Article 

Le match, Mbappé, Neymar, Paredes, Ekitike, etc, la conf' complète de Galtier après PSG/Montpellier (5-2)

Publié le dimanche 14 août 2022 à 1:24 par Arthur Verdelet
Christophe Galtier a encore été très bavard en conférence de presse après la victoire contre Montpellier (5-2), loin d'être fluide malgré le score. Il a beaucoup été question du très boudeur Mbappé, de l'étincelant Neymar mais aussi de plusieurs remplaçants comme Paredes ou Ekitike.

On sait que certaines affaires peuvent prendre une importance majeure à Paris plus qu’ailleurs. Par le passé, il y a notamment eu cette histoire de penalty entre Neymar et Edinson Cavani, le fameux « penalty gate ». Kylian Mbappé a pris le premier penalty, l’a manqué, puis Neymar s’est chargé du second avec succès. Les choses étaient-elles claires à ce sujet dès le départ ou faudra-t-il les clarifier à l’avenir ?
« Les choses ont été respectées sur le terrain pour ce match-là. Kylian était désigné numéro 1 et Ney numéro 2. C’est logique qu’il tire le second penalty après la première tentative arrêtée par le gardien. Nous verrons si c’est juste le cas pour ce match (sourire). »

En dehors des cinq buts marqués, les deux encaissés vous ont-ils agacé ?

« Ce n’est jamais plaisant mais ce sont des matchs qui nous donnent aussi de la matière pour travailler et corriger des choses à l’avenir »

« J’ai senti que l’équipe a eu un coup de moins bien à certains moments. Nous nous entraînons alors qu’il fait très chaud en ce moment. Les joueurs ne sont pas encore à 100 % de leurs capacités. Tant que nous exercions une très grosse pression à la perte de la balle, nous ne concédions aucune occasion. Mais dès qu’il y a eu un peu de relâchement, sans doute dû à la fatigue et/ou la chaleur, cela a donné des possibilités à Montpellier. Ce n’est jamais plaisant, c’est évident, mais ce sont des matchs qui nous donnent aussi de la matière pour travailler et corriger des choses à l’avenir. Globalement, je suis très satisfait de la prestation de l’équipe, qui s’est créée beaucoup de situations, a marqué également. C’est une belle victoire, mais nous avons eu dix minutes où nous étions moins compacts, oui. Je le répète, mais c’est lié à l’état de forme des uns et des autres et à la chaleur du moment également. »

Mbappé est apparu agacé sur le terrain à plusieurs reprises au cours de la rencontre. Comment l’expliquer en dehors ou sur le terrain ?

« L'agacement de Mbappé était lié au match »

« Son agacement était lié au match. Kylian avait joué pour la dernière fois environ 30 minutes il y a trois semaines, lors de la tournée au Japon. Automatiquement, il n’est pas encore au point par rapport à ses partenaires. Il y a une volonté, chez ce type de compétiteur, de bien vouloir faire les choses. Mais il y a ce que l’on veut et ce que l’on peut faire. Il s’est amélioré au fur et à mesure du match sur le plan technique, il a retrouvé un peu de sa vitesse et une partie de ses déplacements. C’était très intéressant, il est un véritable sprinteur. Puis il a fait face à la fatigue, à l’image de l’équipe. J’avais décidé dans ma tête de faire sortir Kylian une fois le score acquis, et donc de ne pas le pousser trop longtemps. Je l’ai finalement fait jouer plus que prévu, car il voulait rentrer dans la compétition. C’était important à mes yeux. »

Faire entrer en jeu Hugo Ekitike pour deux minutes, était-ce pour lui montrer que ce n’est jamais simple d’aller titiller les trois devant lui dans la hiérarchie ?
« (Sourire) Non, je pensais surtout qu’il restait plus de temps de jeu que cela quand même. Je voulais qu’il apparaisse. C’était sa première au Parc des Princes. C’est toujours quelque chose pour une recrue. Ceux qui sont entrés sont des nouveaux joueurs, donc il est important qu’ils prennent leurs repères et participent à cette victoire. Bien évidemment, Hugo ne peut pas être satisfait des 2-3 minutes jouées, et il va en demander plus. Mais c’est un clin d’oeil pour l’intégrer, ici, au Parc des Princes »

Vous avez fait entrer un peu plus tôt Leandro Paredes. Était-ce un signe pour lui montrer que vous comptez sur lui, ou doit-il aller trouver du temps de jeu ailleurs ? Même question pour Abdou Diallo, courtisé par l’AC Milan et qui était sur le banc aujourd’hui.

« À chaque fois qu’il entre, Paredes le fait toujours avec un super état d’esprit »

« Donc on me pose toujours une question sur les changements, quel que soit le temps de jeu. OK. Déjà, je ne peux pas faire entrer tout le monde. La situation de Leandro n’est pas du tout la même que celle de Mauro. Je sais qu’il est sollicité, mais il est avec nous et a participé à presque tous les matchs de préparation. Je l’ai fait entrer parce que Vitinha avait pris un carton jaune et que je ne voulais pas que cela aille plus loin. Leandro avait aussi fait une bonne entrée à Clermont lors du dernier match selon moi. J’ai estimé logique que cela soit lui qui entre. Je ne sais pas ce qu’il va se passer jusqu’à la fermeture du mercato. C’est encore plus incertain dans les grands clubs, où il y a beaucoup de spéculation. Leandro veut avoir beaucoup de temps de jeu, c’est un très bon joueur. Il y a de la concurrence, mais à chaque fois qu’il entre, il le fait toujours avec un super état d’esprit. »

Avec un Neymar tel que celui de ce soir, a-t-on tout de même envie de le voir quitter le club avant le 1er septembre ?

« Ney est irréprochable et se comporte bien depuis le 4 juillet »

« (Galtier est étonné) Tout le monde va quitter le club ? Il y a ce qu’il s’est dit pendant l’intersaison, qui est sûrement lié à la saison précédente, sur laquelle je m’interdis de faire des commentaires. Ney est irréprochable et se comporte bien depuis le 4 juillet. Il est arrivé prêt, s’est préparé en amont selon moi, et a été performant lors de tous les matchs. Il semble être heureux dans le jeu, joue pour ses partenaires, est opportuniste dans le jeu, et travaille bien pour l’équipe. Il faut justement travailler pour l’équipe dans ce système. Je ne peux rien lui reprocher. Mais personne ne sait ce qu’il va se passer avant la clôture du mercato. Il y a tout ce qu’il s’est dit ou a pu être écrit, mais il y aussi ce que je vois au quotidien avec Ney. Aujourd’hui, au club, tout le monde est satisfait de son investissement, et surtout de ses prestations. »

Pour revenir sur l’attitude de Kylian Mbappé, il a paru très agacé, a notamment arrêté une course en première période, et n’a pas non plus célébré son but. Comment pouvez vous expliquer cet état de forme non pas physique mais plutôt mentale de Mbappé ?
« Non, ce sont simplement des joueurs de très haut niveau, avec de la personnalité et du caractère. Chacun a sa manière de s’exprimer, et vous avez aussi votre manière de commenter les choses. J’ai effectivement vu la course en question, survenue en fin de première période. Il aurait simplement souhaité avoir le ballon de la part de Vitinha. Mais lui aussi il découvre Kylian. Il a simplement vu un partenaire dans une meilleure position. Il a eu du retard dans la préparation collective du jeu, de par sa suspension au Trophée des Champions puis une petite douleur à l’adducteur l’ayant fait manquer le match à Clermont (5-0). Mais il est évidemment à court physiquement. Cela implique que vous puissiez parfois rater des enchaînements, et que l’on s’agace plus vite que d’habitude. C’est pour cela que j’ai pris la décision de l’amener le plus loin possible, tout en évitant qu’il aille et en évitant donc tout risque. »

Lors de votre première conférence de presse, vous avez déclaré avoir une idée très précise de la façon d’utiliser Neymar : il défend, retrouve son efficacité devant le but. Que lui avez-vous chuchoté à l’oreille pour cela ?
« Qu’il devait travailler pour l’équipe et être performant. Il est un joueur talentueux et de classe mondiale. Il fait partie des dix meilleurs joueurs au monde en ce moment. Quand il est bien physiquement et dans sa tête, il est très performant. Il faut donner de l’équilibre pour nos deux milieux dans ce système. Je ne lui ai rien chuchoté, mais il existe une exigence sur le plan défensif, à la perte du ballon. Après, sur un plan collectif, il sait échanger avec ses partenaires, mais il sait aussi briller de manière individuelle. »


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 

News 

Aujourd'hui

vendredi 23 septembre

jeudi 22 septembre

mercredi 21 septembre

mardi 20 septembre

lundi 19 septembre

dimanche 18 septembre

samedi 17 septembre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux