Article 

Le carton mystère de Donnarumma élucidé

Publié le mardi 27 septembre 2022 à 17:03 par Luca Demange
Averti d’un carton jaune face à l’OL lors de la dernière journée de Ligue 1, Gianluigi Donnarumma a aussi écopé de la même sanction face à Brest lors de la précédente. Un avertissement passé inaperçu pour beaucoup que la LFP avait quant à elle rapporté, mais de façon incorrecte.

Gianluigi Donnarumma est bien sous la menace d'une suspension. Récemment, une incertitude entourait un carton jaune reçu par le gardien face à Brest au Parc des Princes au début du mois de septembre, avant d'être averti de façon certaine face à à l'OL le week-end qui a suivi. Sur son site officiel, la Ligue de football professionnel (LFP) mentionnait l'existence d'un carton jaune infligé à l'encontre du grand portier italien face à l'équipe du Finistère. Un avertissement qui aurait été distribué à la 77e minute, toujours selon l'instance nationale, et qui nous avait étonnés dernièrement :

Après revisionnage de la séquence en question, il n'était alors nullement question d'une sanction prononcée par l'arbitre de la rencontre Jérôme Pignard envers le gardien du PSG. À la minute indiquée, un triple changement est opéré par Christophe Galtier avec les sorties de Juan Bernat, Neymar et Kylian Mbappé et l'arbitre reste, lui, à proximité du rond central, sans s'approcher de l'international transalpin. 

Si le minutage indiqué sur le site de la LFP n'est pas bon, Gianluigi Donnarumma a toutefois bien été averti quelques secondes plus tard, à la 80e minute de jeu après un tacle de Nuno Mendes. Le carton jaune pour l'Italien est bien plus clairement exposé dans le format concocté par Amazon qui retrace l'arbitrage de la rencontre, et au cours duquel les propos prononcées par Presnel Kimpembe à l'égard de l'arbitre avaient notamment filtré. 

Au moment où Nuno Mendes est averti par M. Pignard pour son tacle un peu trop viril sur l'ailier brestois Franck Honorat, Donnarumma sort de son but pour aller se plaindre à l'arbitre du carton infligé et il est alors averti pour cette contestation un peu trop véhémente. Mais les deux cartons jaunes ayant été attribués très rapidement l'un après l'autre par l'homme en noir, seul le premier avait été compris par l'ensemble des médias présents sur place :

Un avertissement avec de réelles conséquences

Cet avertissement bien réel résout donc l'énigme autour de ce premier avertissement mystérieux reçu par le portier de la Nazionale. Ce carton jaune contre Brest et celui contre l'OL lors de la journée qui suit le place sous le coup d'une suspension pour accumulation de cartons jaunes sur une période de dix matchs, comme les règles l'indiquent. En cas d'avertissement ce samedi face à Nice, il sera même suspendu pour le choc PSG/OM du 16 octobre prochain !

Le point sur les cartons et suspensions :


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 

News 

Aujourd'hui

vendredi 02 décembre

jeudi 01 décembre

mercredi 30 novembre

mardi 29 novembre

lundi 28 novembre

dimanche 27 novembre

samedi 26 novembre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee