Article 

Cabaye prône la patience pour les jeunes du PSG

Publié le lundi 9 mai 2022 à 12:02 par Mathias Luis
Coordinateur sportif du centre de formation du PSG, Yohan Cabaye a insisté sur le fait que pour les jeunes, la meilleure des vertus était la patience. Bertrand Reuzeau, directeur du centre de 2005 à 2016, pense que le contexte très valorisant du PSG complique les choses.

Le PSG a indéniablement un problème de fond avec les jeunes issus de son centre de formation. Non pas qu’ils manquent de talent, bien au contraire, mais ils ne parviennent souvent pas à se faire une place dans le groupe professionnel. Les exemples de tous types existent, du départ réussi de Kingsley Coman à celui pour le moment raté de Tanguy Kouassi, en passant par la place gagnée petit à petit par Presnel Kimpembe. D’après Yohan Cabaye, le coordinateur sportif du centre de formation du PSG, c’est avant tout de l’exemple de ce dernier dont doivent s’inspirer les jeunes, qui doivent se montrer patients. 

Au micro de Téléfoot, l’ancien milieu de terrain, passé deux saisons par le PSG, s'est dit conscient des complexités à s'intégrer pour les jeunes du club parisien : « Plus dur que dans les autres grands clubs, je ne pense pas. Ce n’est pas facile de se faire sa place puisque le PSG est un très grand club européen et mondial, donc il y a une grande concurrence. Mais les joueurs ne doivent pas perdre patience et savoir que rien n’est impossible. » Yohan Cabaye indique, à demi-mots, que le chemin suivi par Arnaud Kalimuendo, Timothée Pembélé et Thierno Baldé, tous prêtés par le PSG cette saison et qui pourraient avoir une place dans l’effectif de la saison prochaine, est sans doute le plus vertueux. 

Pour Bertrand Reuzeau, « l'étiquette PSG est tellement énorme que les gamins sont dans un contexte très valorisant »

Avant eux, Adrien Rabiot ou Moussa Diaby, par exemple, avaient été prêtés avant que leur temps de jeu ne grimpe progressivement avec le PSG. Quelque chose dont tous les jeunes ne veulent pas entendre parler. Bertrand Reuzeau, ancien directeur centre de formation de 2005 à 2016, l’explique par l’environnement très favorable offert par le PSG : « C’est un vrai problème. L’étiquette PSG est tellement énorme que les gamins sont dans un contexte très valorisant. Être prêté dans un club moins huppé, pour pouvoir avoir un peu plus de temps de jeu, connaître quelques difficultés par rapport à leur progression, ils ont parfois du mal à l’accepter. »

Pourtant, les joueurs issus du centre de formation du PSG ont bien souvent envie de porter le maillot avec lequel ils ont évolué dans les équipes de jeunes. Mais pour Yohan Cabaye, ils doivent comprendre que pour le bien de leur carrière, les efforts à faire une fois professionnel sont encore plus importants : « Le plus important, c’est d’y arriver, mais pas de rester un ou deux mois voire une saison ou deux, c’est de rester dix ou quinze ans. Parfois, ils ont un peu de mal à comprendre qu’il manque certaines choses pour durer au plus haut niveau. Presnel est l’exemple type de celui qui a continué à travailler, qui savait où il voulait aller et qui a su être patient et qui lui permet désormais d’être champion du monde. »

Reste que les choses pourraient être facilitées pour les jeunes. Bertrand Reuzeau plaide pour une présence plus importante des joueurs issus du centre de formation parmi les joueurs de rotation : « À partir du 18e joueur, ce n’est pas la peine d’aller chercher des tops joueurs dans les effectifs, ils joueront peu. Les statistiques le disent. Autant intégrer des jeunes qui vont vivre avec cet effectif pro et auront des vraies opportunités de jouer avec le groupe professionnel. »


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

Aujourd'hui

dimanche 22 mai

samedi 21 mai

vendredi 20 mai

jeudi 19 mai

mercredi 18 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux