Article 

Pochettino : « Nous ne devons pas trop forcer avec Sergio Ramos »

Publié le samedi 20 novembre 2021 à 23:08 par Fouzia
Après la victoire 3-1 contre Nantes, Mauricio Pochettino s'est longuement arrêté sur le plateau d'Amazon pour revenir sur le match. Il a confié sa satisfaction, évoqué quelques joueurs mais surtout longuement parlé du cas Sergio Ramos. Et l'entraîneur parisien a appelé à la patience concernant le défenseur central espagnol.

Thibault le Rol : Commençons par évoquer le but marqué par Lionel Messi. Était-ce important pour lui ?
(Il répond en anglais) « Oui, c’est très important pour lui, de faire trembler les filets. C’est son premier but en Ligue 1. C’est important pour lui et aussi pour l’équipe. C’est une bonne victoire pour nous, nous avons très bien joué en première période. Nous aurions dû marquer beaucoup plus de buts. Mais dans les matchs ouverts comme ce soir, tout peut arriver, par exemple le carton rouge de Keylor (Navas) qui complique les choses par la suite. L’équipe a fait preuve une fois de plus de caractère et je pense que c’était très bien. »

Thierry Henry : On parle toujours des attaquants, de ce qu’ils font, mais j’ai bien aimé l'équilibre que vous a donné Paredes au milieu et aussi les deux derrière, Diallo et Kehrer, notamment sur l'intervention ici (il désigne le terrain du doigt), qui ont fait un bon match... 
« Oui, Leandro, Thilo et Abdou étaient très bons, ils ont très bien joué. C’est toujours difficile quand on ne joue pas beaucoup comme Abdou, ou Leandro qui était blessé. C’était dur pour eux mais ils ont montré de grandes qualités et j’en suis très heureux parce que le football est toujours une question d’équipe, pas seulement de quelques noms. C’est important de trouver un bon équilibre dans l’équipe, c’est même la clé et c’est ce qu’on a fait.  »

Claude Makélélé : J’ai aimé le système avec Mbappé, Neymar et Messi très rapprochés parce qu’ils se trouvaient entre eux. C’est vraiment le triangle parfait techniquement et ils prennent du plaisir comme ça.
(Il répond en français) « En première mi-temps, c’était incroyable. En fait, tout est une question de temps. Le temps, c’est important pour créer les liens entre les joueurs et se sentir à l’aise sur le terrain, c’est primordial. C’est compliqué (quand on dit ça) parce qu’on pourrait penser qu’on cherche à changer de sujet ou à se trouver des excuses pour justifier le fait parce qu’on n’arrive pas à marquer des buts ou à bien jouer. Mais c’est comme ça, vous (il s’adresse à Henry et Makélélé, N.D.L.R.) le savez très bien, même mieux que moi parce que vous êtes de grands champions et que vous savez qu’il faut du temps pour créer des liens, à l’entraînement, et en compétition où c’est encore différent. Ils ont besoin de temps, de jouer des matchs ensemble pour sentir les choses, c’est important. La connexion aujourd’hui était excellente, nous en sommes vraiment heureux. Maintenant, il faut s'améliorer, encore et toujours, et être meilleurs à chaque match. »

Thibault le Rol : On espérait voir Ramos ce soir. Pourquoi avez-vous décider au dernier moment de ne pas l’aligner ?
(Il a l’air surpris) : « Au dernier moment ? Pourquoi vous dites ça ? »

Thibault le Rol : On pensait qu’il serait…
(Il le coupe, un peu agacé) « Vous pensez trop, vous pensez trop. »

Thibault le Rol : D’accord. C’était une erreur donc ? Il pourra être là contre City ?
(Il répond en français) « Je ne sais pas. L’important c’est son évolution. (Il poursuit en anglais) C’est une chose d’être disponible pour s’entraîner avec le groupe, c'en est une autre d’être au niveau en compétition et d’avoir toutes les conditions réunies pour jouer. Mais je trouve qu’il est de très bonne humeur, qu’il a un très bon état d’esprit. J’espère qu’il pourra être dans le groupe le plus rapidement possible pour aider l’équipe comme nous le souhaitons. Mais s’il vous plaît, arrêtez de trop penser parce que c’est notre travail. » (Il sourit) 

Thibault le Rol : On l’a quand même vu s’entraîner normalement ces derniers jours, ce n’était pas que des… 
« Oui, pendant trois jours, seulement trois jours. C’est une période très réduite. Nous ne devons pas trop forcer avec lui, nous devons y aller en fonction de ses sensations et espérons un retour dans le groupe le plus vite possible. C’est notre souhait. »

Thibault le Rol : Pas de problème Mauricio. (Makélélé et Henry éclatent de rire) Non, mais je n’ai pas été méchant , je demandais des nouvelles de Sergio Ramos. On espérait le voir jouer.
(Il sourit et répond en français) « Nous aussi, les supporters, le club, tout le monde. Mais il ne faut pas anticiper, pas trop penser (imaginer des choses).  »

Thibault le Rol : Vous avez vu votre programme de matchs à venir, vous allez enchaîner beaucoup de matchs jusqu’à Noël, à commencer par mercredi soir contre City. Vous êtes prêts ?
« Oui, nous sommes toujours prêts. J’adore jouer. C’est un défi immense d’affronter l’une des meilleures équipes du monde, Manchester City, et l’un des meilleurs coachs (Pep Guardiola) et son super staff. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

samedi 04 décembre

vendredi 03 décembre

jeudi 02 décembre

mercredi 01 décembre

mardi 30 novembre

lundi 29 novembre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux