Article 

Blanc admet un « problème de comportement » avec Cavani

Publié le mardi 12 janvier 2016 à 15:07 par Philippe Goguet
Laurent Blanc a confirmé en conférence de presse les soucis avec Edinson Cavani évoqués par la presse et ce même s'il n'est pas entré dans le détail et estimé qu'il n'y avait pas de problème. Il a aussi évoqué les limites du système actuel qui n'utilise pas Cavani à 100%.

Ce matin, le quotidien L'Equipe évoquait de nouveau un problème Cavani au PSG et Laurent Blanc a logiquement été interrogé sur ce thème en conférence de presse ce mardi. Il a confirmé les informations publiées, sans en faire un gros souci pour autant, et a admis que son système de jeu empêchait l'Uruguayen d'être à 100%.

Cavani, un joueur qui passe après le collectif

Après dix minutes de conférence, c'est un journaliste italien qui a lancé le thème de Cavani, mais en insistant tout d'abord sur l'utilisation particulière du joueur comme ailier, plaçant la réception de Lyon mercredi comme l'occasion de voir le joueur dans un autre système. Blanc répond : « Tout est possible. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’on peut écouter les revendications de tous les joueurs, c’est même un devoir pour l’entraîneur que je suis, il faut que je le fasse. Mais à un moment donné, que faut-il  privilégier ? Le collectif. Il y a des systèmes de jeu, 4-4-2, 4-3-3, 4-2-3-1, et vous savez ce que je pense de ça, c’est surtout l’animation qui est importante, l’animation défensive et offensive par rapport à ce système. »

« Ce n’est pas facile pour tout le monde, je le reconnais, mais il faut savoir s’adapter. »

Blanc continue sa tirade sur le collectif : « Et quand tu as 25 joueurs, il faut essayer de contenter le plus de joueurs possibles, quitte à ne pas en contenter 1, 2 ou 3. A l’inverse, si tu contentes 3 joueurs et que les 23 autres ne sont pas contents, tu vas avoir un gros problème, un très gros problème. Le football est un sport collectif, d’autant plus que les résultats sont très bons depuis un an et il me semble que la façon de jouer convient à la plupart des joueurs de l’effectif. La délicatesse de changer un système pour un ou deux joueurs est difficile, d’autant plus que tu as les résultats et la philosophie qui correspond à l’entraîneur que je suis. Cela fait beaucoup de choses et ce n’est pas facile pour tout le monde, je le reconnais, mais il faut savoir s’adapter. »

« Il y a un système de jeu qui ne tire 100% de ses qualités »

Le fait que Cavani ne soit pas content du système de jeu est ensuite évoqué : «Je peux le concevoir. Quand un joueur n’est pas satisfait de la manière dont il joue... Même si vous savez la grande confiance et la grande admiration que j’ai pour Edi. Et elle remonte bien avant qu’il soit joueur du PSG d’ailleurs. Je n’étais pas encore au club quand il a été recruté, j’arrivais, j’étais très heureux qu’il soit là. » Blanc admet alors que le positionnement du joueur n'est pas idéal : « Après, il y a un système de jeu qui ne tire 100% de ses qualités mais n’oublions pas que cela fait deux ans et demi que ses stats sont très bonnes dans ce système-là. Il aimerait jouer autrement, je peux le concevoir mais j’ai un équilibre d’effectif et d’équipe à protéger et à mettre en avant. »

Un problème de comportement avoué par Blanc

Après le positionnement, c’est la fameuse réunion de Doha évoquée par L’Equipe au cours de laquelle le cas de Cavani a été évoqué qui est mise sur le tapis. Blanc clarifie les choses : « Je veux être précis. Il y avait 6 personnes, il y avait aussi un membre du club [Blanc, Silva, Ibra, Motta, Matuidi et donc probablement Létang]. On a des réunions comme ça pour parler de divers problèmes, pas que des problèmes d’ailleurs mais aussi des choses à revoir ou à améliorer. On a effectivement parlé de Cavani mais ce n’était pas le sujet principal de la réunion. »

L’impact de cette réunion sur le futur de Cavani est alors questionné par un journaliste : « Cela peut devenir un gros problème mais il faut se demander : est ce que c’est justifié ou pas ? Si tu poses un problème parce que tu es une tête de [con mais Blanc ne le dit pas], oui mais voilà... Ce n’est pas le cas, on a discuté de Cavani pour un problème précis, c’est de la cuisine interne comme on a discuté d’autres fois sur d’autres joueurs. Cavani n’est pas un problème, ce n’est pas un problème [il appuie dessus]. »

«Il y a une situation qu’il a fallu juger. Il a fallu en discuter, échanger, c’est tout. C’était un problème de comportement, c’est tout. »

Et Blanc complète : «Il y a une situation qu’il a fallu juger. Il a fallu en discuter, échanger, c’est tout. C’était un problème de comportement, c’est tout. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

dimanche 07 mars

samedi 06 mars

vendredi 05 mars

jeudi 04 mars

mercredi 03 mars

mardi 02 mars

lundi 01 mars

dimanche 28 février

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux