Article 

Le PSG a signé sa meilleure phase de poules depuis 25 ans

Publié le vendredi 13 décembre 2019 à 20:14 par Philippe Goguet
Premier de sa poule de Ligue des Champions avec 16 points, le PSG n'avait plus réussi une première partie de campagne européenne depuis 25 ans et sa brillante participation à la Ligue des Champions 1994/1995. Retour sur quelques chiffres positifs.

Le PSG a fini mercredi soir la première phase de sa campagne de Ligue des Champions en s'imposant 5-0 grâce à Galatasaray et les Parisiens terminent donc le mini-championnat qu'est la phase de poules avec pas moins de 16 points issus de leurs cinq victoires et un match nul. Outre le fait que le PSG termine à la première place pour la seconde année consécutive, c'est le meilleur total de l'ère QSI, soit depuis que le PSG a réintégré la Champions League en 2012. Seuls Lyon en 2005-2006 et Bordeaux en 2009-2010 avaient atteint un total pareil du côté des clubs français.

A l'échelle du PSG et malgré les huit qualifications consécutives pour les huitièmes de finales de la Champions League, il faut même remonter à la fabuleuse épopée de 1994/1995 pour trouver trace d'une première phase de coupe d'Europe aussi réussie. Les troupes de Luis Fernandez avaient alors réussi un incroyable 6/6 au premier tour, s'imposant notamment deux fois face au Bayern Munich, et récolté 18 points. Quelques mois plus tard, cette formidable équipe portée par un George Weah futur Ballon d'Or s'arrêtera en demi-finale face au Milan AC.

Si Paris a signé une phase de poules dans l'ensemble très réussie, il le doit notamment à deux grandes nouveautés : pour la première fois de l'ère QSI, le PSG sort en étant premier et invaincu en poule. La plupart du temps, Paris perdait un match durant cette phase : à Porto en 2012 (0-1), à Lisbonne en 2013 (1-2), à Barcelone en 2014 (1-3), à Madrid en 2015 (0-1), à Munich en 2017 (1-3) et à Liverpool en 2018 (2-3). La seule phase de poules sans défaite jusque-là n'est pas forcément un bon souvenir puisque Paris avait fini deuxième derrière Arsenal en 2017, plombé par ses trois matches nuls dont le dernier face à Ludogorets (2-2).

L'autre point à souligner est la qualité de la défense parisienne sur cette première phase puisque le PSG n'a pas encaissé de buts durant cinq des six matches qu'il a disputés, seul Karim Benzema trouvant le chemin des filets (à deux reprises) face à Keylor Navas. Même la glorieuse équpie de 1994/1995 en avait concédé trois, idem en 2012 (3 répartis sur 3 matches), en 2013 (5 sur 4 matches), en 2014 (7 sur 4 matches), en 2016 (7 sur 5 matches), en 2017 (4 sur 2 matches) et en 2018 (9 sur 6 matches).

Seul le PSG de 2015/2016 avait fait mieux avec un seul but encaissé, là encore sur la pelouse du Real Madrid, pour ce qui avait été la seule défaite de la phase de poules. Vu la façon dont le PSG a été secoué cette saison lors de son match nul 2-2 très heureux décroché à Madrid et à quel point il avait été convaincant en 2015 malgré cette défaite sur ce terrain, il est toutefois conseillé de rester plutôt prudent quant à ce que ses chiffres disent du niveau de l'équipe parisienne. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

mercredi 30 septembre

mardi 29 septembre

lundi 28 septembre

dimanche 27 septembre

samedi 26 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux