Article 

Canal+ rend ses droits TV sur la Ligue 1 et demande un nouvel appel d’offres

Publié le mardi 12 janvier 2021 à 21:55 par Arthur Verdelet
Le directeur de Canal+ Maxime Saada a surpris tout le monde en annonçant dans une interview accordée au Figaro vouloir rendre dès le 5 février à la LFP les droits de diffusion des deux rencontres de Ligue 1 que détient sa chaîne, et en demandant un nouvel appel d’offres, sans doute revu à la baisse, au plus vite.

C'est une information complètement inattendue qui est sortie en début de soirée à la suite de la publication d’une interview du directeur de Canal+, Maxime Saada, au Figaro. Le dirigeant de la chaîne cryptée diffusant deux matches de Ligue 1 (le samedi à 21h et le dimanche à 17h, lot sous-loué à beIN SPORTS pour 330 millions d’euros) chaque week-end a annoncé contre toute attente que Canal+ allait rendre ses droits télévisés à la LFP le 5 février et qu’il attendait désormais le lancement d’un nouvel appel d’offres.

Pointant une perte de valeur du championnat français ces derniers mois, et notamment à cause de la crise sanitaire et ses conséquences, Saada n’hésite plus à mettre la pression à la Ligue avec cet ultimatum : « Côté Canal+, nous pensons que la Ligue 1 est subventionnée depuis de nombreuses années. Aucun diffuseur n'a réussi à la rentabiliser. (…) J'estime que le produit L1 a été dégradé dans l'absolu. Pour des raisons conjoncturelles tout d'abord. La diffusion sur Téléfoot (la chaîne de Mediapro) a fortement réduit l'exposition de la compétition. (…) Par ailleurs, l'arrivée de Mediapro a contribué à la croissance exponentielle du piratage. (…) La valeur de la Ligue 1 a également baissé pour Canal +. »

Soulignant une perte de confiance progressive dans la relation longue durée qu’entretient la chaîne Canal+ avec le football français, obnubilé par l’arrivée du nouvel acteur Mediapro en 2018, Saada ne cache pas que l’ensemble de la Ligue 1 n’attire plus spécialement les téléspectateurs, avant tout tournés vers certaines affiches impliquant certains grands clubs - dont le PSG : « Enfin, il y a un problème structurel d'attractivité pour la Ligue 1. Ce n'est pas un hasard si nous avons fait l'acquisition du "PSG-OM" diffusé ce mercredi (le Trophée des champions, à 21h) sur Canal+. C'est le type de match qui attire nos abonnés. Malheureusement, on ne peut pas en dire autant de toutes les affiches. »

Pour lutter contre cette perte d’attractivité, le directeur de Canal+ propose l’introduction d’une possibilité inédite de visionnage unique des matches, via le système dit en « Pay per view » : « La situation actuelle doit cesser. Après avoir provoqué le plus grand drame de l'histoire du football français, et ne plus avoir payé aucun droit depuis le 5 août, Mediapro continue de diffuser 80 % des matches. Ce n'est pas acceptable. Pour en terminer avec cette situation, nous allons proposer à la LFP une solution technique universelle qui permettra à tous les Français, abonnés ou non à Canal+, de suivre les matchs en Pay per view (paiement à l'acte). Bien sûr, Canal+ reverserait l'essentiel des recettes à la LFP, et donc aux clubs. »

Attendue comme pompier de service auprès d'une LFP et d’une Ligue 1 en bien mauvaise situation économique, la chaîne Canal+ plonge un peu plus le football français dans le doute et soulève des interrogations chez les spectateurs. Une procédure d’appel d’offres durant généralement plusieurs mois, des solutions provisoires vont devoir être trouvées pour diffuser le reste de la saison de Ligue 1. Téléfoot pourrait prolonger son activité au-delà du mois de janvier comme cela avait été prévu au départ.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

dimanche 24 janvier

samedi 23 janvier

vendredi 22 janvier

jeudi 21 janvier

mercredi 20 janvier

mardi 19 janvier

lundi 18 janvier

dimanche 17 janvier

samedi 16 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux