Article 

Bianchi et Nouma à la rescousse de Kylian Mbappé

Publié le vendredi 22 janvier 2021 à 12:00 par Bruno Hermant
Critiqué de toutes parts dans les médias car moins performant depuis la fin de l'année 2020, l'attaquant du PSG Kylian Mbappé voit deux anciens attaquants du club venir à sa rescousse dans les colonnes du Figaro.

Les critiques plus ou moins justifiées s'abattent sur l'attaquant du PSG Kylian Mbappé, jugé bien moins performant avec le club de la capitale depuis la fin de l'année 2020. Malgré des statistiques en berne, l'attaquant reste toujours le Génie Français et deux anciens attaquants du club viennent à sa rescousse dans la presse du jour. Tout d'abord, l'illustre attaquant argentin Carlos Bianchi.

Le goléador parisien de la fin des années 1970 (71 buts en 80 matches entre 1977 et 1979) reste très rassurant concernant le gamin de Bondy : « Physiquement, il est bien. Techniquement, il ne réussit peut-être pas ce qu’il réussissait auparavant. Mais le joueur est toujours là. J’aimerais toujours avoir un Mbappé dans mon équipe. » Bianchi poursuit dans les colonnes du Figaro : « Pour moi, c’est un grand attaquant, l’un des trois ou quatre meilleurs du monde. Il a encore une dizaine d’années au très haut niveau devant lui (…) Je ne suis pas du tout inquiet pour Mbappé. »

Bianchi : « Son meilleur poste ? Le mieux, c’est de lui demander. »

L'Argentin pense aussi que la tactique actuelle du PSG pourrait aussi desservir le jeune buteur français : « Des fois, le jeu de l’équipe peut ne pas lui convenir. Si vous le mettez dans les 25 derniers mètres face à dix défenseurs, comment fait-il ? Il y a des attaquants qui ont besoin d’espace. Et Mbappé en est un. C’est l’inverse pour Mauro Icardi par exemple. Peut-être que le jeu de possession de Paris lui convient plus qu’à Mbappé ? Mais encore une fois, il ne doit pas douter. Son meilleur poste ? Le mieux, c’est de lui demander. Quand vous êtes entraîneur, vous pouvez changer les joueurs de poste. Mais vous devez aussi leur parler pour savoir où ils se sentent le mieux, parce que vous pouvez vous tromper. Dans tous les cas, pour que les attaquants aient de bons ballons, il faut aussi un bon équilibre et de bons défenseurs. »

Autre attaquant qui vient défendre Mbappé, le fantasque joueur formé au club Pascal Nouma, présent au PSG de 1987 à 1996. L'homme qui mimait un canari après un but marqué au Parc contre Nantes en décembre 1995 explique d'abord que Mbappé n’a pas besoin de quitter le club de la capitale pour passer un cap. Nouma détaille son argumentaire : « C’est un grand attaquant, il l’a prouvé. Je note que depuis l’apparition du Covid-19, tout a changé. Pas de supporters, des calendriers plus chargés, il faut faire attention à tout… En plus, il a été blessé. (...) Après, il est jeune, talentueux, bien entouré, mais ce n’est pas rien. Ce gosse n’est pas une machine ! En plus, c’est une tête d’affiche, il est forcément plus observé et donc critiqué que d’autres… Ce n’est pas facile. Mais c’est le sport aussi : personne n’est intouchable, et il n’y a plus de patience. »

Les deux attaquants évoquent enfin les négociations entre le clan Mbappé et le club concernant la prolongation de l'attaquant au PSG. Bianchi pense qu'il « ne croit pas que cela puisse le perturber. » Nouma rappelle que « tous les joueurs au monde aimeraient être dans sa position, à devoir choisir entre prolonger au PSG ou partir, au Real Madrid, par exemple. (...) Il n’a rien à craindre. Il a déjà passé un cap à Monaco, un autre en arrivant à Paris et en équipe de France. Aller au Real maintenant ou plus tard, il est déjà au plus haut… Donc non, ce n’est pas nécessaire. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 23 février

lundi 22 février

dimanche 21 février

samedi 20 février

vendredi 19 février

jeudi 18 février

mercredi 17 février

mardi 16 février

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux