Article 

Vers un assouplissement du protocole Covid-19 avant Lens/PSG ?

Publié le jeudi 3 septembre 2020 à 10:06 par Jean Chemarin
Alors qu'actuellement un match de Ligue 1 peut être reporté en cas de quatre cas de Covid-19 au sein d'un groupe (joueurs plus staff compris) une semaine avant le match, la Ligue et le gouvernement travaillent sur un assouplissement de ce protocole qui devra être validé in fine par la cellule interministérielle de crise. A sept jours de Lens/PSG, cela pourrait avoir son importance.

Epargné durant la Ligue des champions à Lisbonne, le PSG a été rattrapé par le Covid-19, qui a touché au moins trois de ses joueurs (Neymar, Di Maria et Paredes), en attendant le résultat des tests des autres vacanciers, qui devraient être connus ce jeudi. Dans une semaine tout pile, le PSG doit se déplacer à Lens pour rattraper son match de la première journée de Ligue 1 et il est d'ores et déjà acquis que les trois joueurs contaminés ci-dessus ne pourront pas être de la partie.

Le protocole de la Ligue prévoit en effet un isolement de huit jours pour tout joueur contaminé. Au bout de huit jours, le joueur contaminé passe une batterie de tests pour voir s'il est toujours contaminé et s'il peut reprendre une activité physique sans complication. Si tout est ok, il peut reprendre l'entraînement individuel, mais pas les séances collectives, ni la compétition. Il faut pour cela attendre le 15e jour consécutif à son test positif. Dit autrement, Neymar, Di Maria et Paredes ne pourront pas jouer face à Lens (10 septembre) et l'OM (13 septembre), sauf si le protocole est assoupli d'ici-là.

La grande question est d'ailleurs de savoir si ces rencontres auront lieu. Actuellement, le protocole Covid-19 de la Ligue 1 considère que si une équipe a plus de trois joueurs ou encadrants isolés sur huit jours glissants, le virus circule au club. Une commission Covid-19 de la Ligue se réunit alors et décide ou non de reporter le match. Pour le moment, seul OM/ASSE a été reporté (trois jours avant le match) en raison de quatre cas côtés marseillais. Si le PSG n'a que trois cas d'ici le 10 septembre, son match à Lens sera maintenu. A partir de quatre, il y a un risque, même si cela dépendra aussi de quand le PSG a notifié à la Ligue ses trois premiers cas.

Les matches maintenus si 20 joueurs sont négatifs ?

Si le PSG les a notifiés par exemple le 1er ou le 2 septembre, cela pourrait jouer en faveur d'un maintien du match en cas de nouveaux cas. A l'inverse, si le PSG a notifié ces cas à la Ligue aujourd'hui et que d'autres joueurs sont testés positifs ce jeudi, cela compliquera la donne. A moins que le protocole de la Ligue ne soit aménagé avant le 10 septembre. C'est la volonté des clubs et de la LFP, qui souhaitent absolument que tous les matches puissent se jouer cette saison pour éviter une nouvelle crise économique.

Mercredi matin, un conseil d'administration de la LFP s'est réuni et a décidé d'adopter le principe d'une règle qui permettrait à un match d'être maintenu si au moins 20 joueurs de l'effectif (dont un gardien) sont négatifs, comme confirmé par le directeur général exécutif de la LFP Didier Quillot à RMC Sport. La notion de "groupe élargi" devrait aussi être supprimée pour se concentrer seulement sur le nombre de joueurs contaminés pour reporter une rencontre. Selon Le Parisien, la cellule interministérielle de crise (CIC) doit rendre son avis dans les prochains jours, potentiellement avant le match Lens/PSG, ce qui pourrait jouer en faveur d'un maintien de la rencontre, même si de nouveaux cas sont avérés au PSG. A moins que le club, comme le suggère Le Parisien, ne décide de lui-même de demander un nouveau report de la rencontre si trop de ses joueurs sont touchés.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 20 janvier

mardi 19 janvier

lundi 18 janvier

dimanche 17 janvier

samedi 16 janvier

vendredi 15 janvier

jeudi 14 janvier

mercredi 13 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux