Article 

Tuchel et Marquinhos défendent Neymar

Publié le mardi 8 octobre 2019 à 13:34 par Philippe Goguet
Après un été agité au cours duquel il aura largement brouillé son image, Neymar retrouve peu à peu de son aura sur les terrains. Son entraîneur Thomas Tuchel et son compatriote et coéquipier Marquinhos l'ont aussi défendu de façon publique.

Neymar redevient peu à peu un joueur de football après un été qui l'a vu passer par l'infirmerie en raison de sa cheville, les faits divers pour une accusation de viol finalement sans suite et la rubrique mercato vu ses envies de départ. Tout va désormais mieux et Neymar a toujours des soutiens. Présent devant une presse brésilienne rarement tendre avec Neymar, son coéquipier et compatriote Marquinhos a soutenu son partenaire : « Parler de lui quand il est dans une bonne situation est facile, j'ai déjà répondu dans des situations plus difficiles. C’est un grand ami, il est joyeux, impliqué et il cherche toujours à aider ses coéquipiers. C’est une grande personne, c’est dommage que tout le monde n’ait pas l’opportunité de le connaître. »

Un qui le connaît bien, c'est en revanche Thomas Tuchel, un coach qui a toujours noué une relation particulière avec Neymar depuis son arrivée. BeIN Sports a diffusé hier l'entretien complet avec l'entraîneur parisien, complétant l'extrait sur le n°10 du PSG qui avait déjà été diffusé en amont dans lequel l'Allemand expliquait que « ça aurait été stupide de laisser (la demande de transfert du joueur) affecter nos relations personnelles. »

Tuchel va lui aussi insister sur l'homme qu'est Neymar : « La seconde chose qui m’a aidé, c’est que le club a été clair: il ne jouerait pas tant qu’il ne dirait pas: je reste. Ça m’a permis de me concentrer totalement sur le groupe. Je n’avais pas besoin de me demander chaque semaine s’il allait jouer ou non. Car la décision était claire et venait d’en haut. Cette clarté m’a beaucoup aidé. Le garçon est là, il s’entraînait, il a un bon fond. Parfois, c’est un peu dur d’imaginer, quand on le voit seulement sur le terrain, que c’est quelqu’un de bien mais il est l’est. Ce n’est pas difficile d’être proche de lui et de la convaincre de faire ce qu’il faut. 

Si Thomas Tuchel a défendu le joueur, il l'a aussi prévenu qu'il allait devoir cravacher un peu : « Quand tout ça s’est terminé, je lui ai dit: "tu penses que le plus dur est derrière toi, mais tu as affaire à moi maintenant et je ne vais pas te lâcher, le plus dire est à venir pour toi maintenant." » Depuis, Neymar a marqué quatre buts en cinq matches, dont trois ont donné la victoire à son équipe.

Joueur(s) lié(s) 


News 

mercredi 23 octobre

mardi 22 octobre

lundi 21 octobre

dimanche 20 octobre

samedi 19 octobre

vendredi 18 octobre

jeudi 17 octobre

mercredi 16 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux