Article 

Le match, le jeu déployé, Messi, Ramos, Mbappé, etc, la conf' complète de Galtier après Clermont/PSG (0-5)

Publié le dimanche 7 août 2022 à 1:16 par Arthur Verdelet
C'est un Christophe Galtier forcément très satisfait et en grande forme qui s'est présenté devant la presse après la victoire 5-0 de son équipe à Clermont. Il est longuement revenu sur ce beau succès, évoquant notamment les cas de Lionel Messi ou Sergio Ramos, mais a aussi commenté l'absence de Mbappé ou encore les indésirables du groupe parisien. Le jeune Zaïre-Emery a aussi eu droit à un mot.

On a eu l’habitude ces dernières années de voir le PSG baisser de rythme en seconde période dans les matchs où il menait largement. Cela n’a pas été le cas ce soir. N’est-ce pas la principale satisfaction ? 
« La manière dont nous avons maintenu un rythme élevé fait partie des satisfactions, notamment avec cette volonté de récupérer le ballon le plus vite possible, quelle que soit la zone du porteur de balle. Il y a eu beaucoup de réactions à la perte, et c’est très positif. J’insiste sur ce point avec mon staff, et j’en parle beaucoup avec les joueurs. Sur le match de la semaine dernière contre Nantes (4-0) et de ce soir, c’est très bien. »

On a le sentiment que vos joueurs prennent du plaisir ensemble sur le terrain. Est-ce un ingrédient important selon vous ?
« Le football est un jeu. Par définition, quand on joue, on doit prendre du plaisir. Mais le plaisir ne peut être présent que si tout le monde évolue à l’unisson et fait les efforts pour les autres. Tout d’abord, il y a la manière dont nous attaquons, avec la qualité individuelle de ces grands joueurs, qui fait que les enchaînements techniques sont très bons. Même s’il y a eu du déchet que nous n’aurions pas dû avoir par moments. Il y a aussi cette volonté de travailler tous ensemble lors des moments-charnière d’un match. Des périodes où il faut montrer que nous sommes là, présents, et pas dans le relâchement. Quand vous avez réuni ces deux éléments : la capacité à jouer ensemble, les uns pour les autres, et de faire les efforts et les compensations les uns pour les autres, il y a une notion de plaisir. C’est quelque chose que nous devons travailler, développer. Conserver en nous quel que soit le match, le score. »

Un mot sur Lionel Messi. Au-delà de son but, c’est dans ce rôle-là que vous l’attendez ? Prêt à aller chercher les ballons derrière et à les distribuer ?

« Messi a un sens tactique très aiguisé, très clair »

« Oui, j’ai échangé avec Leo lors de notre séjour au Japon, mais aussi avec le secteur offensif pour faire en sorte que nous puissions être performants tout le temps. Leo a un sens tactique très aiguisé, très clair. Il a une culture. Il voit très vite où il doit se mettre. La manière dont il défend et se positionne pour jouer avec les uns et les autres, montre qu’il est dans une zone qu’il aime. Il adore jouer avec ceux qui l’entourent. À partir du moment où Leo sourit, l’équipe sourit également. »

Revenons désormais sur le dernier but, ce retourné acrobatique de Lionel Messi. Malgré les années, il arrive toujours à nous surprendre en dribblant, en dézonant ou en trouvant un geste inattendu. Avez-vous été surpris de son geste ?
« Surpris, non. J’ai apprécié le but. Vous savez, cela fait dix-sept ans que Leo évolue au plus haut niveau. Il a eu une saison un peu plus difficile l’an dernier. Il devait s’adapter et a subi un changement de vie radical. Toutes les saisons auparavant, c’était au minimum 30 buts. À partir du moment qu’il a fait une préparation complète, qu’il a ses repères à la fois dans la vie, mais aussi au sein du club et de ses partenaires, il n’y a aucune raison que Leo ne fasse pas une grande saison. Quand il sera associé à Kylian, nous aurons encore plus de pouvoir offensif. Mais c’est pour cela que je dois trouver la meilleure animation pour que notre secteur offensif soit performant avec les uns et les autres tout au long d’un match. »

La réduction du groupe effectuée au détriment d’idrissa Gueye et Mauro Icardi est-elle durable ?
« Il y a ce que nous permet de faire le droit du travail, et aussi la LFP (Ligue professionnelle de football). C’est à dire que pendant cette période de mercato, nous pouvons scinder le groupe en deux si l’on en ressent le besoin. C’est possible jusqu’à la clôture du mercato. Les joueurs qui sont dans les sessions de l’après-midi, savent ce qu’il en est de leur situation. Mais ils sont des joueurs professionnels, que nous devons respecter. Ce n’est pas facile pour eux. Nous allons voir s'ils arrivent à trouver un projet qui leur convient, ou s’ils vont souhaiter rester. Reste que, jusqu’à la clôture du mercato, nous pouvons fonctionner de cette manière. »

Durant votre mois de présence au club, certains joueurs ont-ils marqué des points et peut-être retourné votre avis à leur sujet ? Pablo Sarabia par exemple ?

« Sarabia est un joueur important, qui donne un juste équilibre à notre animation »

« Pablo a beaucoup joué du fait de la suspension au Trophée des Champions de Kylian. Il a eu un temps de jeu élevé pour… je cherchais la meilleure animation offensive pour ce match. L’absence de Kylian, qui a une toute petite gêne musculaire, permet à Pablo d’être présent et d’obtenir des minutes. Il est un joueur important, qui donne un juste équilibre à notre animation. Il est très clairvoyant et sort d’une très bonne saison. C’est un international espagnol qui a l’ambition de disputer la Coupe du Monde. Je suis évidemment satisfait de tout ce qu’il fait depuis le 4 juillet. »

Comment va Sergio Ramos, qui se tenait la jambe après un choc et est sorti avant la fin ?
« Sergio va bien, mais il a eu quelques courbatures sur le plan musculaire. Nous en avons parlé à la mi-temps, et il était convenu qu’il ne dispute pas tout le match. C’est aussi très bien pour Nordi Mukiele, qui a pu prendre ses repères au sein de l’équipe. C’est important qu’il puisse jouer avec ses partenaires, que ce soit comme troisième central ou piston droit. C’est là aussi l’importance d’avoir pu signer Nordi et sa polyvalence. »

Quand Mbappé doit-il revenir au jeu ?
« Kylian a consulté notre staff médical hier en fin de séance. Il avait une petite alerte aux adducteurs, rien de méchant, mais nous avons préféré ne prendre aucun risque. Je pense qu’il sera présent face à Montpellier. »

Warren Zaïre-Emery est devenu le plus jeune joueur à entrer en jeu avec le PSG ce soir. Comment jugez-vous son entrée en jeu et son travail au quotidien sous vos ordres ?

« Warren aime le football, son métier, et adore le club »

« C’est un jeune qui semble avoir beaucoup de maturité. Il aime le football, son métier, et adore le club. En début de saison, nous avons beaucoup parlé avec la direction sportive du club afin de donner espoir à nos jeunes joueurs en leur disant qu’il est possible de jouer à Paris. La formation du PSG est de qualité. C’est dans ce sens-là, avec tout ce que j’ai vu depuis un certain moment, et lors de notre préparation au Japon, qu’il était venu le temps de lui donner ses premières minutes. Je pense qu’il s’en souviendra toute sa vie, mais c’était le moment. Le match était quasiment plié. Je suis très heureux pour lui, je sais qu’il est content également. C’est un signal fort donné à notre formation. »


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 

News 

Aujourd'hui

samedi 01 octobre

vendredi 30 septembre

jeudi 29 septembre

mercredi 28 septembre

mardi 27 septembre

lundi 26 septembre

dimanche 25 septembre

samedi 24 septembre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee