Article 

Ramos, l’heure du déclic ?

Publié le lundi 27 novembre 2023 à 9:08 par Maxence Venot
Auteur d'une belle prestation vendredi face à Monaco, Gonçalo Ramos, au-delà de son but, a brillé collectivement également. De quoi marquer des points auprès de Luis Enrique.

Arrivé en prêt tout d’abord du SL Benfica, Gonçalo Ramos a vu le PSG lever son option d’achat la semaine dernière. Désormais lié jusqu’en 2028, l’attaquant de 22 ans a semblé libéré vendredi face à l’AS Monaco. Buteur, l’international portugais a surtout davantage participé au jeu des Rouge et Bleu comme jamais auparavant. Si sa concurrence avec Randal Kolo Muani est féroce, le joueur formé au SLB marque petit à petit des points.

Profitant d’une erreur de main de Philipp Köhn, le portier monégasque, Gonçalo Ramos a porté son total de buts sous la tunique parisienne à trois. Au-delà de ça, dans des chiffres rapportés par L’Équipe ce lundi, la participation au jeu du Portugais est notable : 41 ballons en 71 minutes (son plus haut total de la saison), 21 passes dont 10 dans les 30 derniers mètres, 9 duels remportés sur 16 disputés.

Ramos se rapproche du 9 voulu par Luis Enrique

La statistique la plus significative finalement est le nombre de ballons échangés avec ses coéquipiers d’attaque, 7 avec Kylian Mbappé et 3 avec Ousmane Dembélé. Il y a deux semaines, avant la trêve internationale, le natif d’Olhão n’avait échangé qu’un seul tout petit ballon avec les deux ailiers durant toute la première période. Une triste participation qui avait poussé Luis Enrique à le sortir au retour des vestiaires.

Avec ce bon match face à Monaco, un concurrent du haut de tableau qui plus est, Gonçalo Ramos a marqué des points auprès de l’entraîneur espagnol. Selon le quotidien sportif, sa performance de vendredi le rapproche un peu plus du « portrait-robot voulu par Luis Enrique au poste de 9 », c’est-à-dire un attaquant de pointe « capable de servir de pivot et adroit dans les petits espaces ». Un joueur pouvant s’illustrer individuellement mais qui sait aussi faire briller ses coéquipiers.

Cependant, sa concurrence avec Randal Kolo Muani, ne rendant pas aisée son intégration à l’équipe depuis le début de saison, ne va pas se terminer tout de suite. L’attaquant français, auteur d’une belle entrée vendredi, est d’ailleurs pressenti pour débuter face à Newcastle mardi, comme ça avait été le cas lors des quatre premiers matches de Ligue des champions.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 

News 

Aujourd'hui

dimanche 03 mars

samedi 02 mars

vendredi 01 mars

jeudi 29 février

mercredi 28 février

mardi 27 février

lundi 26 février

dimanche 25 février

samedi 24 février

vendredi 23 février

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee