Article 

Entre le PSG et le Barça, une rivalité entretenue par le mercato

Publié le mardi 16 février 2021 à 9:39 par Renaud Lagord
L’accueil houleux des Barcelonais, couplé aux feux d’artifices tirés près de l’hôtel parisien, vient rappeler les antagonismes qui ont fleuri, ces dernières années, entre le PSG et le Barça. Une relation difficile sur fond de litiges sur le mercato.

Il y a des rivalités qui donnent le frisson. Difficile, cependant, d’ôter l’idée, sûrement bien installée dans certaines têtes ce matin, que les joueurs parisiens ont connu pire accueil que ces quelques feux d’artifices et pétards allumés près de l’hôtel, lundi, en tout début de soirée. Des bruits, relayés par l’émission espagnole El Chiringuito, qui ont cessé dès le couvre-feu, aux alentours de 22 heures. Ce qui n’enlèvera pas la passion des supporters évidemment perceptible lors de ce choc.

Plus tôt dans la journée, le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi s’était vu insulté à son arrivée à l’hôtel. Les joueurs parisiens étaient également accueillis par les quolibets et les sifflements. Le fruit aussi de nombreuses provocations entre supporters des deux camps, qui ne pourront dans tous les cas pas être présents au Camp Nou, ce mardi soir. 

De parfois bien vilaines démonstrations de force, toutefois à l’image de ce qui se trame entre ces deux clubs en coulisses. Ces dernières années, l’antagonisme nourri entre la direction parisienne et celle barcelonaise a pris une autre dimension. Le Parisien rappelle ce matin que Al-Khelaïfi et Leonardo fustigent sans cesse depuis 2012 les méthodes du club catalan, particulièrement gourmand en période de mercato, et jugé trop politique en dehors.

Neymar comme détonateur

Exemple symptomatique, l’épisode Neymar. Le paiement de la clause libératoire de Neymar pour 222 millions d’euros à l’été 2017 a eu l’effet d’une bombe. Deux étés plus tard, le Barça semble revenir à la charge pour remettre le grappin sur son ex-joueur. Le JDD révélera finalement que le club catalan, financièrement dans le dur, n’avait pas l’intention de mettre la main dessus. Mais ce jeu de dupes, comme le dira l’hebdo, entretenu par les deux clubs, a symbolisé toute une relation, le PSG se forçant à croire que la direction catalane voulait poser des mines sur le terrain parisien.

Cet épisode est dans le prolongement de bon nombre de tentatives qui ont échoué, côté Barça. Il y a eu Verratti, poussé par son agent d’alors, qui, comme le rappelle L’Equipe de ce matin, s’était finalement désisté à l’été 2017. Mais aussi Marquinhos, qui avouait hier avoir eu des propositions d'autres clubs et s'être interrogé, voire Thiago Silva. Autant de joueurs majeurs que la direction parisienne n’a jamais souhaité lâcher à l’ogre barcelonais.

A l’heure actuelle, c’est un autre joueur qui met dorénavant le feu aux poudres, à savoir Lionel Messi. Prêt à quitter son club l’été dernier, l’Argentin, en fin de contrat en juin, pourrait avoir des envies d’ailleurs dans quelques mois. Et son nom revient avec insistance du côté du club de la capitale. S’ajoutent à cela toutes les réactions enjouées de quelques joueurs parisiens quant à une arrivée de La Pulga, qui font plus qu'enrager certains pontes du club catalan. Une rumeur qui ne devrait pas réchauffer les relations entre les deux gros clubs avant un petit bout de temps. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 16 mai

samedi 15 mai

vendredi 14 mai

jeudi 13 mai

mercredi 12 mai

mardi 11 mai

lundi 10 mai

dimanche 09 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux