Article 

Le match, ses choix de joueurs, la suite, le temps faible, la conf' de Tuchel après Etoile Rouge/PSG

Publié le mercredi 12 décembre 2018 à 1:43 par Philippe Goguet
C'est un Thomas Tuchel soulagé et heureux du match de ses troupes qui s'est présenté en conférence de presse après la victoire 4-1 face à l'Etoile Rouge de Belgrade. Il est notamment revenu sur les points positifs de la rencontre, le temps faible en début de seconde période, mais aussi la suite.

Totalement satisfait de son équipe ce soir ?

«Si on veut, on peut dire que les 15 minutes en début de seconde mi-temps ont été un peu compliquées, mais on a joué 75 minutes avec beaucoup de qualité, une bonne mentalité, un bon état d'esprit. Nous avons joué comme une équipe, vraiment ensemble. Nous avons commencé très fort, en étant très concentrés, avec beaucoup de qualité et nous avons fait beaucoup de travail invisible pour resserrer les espaces et contrôler les contre-attaques. Grâce à ça, on a complètement contrôlé le match en première période et c'était possible de marquer trois ou quatre buts. Mais avec 2-0, c'est toujours un peu compliqué et l'Étoile Rouge a commencé à jouer avec beaucoup de risques en début de seconde mi-temps et nous n'avons pas serré notre milieu de terrain autant qu'en première mi-temps et c'était un peu difficile, avec quelques occasions, quelques situations dangereuses et le but à la fin. Mais on a montré après le but une bonne mentalité, une bonne réaction et nous avons contrôlé le match tout de suite avec le troisième but. Je suis très satisfait et fier parce que les gars ont encore montré, après Liverpool, et alors qu'il y a beaucoup de pression qu'ils sont capables de jouer comme une équipe, avec beaucoup de qualité et de mental. C'était nécessaire, mais extraordinaire aujourd'hui car c'est difficile de gagner ici.»

Un cycle qui s'achève et un autre qui s'ouvre ?

«C'est le défi maintenant, lors des trois journées avant la trêve et les vacances, de continuer et de ne pas se relâcher durant ces trois matches, rester concentrés et sérieux. C'est nécessaire de récupérer pendant les vacances car il va y avoir beaucoup de matches durant les deux premiers mois. Nous sommes qualifiés maintenant et nous avons gagné un groupe très difficile, très serré et je suis très fier parce que l'équipe a montré des qualités nécessaires pour faire ça. Il y avait beaucoup de pression car c'était difficile pour nous après la Coupe du Monde, sans préparation et on joue de cette façon maintenant. L'équipe a toujours montré la faim de gagner en Ligue 1 et c'est une bonne occasion pour s'améliorer. C'est notre niveau maintenant et je suis très content de ça.»

Un échec si le PSG ne va pas en demi-finale ou en finale ?

Question posée par un journaliste serbe, qui évoque les moyens déployés pour justifier cet objectif

«Dans l'histoire du PSG, ce n'est pas normal d'arriver en demi-finale, en finale ou en quart de finale, cela ne se passe pas comme ça. On doit respecter le fait que, dans cette compétition qu'est la Ligue des Champions, il est normalement nécessaire d'avoir cette expérience des quarts, des demies, de la finale et nous n'avons pas cette expérience avec le club. Pour ça, on doit apprendre et nous ne sommes pas des favoris. C'est comme ça, on doit jouer match après match, c'est très important, il n'y a aucune autre voie possible. Tous les supporters et tout le monde peut rêver, mais ce n'est pas le moment pour nous de rêver. Il faut contrôler notre performance, être concentré et être prêt pour améliorer chaque jour, pour être prêt en huitième de finale. Ce sont des matches de top niveau, très serrés, et ça sera vraiment nécessaire de faire pas à pas.»

Pourquoi le même onze que contre Liverpool ? Car équipe-type de C1 ?

«Je sais que vous aimez les questions sur "trouver un onze", mais ce n'est pas une question pour moi, ce n'est pas une question de trouver un onze ou un système, c'était très facile aujourd'hui car les gars ont joué avec beaucoup de pression contre Liverpool et ils l'ont fait de façon extraordinaire. Les gars qui sont rentrés contre Liverpool ont fini le match de façon extraordinaire et c'était clair qu'ils avaient mérité de faire de match aujourd'hui encore, avec les mêmes garçons. C'était une décision, mais on a besoin de beaucoup de joueurs, 14 ou 15, de top niveau et de même niveau pour avoir de la compétition au sein de l'équipe, entre nous, afin d'être prêt à réagir à toutes les situations, si quelqu'un est blessé ou avec un carton jaune. C'est vraiment important, mais ils avaient mérité de jouer ce match, mais ils avaient montré toutes leurs qualités contre Liverpool alors qu'il y avait beaucoup de pression.»

La raison du temps fort de l'Étoile Rouge en début de seconde période ?

«Pour moi, il était vraiment important aujourd'hui que nous combattions pour le premier but, de le marquer. Si l'Étoile Rouge marquait le premier but, avec les spectateurs et le Marakana, l'atmosphère, les choses n'auraient pas été impossibles, mais vraiment beaucoup plus compliquées. Pour ça, nous avons commencé très fort et on peut voir après le 2-0 que nous avons oublié de marquer le troisième pour finir le match. À 2-0, c'est toujours compliqué car l'Étoile Rouge est capable de jouer avec beaucoup de qualités et ils ont joué d'une façon agréable, en prenant beaucoup de risques au milieu de terrain, avec beaucoup de courses, de passes courtes. C'est toujours difficile de défendre et c'est aussi normal qu'il y ait des moments dangereux dans un match serré comme ça en Ligue des Champions. C'est toujours ça au Marakana, on doit s'adapter, accepter et on a montré une bonne réaction après, ce qui est pour moi le point crucial. Nous avons repris le ballon, eu beaucoup de possession et marqué le troisième but.»

Avant de passer en conférence de presse, Thomas Tuchel s'était arrêté au micro de RMC, tenant des propos très similaires. Interrogé sur le slogan du PSG «Rêvons plus grand», il avait répondu ceci : «Ce n'est pas pour nous, c'est pour les supporters.»

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

mardi 20 octobre

lundi 19 octobre

dimanche 18 octobre

samedi 17 octobre

vendredi 16 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux