Article 

Vies de coaches, épisode 18

Publié le vendredi 27 mars 2015 à 12:51
Parmi les membres de notre communauté, certains entraînent des enfants dans des clubs un peu partout en France. Toutes les semaines, à tour de rôle, ils raconteront leurs aventures auprès de ces jeunes joueurs amateurs qu'ils coachent.

Après un épisode dans un tournoi de futsal, retour au terrain pour les U13 d'un de nos narrateurs amateurs : 

Mes U13 ont retrouvé les terrains après deux semaines de vacances, d’abord avec un match amical de reprise à domicile puis avec un déplacement chez un club qui nous avait tapé d’une courte tête à l’aller, sur le score de 5-6 dans des conditions épiques. 

Dès le retour à l’entraînement pour le mardi de la reprise, je prends tous les joueurs qui évoluent habituellement dans mon groupe pour leur seriner le message, dans la continuité de ce que j’avais déploré après les fêtes : je veux de la constance dans la présence, aux entraînements et aux matchs, pour que chacun progresse. Pas normal de voir certains joueurs disparaître pendant un mois sans donner de nouvelles, ou ne venir qu’à un entraînement dans la semaine et espérer jouer le samedi. 

A ce niveau, c’est pas beaucoup mieux pour la reprise puisque je constate au fil de la semaine que je vais avoir une équipe très light pour l’amical du samedi et surtout, la semaine se passe moyennement. Je passe même l’entraînement du vendredi à gueuler devant le niveau affiché sur les ateliers, un peu par prévention aussi car je sens la catastrophe arriver le lendemain vu qu’on est jusque-là très fort pour se pointer en touriste aux amicaux et repartir avec une branlée. 

Encore quelques absents de dernière minute la veille au soir ou le matin même du match, chez nous ainsi que chez l’équipe A qui récupère donc un de mes joueurs et je me retrouve avec en tout et pour tout deux titulaires de mon équipe-type fictive, qui existe surtout dans ma tête d’ailleurs puisque je n’ai jamais pu l’aligner. L’un d’entre eux, l’arrière droit, a loupé les deux derniers mois pour cause d’appendicite (au moins un qui avait une bonne excuse), et l’autre, mon défenseur central, ne joue pas à son poste puisque je l’aligne à gauche. Autant à cause des absences que parce que je souhaite progressivement faire de la place à ce poste à un autre joueur, qui progresse vite et qui devient très crédible à ce poste, j’en avais parlé. Et lui est présent à tout le temps et joue avec sobriété (j’y reviendrai) donc ça me semble indispensable de l’installer pour envoyer un message aux autres.

Malgré une équipe un peu bricolée, on sort un très bon match, sérieux et appliqué jusqu'au bout et on domine l’adversaire de la tête et des épaules. L’adversaire semblait inférieur malgré un avantage physique visible mais j’ai été surpris par la qualité de nos attaques placées alors que nos offensifs avaient peu joué ensemble en match jusque-là. On ne gagne que 1-0 sur pénalty, assez frustrant puisqu’on a eu de très belles occasions dans le jeu et on a touché trois fois les montants donc ça aurait été bien de concrétiser dans le jeu. On se contentera mais ça me calme un peu le sérieux de mes troupes. Reste le problème de l’assiduité à régler et j’ai fait passer le mot : je serai présent aux trois entraînements de la semaine suivante (je rate en général celui du mercredi qui tombe à un moment où je bosse) et je ferai l’équipe du week-end mécaniquement en fonction de l’assiduité.

Ca porte en partie ses fruits puisque je récupère des joueurs, dont mon milieu à gros volume et belle frappe, perdu de vue depuis deux mois entre punition et entorse à la cheville pendant les vacances. L’absence qui me crispe le plus est celle de mon gardien : d’ailleurs j’ai vérifié, et finalement je ne l’ai eu que pour deux matchs depuis octobre que mon gardien du début de saison joue avec la U13A. Il était absent le mardi donc je lui écris le mercredi pour savoir qu’il vient au spécifique gardiens le lendemain, il me répond que oui mais finalement ne vient pas, donc je lui passe un savon par SMS. Il ne répond pas donc je pense l’avoir perdu mais finalement il est là le vendredi. Et là à vingt minutes de la fin de la séance il se plaint du pouce, ça n’est pas cassé donc je l’oblige à se forcer un peu et cinq minutes plus tard il revient me voir pour me dire qu’il a oublié mais qu’il a des tests de piscine (???) le lendemain. La cohérence de la chose laisse songeur vu qu’il est encore sensé avoir mal au pouce à ce moment-là mais il m’a définitivement gonflé, et ses potes aussi d’ailleurs qui comprennent qu’on n’aura encore pas de gardien le lendemain. Finalement je récupère celui de la U12B, le petit génie du tournoi U12 dont j’avais parlé, mais le mien m’a définitivement gonflé.

Et ça n’est qu’une partie du problème puisque malgré une meilleure présence aux entraînements et par ailleurs des séances de qualité tout du long de la semaine, on doit encore déplorer des absences de dernière minute hallucinantes sur la catégorie U13, entre un joueur dont personne n’a reçu le message d’excuse, un autre qui a pris la convocation en sachant qu’il ne pourrait pas être là et je passe sur d’autres. Je dois encore refiler un élément et on se déplace avec 9 joueurs pour la U13A et 9 joueurs pour la U13B, hyper blasés par la situation. Pour resituer, on avait perdu de peu à l’aller mais pour le coup avec des renforts de l’équipe du dessus et si on avait été en position de l’emporter, la défaite n’avait finalement pas été illogique. On joue donc un bon club, cette fois chez eux et encore avec des joueurs à des postes importants qui ne devraient pas/plus être titulaires (gardien, défenseur central, attaquant, ça devient lassant de l’écrire) donc ça promet une journée compliquée.

J’étais loin de la vérité puisqu’on a passé une après-midi cauchemar. On a été dominé de bout en bout par une équipe très à l’aise pour renverser le jeu qui nous a fait cavaler derrière le ballon pendant une heure. 0-3 à la mi-temps, rien à redire sur le score et encore, notre goal a fait des arrêts, dont un sur pénalty. Je secoue les joueurs pour la forme mais dans mon for intérieur je vois bien que c’est dur pour eux, ils jouent contre plus forts avec leurs armes. J’espère juste un but rapide pour voir ce qu’il se passerait mais on a eu tellement peu de situations que ça semble utopique. Au passage, on joue contre un 2-4-1 modulable en 4-2-1 dont on a déjà parlé avec Touriste (l'autre rédacteur de cette série qui s'occupe de U10, cf liste des épisodes en fin d'articles), ça impose de s’adapter en termes de marquage, avec notamment l’attaquant qui doit prendre le milieu central adverse le plus défensif et les ailiers qui doivent serrer sur les deux défenseurs. J’essaie d’expliquer ça à mon attaquant mais celui-ci n’est pas spécialement une lumière et dans la mesure où il peine déjà à comprendre comment il doit se placer par rapport à ses coéquipiers, je n’insiste pas trop.

Les joueurs ont compris le message puisqu’ils reviennent bien dans l’esprit, toujours un peu à la peine avec le ballon mais ça se tape bien au duel et on commence à avoir des situations. Comme prévu l’adversaire se prend pour le Brésil, joue très haut et laisse des opportunités en contres et sur l’un d’eux, le milieu gauche, qui est arrivé dans l’équipe en milieu de saison, bon joueur mais qui manque de puissance, marque après un premier tir repoussé. A 1-3 à 20 minutes de la fin, contre toute attente on peut encore revenir dans le match, surtout qu’on a encore des boulevards suite à des récupérations. Mais on les gâche, et notamment un 4 contre 2 sur lequel on doit les tuer mais l’attaquant joue, hélas comme souvent, mal le coup. On laisse passer notre chance et à huit minutes de la fin, on prend le quatrième, sur une action assez humiliante où un de leur joueur dribble trois défenseurs avant d’aller marquer de près. Ensuite, le trou noir total, chaque action ou presque se terminant par un but et ça s’arrête piteusement à 1-8. De colère, je fais sortir mon défenseur central jusqu’ici titulaire et qui a profité d’une absence de dernière minute pour commencer le match, alors que je voulais le mettre sur le banc : encore une action où il se prend pour Ronaldinho, perd la balle en situation de dernier défenseur et offre un face à face avec l’attaquant, remporté par le gardien, qui sera le seul que j’ai félicité à la fin malgré l’ampleur du score. 

Le score est assez logique au final, et ça fait mal de l’écrire, mais vraiment les dix dernières minutes ne passent pas. C’est la première fois qu’ils m’ont mis la honte et je leur dit bien dans les yeux, pas normal de lâcher l’affaire comme ça. Entre des comportements de ce style et ceux qui ne viennent que quand ça leur chante, ils vont se noyer en U15 l’année suivante et ils n’en ont pas conscience. Enfin, à froid j’ai pu relativiser, l’adversaire était vraiment au-dessus et c’est normal, on a comme souvent joué contre une équipe B alors qu’on est en fait une équipe C. Et ce décalage s’est ressenti à tous les niveaux puisque les quatre équipes U12 et U13 du club ont pris une volée, avec un écart de six buts dans le moins mauvais des cas, pour la U12A. D’ailleurs, j’ai débriefé à la fin avec le coach de la U13A, qui a perdu 2-10 et qui m’a sorti qu’en quinze ans c’est la première fois qu’il avait vu ça. Il était tellement saoulé qu’il a délibérément terminé le match à 7 contre 8, juste histoire de vexer ses joueurs, en plus des parents. Comme moi il est gonflé par le dilettantisme ambiant et on va passer la phase 2 de l’opération commando cette semaine. On affronte le week-end suivant, pour le coup, un club qui ne m’avait pas fait très grosse impression à l’aller (enfin, c’était le premier match de la saison donc ça a pu évoluer), je vais faire l’équipe des mecs qui m’ont le moins saoulé dernièrement et ça serait bien que ça se passe positivement vu qu’ensuite, on passera deux mois sans rejouer.

Iaro

La liste des épisodes :

Episode 1 (U13) 
Episode 2 (U13)
Episode 3 (U13)
Episode 4 (U10)
Episode 5 (U13)
Episode 6 (U13)
Episode 7 (U10)
Episode 8 (U13)
Episode 9 (U10)
Episode 10 (U13)
Episode 11 (U10)
Episode 12 (U13)
Episode 13 (U10)
Episode 14 (U13)
Episode 15 (U13)
Episode 16 (U10)
Episode 17 (U13)

Prochain épisode la semaine prochaine...

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

samedi 26 septembre

vendredi 25 septembre

jeudi 24 septembre

mercredi 23 septembre

mardi 22 septembre

lundi 21 septembre

dimanche 20 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux