Article 

Retour comme directeur sportif, Donnarumma, Verratti... Ibrahimovic s'exprime sur le PSG

Publié le lundi 24 janvier 2022 à 10:55 par Pierre Bastide
À l'occasion de la sortie en France de son livre « Adrénaline », Zlatan Ibrahimovic a longuement évoqué le PSG, près de six ans après son départ de la capitale française, au cours d'entretiens avec le Journal du Dimanche et L'Équipe. Il affirme notamment qu'il pourrait devenir directeur sportif du club s'il le souhaitait.

À la lutte pour le titre en Serie A avec l’AC Milan cette saison, Zlatan Ibrahimovic a pris le temps de s’entretenir avec la presse française, vendredi dernier, à quelques heures d’un choc contre la Juventus - où il est finalement sorti blessé. Une prise de parole de l’ancien attaquant du PSG liée à la sortie en France de son troisième livre, Adrénaline, dans lequel il révèle notamment avoir demandé l'été dernier à Nasser Al-Khelaïfi de revenir dans le club de la capitale dans un rôle de directeur sportif.

Face à la presse, le suédois a donc été invité à s'expliquer sur ses intentions. « Le jour où je voudrai être directeur sportif du PSG, je le serai », a répliqué le joueur au Journal du Dimanche avec son assurance habituelle. Un discours similaire à celui qu’il a tenu aux journalistes de L’Équipe. « Je pourrais aussi le devenir tout de suite ! C'est moi qui décide, ce n'est pas eux qui m'appellent : quand je veux y aller, j'y vais. »

Toujours en activité à 40 ans, Zlatan a poursuivi en expliquant quelle serait sa principale mission s’il devenait dirigeant de l’effectif du PSG. « Si j'étais directeur sportif, j'aurais mon caractère. Gérer un effectif de stars, c'est compliqué, parce que tu ne les traites pas comme n'importe quel autre joueur. Si tu veux être au top, tu dois trouver un moyen de les gérer, de les faire cohabiter, de les faire travailler. Ce n'est pas facile mais personne n'a dit que ce le serait. »

Donnarumma est « le plus fort du monde »

Au cours de son entretien avec L’Équipe, l’attaquant milanais s’est également étonné du rôle d’un ancien Rossoneri, Gianluigi Donnarumma, dans la capitale française. « Ils ont deux phénomènes dans le but. Dans mon monde, Donnarumma est le numéro 1, aujourd'hui. Et je ne sais pas si c'est une bonne chose d'alterner les gardiens, ou si c'est plutôt une faveur que tu fais à l'un des deux. En tout cas, je suis habitué à avoir un gardien qui est numéro 1 et qui est toujours le même. Et sur Donnarumma il n'y a pas à discuter : c'est le plus fort du monde, et basta. J'ai joué avec lui, je sais de quoi je parle. »

Ibrahimovic s’est également montré très élogieux envers un autre italien, Marco Verratti, son ancien coéquipier à Paris, lorsqu’il lui a été demandé de le comparer avec Paul Pogba, qu’il a également côtoyé à Manchester. « Ah, c'est dur, ils sont très différents. Il y a en a un qui te contrôle le jeu, l'autre est plus dynamique, il va box to box, il te met des buts et des passes décisives. Verratti est celui qui te donne le contrôle du match, il garde le ballon, il n'en perd jamais un seul, il n'a pas peur de jouer, de demander le ballon. »


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

lundi 23 mai

dimanche 22 mai

samedi 21 mai

vendredi 20 mai

jeudi 19 mai

mercredi 18 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux