Article 

Dembélé, son travail pour éviter les blessures

Publié le mardi 28 novembre 2023 à 9:38 par Maxence Venot
Jugé parfois un peu maladroit devant le but, Ousmane Dembélé reste une pièce maîtresse de l'équipe de Luis Enrique, sous le charme de l'ailier parisien. S'il fait le spectacle sur la pelouse, le Français travaille aussi en dehors des terrains pour éviter les blessures récurrentes des dernières années.

Pointé du doigt à cause de son manque d’habilité devant le but adverse, Ousmane Dembélé a enfin débloqué son compteur vendredi face à l’AS Monaco. S’il hérisse parfois les poils des supporters, Luis Enrique, lui, est totalement sous le charme de l’ailier droit. « Il y a toujours un, deux ou trois coéquipiers libres grâce à sa façon de se déplacer dans les espaces. C’est le joueur le plus déséquilibrant au monde » a notamment lâché l’entraîneur espagnol en conférence de presse ce lundi.

Luis Enrique a aussi confié que Dembélé est « différent » de celui du Barça, où il a évolué entre 2017 et 2023. Un constat confirmé par l’entourage professionnel et amical de l’international français auprès du Parisien. S'il reste sensiblement le même joueur, dribbleur et créateur de danger, tout le monde s’accorde pour dire que l’ailier a surtout pris en maturité et en expérience, malgré un visage encore juvénile, depuis ses passages à Rennes, Dortmund puis Barcelone.

Séances individuelles et plus de rigueur dans la récupération

Souvent blessé lors des précédentes années, Dembélé est épargné par les pépins physiques cette saison. La maturité du numéro 10 parisien le pousse désormais à être plus rigoureux lors des phases de repos et de récupération. Selon Le Parisien, le joueur formé à Rennes continue de suivre, comme il le faisait déjà en Catalogne, des séances personnalisées avec un coach particulier, le même que Kolo Muani, en accord avec le PSG afin de peaufiner sa condition et ses aptitudes physiques.

Selon le quotidien francilien, Dembélé, marié depuis 2021 et papa depuis 2022, a trouvé une maison en banlieue parisienne après être resté à l’hôtel jusqu’en octobre dernier et est davantage un casanier qu’un fêtard. Le champion du monde 2018 privilégie les soirées en famille, devant un match de foot ou un film plutôt que les sorties nocturnes entre coéquipiers. Cela ne l’empêche pas d’être fortement apprécié par le reste du groupe parisien grâce à ses qualités humaines.

« Au-delà du grand joueur qu’il est, c’est une grande personne aussi. On peut rigoler avec lui, on peut compter sur lui en dehors du terrain. Il fait du bien dans le groupe » a d’ailleurs confié Vitinha ce lundi en conférence de presse.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 

News 

Aujourd'hui

dimanche 03 mars

samedi 02 mars

vendredi 01 mars

jeudi 29 février

mercredi 28 février

mardi 27 février

lundi 26 février

dimanche 25 février

samedi 24 février

vendredi 23 février

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee