Article 

Galtier : « Vitinha a pris un gros coup sur la rotule »

Publié le samedi 3 septembre 2022 à 23:29 par Arthur Verdelet
Après la victoire 3-0 à Nantes, Christophe Galtier s'est arrêté au micro de Canal+, l'occasion pour lui de revenir sur le match mais aussi de faire le point sur Vitinha, sorti sur blessure après une demi-heure.

Vous l’emportez 3-0 à Nantes tout en ayant pu faire tourner et après avoir vécu une fin de match facile. Est-ce la préparation idéale pour la réception de la Juventus Turin mardi en Ligue des Champions ,
« C’est tout d’abord un bon résultat. Je nous ai trouvé très sérieux. Le fait de jouer à onze contre dix sollicite évidemment moins les organismes, tout comme le fait de mener 2-0 puis 3-0. Cela m’a permis de faire des rotations assez importantes et de faire sortir des joueurs qui avaient été avertis (Verratti, Mbappé et Bernat). Il faut rester en supériorité numérique. Kylian a beaucoup enchaîné, Marco également. C’était un bon résultat, mais la soirée est aussi positive sur le plan physique. Entre Toulouse (3-0) et Nantes, nous avons à peu près fait ce que nous souhaitions. »

Avez-vous des nouvelles de Vitinha, sorti sur blessure ?
« (Il fait la moue) Oui, il a pris un gros coup sur la rotule. Il n’y a pas de torsion, ni de risque ligamentaire. Nous verrons s’il y a un hématome. Le match contre la Juve arrive rapidement. C’est proche. Nous allons faire en sorte de bien le rétablir, mais nous verrons quelles sont ses sensations. Autrement, nous ferons avec quelqu’un d’autre. »

La réussite de votre projet repose-t-elle sur la mise en place d’un roulement entre les trois de devant ? On se dit qu’il y a enfin un entraîneur qui semble capable de sortir parfois Neymar, certaines fois Messi et encore d’autres fois Mbappé.
« (Il hésite avant de se lancer) Vous dites que c’est nouveau, mais c’est une obligation par rapport au calendrier hyper chargé pour tout le monde. Nous jouons énormément. Tous les trois ou quatre jours, puis il y aura la Coupe du Monde ensuite. Automatiquement, il faut que tout le monde comprenne qu’il est impossible de jouer 90 minutes lors de tous les matchs. J’en ai parlé deux fois : une fois avec les plus concernés, et une seconde avec tout le groupe. Pour leur expliquer comment cela allait se passer, et leur dire d’accepter, et même de valoriser l’entrée d’un partenaire. »

On lit partout qu’il existerait des tensions entre Antero Henrique d’un côté, notamment chargé des ventes cet été, et Luis Campos ainsi que vous de l’autre. Est-ce fondé ?
« Nous avons subi beaucoup de départs, de prêts. Évidemment que Milan Skriniar était un joueur que nous avions identifié. Nous nous pensions tout proches d’un accord à un moment, mais les prix sont montés au fur et à mesure que le temps passait. Je peux comprendre notre président, parce que verser un tel montant de transfert pour un joueur en fin de contrat dans un an, c’est énorme. (Il est relancé sur la question) Moi je suis en relation constante avec mon président et Luis Campos. »


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 

News 

Aujourd'hui

jeudi 08 décembre

mercredi 07 décembre

mardi 06 décembre

lundi 05 décembre

dimanche 04 décembre

samedi 03 décembre

vendredi 02 décembre

jeudi 01 décembre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee