Article 

Ikoko : « Il faudra que toute l'équipe soit à la hauteur »

Publié le mercredi 9 août 2017 à 17:30 par Rédaction
L'ancien joueur parisien Jordan Ikoko, aujourd'hui à l'En Avant Guingamp, affrontera le PSG avec son club lors de la deuxième journée de Ligue 1, ce weekend. Il s'est confié sur ce match particulier dans les pages de l'Equipe du jour.

Alors que tout Paris croise les doigts pour que son nouveau joyau brésilien puisse faire ses premiers pas avec le PSG sur la pelouse du Roudourou, du côté de l’En Avant Guingamp on se prépare valeureusement à recevoir le géant de Ligue 1. Pour Jordan Ikoko, il s’agira de retrouvailles particulières avec le PSG, qu’il a quitté en 2016 après une succession de prêts.

Dans l'édition du jour de l’Equipe, le latéral droit guingampais espère que Neymar pourra participer à la rencontre, dimanche. « C’est la première fois de ma carrière que j’affronterai un joueur de classe mondiale. Je serais déçu, comme tout le monde à Guingamp s’il n’était pas là. C’est un joueur que j’aime particulièrement. Quand je regardais Barcelone, je l’observais forcément différemment. Il dribble, provoque, il va à l’intérieur, à l’extérieur, il sait tout faire. ».

 « Il y a Neymar mais les dix autres aussi »

Plutôt qu’appréhensif, Ikoko se montre excité et serein l’idée de faire face à Neymar dans son couloir, et exalte les vertus collectives pour faire déjouer le génie parisien : « Il n’y a pas de peur à avoir, je ne me dis pas que c’est le match de ma vie. Je ne me prends pas la tête. Je ne vais pas regarder des vidéos de lui ou quoi, je vais faire une semaine tranquille, comme d’habitude. De toute façon, on peut s’attendre à tout avec lui (rires). Je ne ferai pas un plan anti- Neymar. Ça n’existe pas (rires). Il faudra que toute l’équipe soit à la hauteur. Car il y a Neymar mais les dix autres aussi. »

Devant l’éventualité, soulevée par le journaliste, de rester dans les mémoires comme le premier défenseur humilié par le talent du Brésilien, le jeune latéral reste tranquille. « Je me fais charrier gentiment depuis quelques jours. Les gens me disent : “Ouahh ! ça va être chaud contre Neymar, t’es prêt ?’’ Mais moi, ça me fait rire, je veux prendre du plaisir à affronter quelqu’un comme lui. Pour le PSG, qui a frappé très fort, et le foot français, c’est bien d’accueillir un joueur comme lui. Moi, je suis défenseur, des fois je vais me faire passer. Si je me prends un petit pont, je ne baisserai pas la tête. C’est Neymar, on s’attend à ça de lui. »

« Je ne vais ni lui faire mal ni être spectateur de ce match »

Etre correct dans le combat, tel est le plan d’Ikoko, loin des considérations de certains sur les réseaux sociaux : « Sur Twitter, je lis parfois : “Fais- lui mal.” Je ne suis pas du tout comme ça. Ça reste du foot. Je vais être agressif comme je dois l’être sur un terrain. Je ne vais ni lui faire mal ni être spectateur de ce match. » Le natif de la Seine-et-Marne conclut l’interview en certifiant que plutôt que de demander le maillot de Neymar à la fin du match, il ira voir « Kimpembe ou Rabiot direct pour avoir leur maillot. C’est mes gars, eux. ».

Les liens du centre, sans aucun doute.

NB : Propos recueillis par L'Equipe.

Joueur(s) lié(s) 


News 

mercredi 16 août

mardi 15 août

lundi 14 août

dimanche 13 août

samedi 12 août

vendredi 11 août

jeudi 10 août

mercredi 09 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux