-play financier (FPF). Alors que l'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC) se réunissait pour l'ultime fois de la saison vendredi dernier avec l'objectif de boucler les dossiers en cours, dont celui du PSG, le cas du club de la capitale semble diviser les experts de l'ICFC. Dans son édition du jour, L'Équipe indique néanmoins que les comptes du club de la capitale sont bien à l'équilibre. Mais ce n'est pas cela qui cloche. Les hommes de l'ICFC se posent des questions sur les contrats de sponsoring qataris du PSG, et notamment celui avec Qatar Tourism Authority (QTA), qui pourrait être dévalorisé, de 100 millions à 40 millions d'euros, ne permettant plus au club parisien de rester dans les clous du FPF. 

Pour convaincre le gendarme financier de l'UEFA, le PSG aurait usé d'un drôle d'argumentaire. Toujours selon le quotidien sportif, les dirigeants parisiens ont pris comme exemple les transferts de Zidane et Figo vers le Real Madrid (135M€ d'euros cumulées), mettant en parallèle les revenus de l'époque du club madrilène (respectivement 164,5 et 139,2 M€). Une manière de montrer que Paris est capable d'assumer ses dépenses de l'été dernier (402M€), avec les signatures de Neymar et Mbappé, tandis que son chiffre d'affaire s'élève à 540M€ cette saison, et que les deux joueurs ont rapporté et continueront de rapporter de l'argent au PSG.

Ouverte depuis le 1er septembre, l'enquête de la confédération européenne attend toujours son verdict, qui pourrait tomber aujourd'hui, surtout que d'autres clubs européens comme l'OM ou le Milan AC sont eux aussi dans l'attente de sanctions éventuelles. 



News 

Aujourd'hui

jeudi 18 octobre

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

dimanche 14 octobre

samedi 13 octobre

vendredi 12 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux